PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Go fast and break things. If you don't, something's wrong [Ft. Yurn-gil-Ram]
Invité
avatar
pic-profil

Invité
Ven 27 Jan - 14:47
Yurn-gil-Ram
Bariath




Informations générales

Ram
Yurn-Gil
27 ans
Vanerzame
Mâle
71 kg
1m81
Hétérosexuelle
Humain
Chien-Loup





Informations psychologiques

Hobbys & phobies
Qualités & Défauts


Ce que j'aime :

- Coder sur ma tablette. Des trucs à la con.
- Hacker des trucs inviolables. Parce que j'suis le meilleur.
- Troller les gens. Azy tu peux pas test.
- M'essayer à la poésie. Sans grand succès.
- Dormir. Le plus souvent, dix heures d'affilé.
- Boire du lait fraise et manger du Nutella. C'est la vie.
- Mon pays. Mais faut pas le dire trop fort.
- Néo. Même si il m'en veut de lui avoir filé un nom des années 2000 qu'a pas fait le buzz.
- Les Audacieux. Alors que je les ai jamais vus et que ça doit être une bande de losers en pyjama.
- Le feu. C'est joli de brûler en un instant ce qui a pris toute une vie à être construit.

Ce que j'aime un peu moins :

- Les papillons. Sérieux, ça me fait flipper.
- Les fourmis, surtout celles qui volent. Je me suis endormi sur le gazon, et quand je me suis réveillé y'en avait des centaines sur moi, j'te jure.
- L'inconnu. Tout ce que j'arrive pas à contrôler.
- L'échec. La mort ? Oui, même si j'apprécierai que ça arrive le plus tard possible. Mais la défaite ? Ça jamais.
- Mon pays. Pas que j'en ai peur, même si en vrai un peu. Mais j'aime pas ce qu'il est, quand je pense à ce qu'il pourrait être.
Plutôt vif d'esprit - Égocentrique - Adaptable - Se la pète beaucoup trop - Prend les gens pour des cons - Marrant (en tout cas d'après lui) - Malicieux - Agressif - Intimidable - Déterminé - Lent à démarrer - Pragmatique - Têtu - Imprévisible - Naze dans les tâches du quotidien - Mauvais perdant - Patriote - Curieux





Magie et arme

Magie
Arme


Reality Hack :
La magie se fond dans l'être qu'elle habite, s'imprégnant de la nature profonde de son réceptacle.

La finalité est plus simple que l'exécution : Transmuter ce que le jeune homme touche de sa main nue en bête de volume et de propriétés similaires à l'objet de départ.

Dans l'exécution, ça se complique : Yurn-gil vous dira qu'il "hacke le code" composant l'objet, un hack qui prend plus ou moins de temps dépendant de trois facteurs : 1) le volume de l'objet 2) les propriétés de l'objet 3) la durée totale de transformation. Ces trois facteurs influent non seulement sur le temps qu'il faudra à Yurn-gil pour transmuter un objet, mais aussi sur la quantité de magie nécessaire afin de se faire.

Il existe naturellement des limites à ce pouvoir. La première, est l'impossibilité de transmuter des êtres vivants. Du coup, c'est mort de transformer ce grand méchant guerrier en tout mignon chaton. La seconde, est la durée de transmutation. Un objet transmuté ne l'est que pour un temps déterminé, et il est impossible de le rallonger. Enfin, la troisième, peut-être la plus importante, réside dans la nature même des bêtes issues de la transmutation. Le jeune homme n'a aucune emprise sur elles, ce qui peut s'avérer fâcheux si elles décidaient qu'il était plus appétissant que ses ennemis en face ...
Les sabres sont classes et stylés, ce sont des armes de héros. Sauf que je me vois mal en être un, et j'aurai déjà du mal à pas me blesser avec si on m'en filait un. Du coup, pragmatisme oblige, je me balade avec un semi-automatique, un Tokarev TT 33 datant de l'époque soviétique, qui me permet de sortir des sales situations dans lesquelles j'ai tendance à me foutre en ce moment.





Description mentale

C'est compliqué de me saisir. Pas parce que je me sens plus complexe qu'un autre, même si on caresse tous cet espoir d'être un joli petit flocon de neige. Pas parce que je serai meilleur, même si je m'estime pas mal plus malin que mon prochain.

P't'être parce qu'en fait, j'sais pas trop qui j'suis, et j'sais pas trop c'que je veux. Tiens, exemple : j'aime la sensation d'adrénaline qui coule dans mes veines, alors que je flippe comme une tapette la seconde d'avant et qu'une fois qu'ça retombe, je jure devant Dieu que plus jamais on m'y reprendra.

'tain, c'est jamais simple de devoir s'expliquer, d'être sincère sur qui on est vraiment. Genre, le mec au fond de toi. Pas le bâtard qui se marre après avoir balancé 138 virus sur ton PC et fait croire à tous tes contacts que tu regardes du porn avec des poneys. Ça se retrouve un peu dans ma relation avec les gens de tous les jours. Une sorte de malaise. L'impression qu'on attend quelque chose de moi. J'ai du mal à me lier aux gens. Les vrais, pas ceux de l'internet. Je me sens obligé d'être ce qu'ils s'attendent à voir de moi, un p'tit con prétentieux.

J'ai pas beaucoup de potes, des vrais. Sur un chat irc, j'en ai pas mal, du monde entier même. Je me sens proche de ces mecs, même si soyons directs : je suis sûr que je refuserai de les fréquenter dans les rues. On est différents. C'est chaud. Je les aime bien, mais c'est pas eux qu'il me faut en dehors d'un écran.

Comme je t'ai dit, je sais pas trop ce que je veux. Je vis sur le moment. Dans le vague espoir qu'un jour, par miracle, quelque chose révolutionne mon quotidien. C'est sûrement comme ça que je me suis plongé dans le codage. Codage, c't'un gros mot. C'est vaste, et on peut jamais espérer tout maîtriser, surtout vu à quelle vitesse le monde bouge. Moi, j'suis spécialisé dans les failles de système. Tout ce qui te permet de t'infiltrer là où les trucs que t'es pas censé voir se trouvent. Pourquoi ? Par curiosité. Parce que j'ai la sensation que mes réponses, elles se trouvent derrière des portes fermées avec quinze cadenas. P't'être parce que ça me donne un sentiment de supériorité. "J'ai bypassé quelque chose qu'était pas censé l'être, t'es dég' ?".

Ou parce que casser des trucs, c'est marrant. Et plus facile que de créer quelque chose qui est destiné à durer.

J'crois qu'un truc qui me définit, c'est ma relation vis-à-vis de mon pays. Un mélange de fierté et de dégoût, saupoudré de relents patriotiques et de dépit. Une sensation inexplicable. On est dans un monde qui cherche à casser de plus en plus les barrières, et pourtant on n'a fait jamais autant de résistance qu'aujourd'hui. Peut-être parce qu'on se sent à part, de part notre culture et notre passé plus ou moins glorieux. Pourtant, le passé, c'est un peu tout ce qu'il reste. Mon pays, je le vois sombrer. Je crois. C'est ça qui me blesse, qui me fait saigner. Je me dis qu'on pourrait être tellement plus.

Et v'là où on en est. La vie c'est pas un conte de fées, les rois sont des multinationales, leur dieu est argent, et les héros se battent sur le net. Pourtant, frère, oublie pas de garder une arme près de toi, car si y'a bien une chose qu'est restée vraie, c'est que les méchants sont bardés de métal et de mépris pour ta vie.

Parce que la vie, la tienne, la mienne, elle est courte quand on s'fait des ennemis, des vrais. Pourtant, c'est à leur grandeur qu'on juge ta valeur. C'est ce qu'on dit. Mais aujourd'hui, si tu perds, tu tombes dans l'oubli. On chantera pas tes exploits. Les dragons vont te bouffer, et ils laisseront même pas tes os pour qu'on les pleure.

J't'avoue que la nuit, parfois, je me réveille en sursaut. J'entends des bruits chelous. J'me dis que j'ai hack la mauvaise personne, et qu'elle m'a retrouvée. Mais c'est que dans ma tête. Parfois, j'me dis que j'aurai pu vivre une vie plus tranquille, avec une femme, deux gosses et un labrador.

C'est pas le cas, et j'sais même pas pourquoi. Par goût de l'aventure, p't'être ? Pour me sentir supérieur au reste du monde ? A moins que ce soit pour trouver des réponses ? Rendre une grandeur imaginaire à une épave de pays ? Ou me sentir accepté par un groupe ?

Ou tout simplement parce que je me fais chier. J'sais pas, j'sais plus.




Description physique

Le mec que tu mates depuis quelques minutes, il est pas du genre très athlétique. Il a l'air un peu sec, c'est vrai. Mince. Mais tu vois pas le muscle. Peut-être dans les jambes ? C'est vrai qu'il a une tête à se casser en courant au premier signe du danger.

Tu remarques ses vêtements, c'est du usé. C'est pas ce qui se fait de meilleur dans le monde, pour pas dire que ça se rapproche pas mal de ce qui se fait de pire. Un pantalon en toile, un gros manteau, des chaussures de rando'. P't'être qu'il porte une chemise en dessous, tu saurais pas dire. Ce que tu remarques, par contre, c'est le gun qu'il porte à la ceinture, juste assez planqué pour que la police vienne pas le faire chier, mais pas assez pour t'empêcher de deviner sa forme. Et sur le dos ? Tu vois un sac à dos, le genre dans lequel tu mettrais un ordinateur portable et pas grand-chose d'autre.

Il tape la discute avec une p'tite blonde, au comptoir. Il parle pas fort, mais tu sens que c'est un mec qui parle à toute vitesse. Genre il a pas le temps, si tu le suis pas tant pis pour ta gueule. Dans sa voix, tu devines l'urgence. Comme si il avait pas envie d'être là. Comme si il se sentait pas à l'aise en public, même si public c'est un bien grand mot pour les quelques connards présents dans ce pub. Dans sa voix, tu sens une certaine suffisance. Comme si le mec se sentait supérieur à tout ce qui se trouvait ici, ce qui est pas compliqué en toute franchise.

D'instinct, t'arrives pas à le blairer. Ça doit être un p'tit con.

Tu continues de l'observer. Son teint est pâle, le genre que t'aurais si tu restais dans ta cave pendant un long moment. Il a quelques poils qui poussent sous son nez, mais appeler ça une moustache serait du foutage de gueule. Par contre, il a une putain de chevelure sombre. Elle lui tombe jusqu'à mi-dos, et devant les mèches menacent de le rendre aveugle. T'en vois même une ou deux qui pourraient se retrouver dans sa bouche si le vent soufflait dessus. Ça fait féminin. Tu trouves ça bizarre. 'faut dire que son visage, il fait un peu androgyne. Tu sais pas quoi en penser. T'es perplexe, là.

Il échange encore quelques mots avec sa pote, et voilà qu'il fait volte-face. Il trace, mais v'là qu'il remarque ton regard lourd de jugement. Il s'arrête. L'espace d'un instant, tu sens qu'il flippe. T'as l'impression d'avoir surpris un secret particulièrement bien caché. Mais ça, c'est que l'espace d'un instant. Il se reprend. Il te regarde comme si tu valais pas mieux qu'un étron, de ses grands yeux bleu prussien (c'pas classe d'utiliser une couleur disparue y'a perpét' ?) et il affiche un petit sourire en coin tout à fait détestable.

Quel petit enculé, tu te dis. Et t'as pas tellement tort.




Racontez-nous votre histoire

J'ai toujours été nul pour raconter les histoires. Donc, j'sais pas. J'vais plutôt faire un résumé de ma situation, là tout de suite. Ma famille est en taule à cause de moi ? Check. Les SWAT ont fait un raid sur mon appart' ? Check. Un gros truc totalement pas de ce monde a failli me bouffer ? Double check.

Comment j'en suis arrivé là ? "Less is more" qu'on arrête pas de dire, alors je vais essayer de faire bref. Je peux pas t'assurer que tu vas tout comprendre, par contre. Je peux pas non plus t'assurer de ma totale sincérité, parce que même si j'suis le mec le plus futé que tu vas jamais croiser, j'ai pas toujours été au top de ma forme.

Moi, on m'appelle Yurn-gil-Ram. Sur le net, en tout cas. Dans la vraie vie, j'ai un blaze plus courant, à condition que t'habites en Serbie. Mon enfance je l'ai passée à la capitale, dans un p'tit appart' qui paye pas de mine. J'avais pas beaucoup de potes, déjà à l'époque je me sentais trop bien pour eux. Quand j'ai grandi, ça s'est pas arrangé. On m'a offert un PC et j'ai commencé à coder. Pourquoi coder ? J'sais pas. Sûrement parce que j'suis bon. Sûrement parce que j'peux exprimer mon talent de la meilleure des façons. Ou parce que c'est marrant de balancer des virus chez le mec bizarre du quatrième étage ou de casser les sécurités du lycée.

Je me suis toujours senti à part. Appelle ça de l'arrogance ou un complexe de supériorité, mais j'ai quand même une bonne raison : t'en connais beaucoup des gens qui peuvent transformer ton grille-pain en chien de prairie métallique ? Moi j'en connais qu'un, et t'as la chance de lui parler en ce moment héhé. Je sais, ça paie pas de mine, mais imagine ! Une voiture ? Pouf, v'là un lion prêt à bondir ! Un camion ? Un éléphant qui va te piétiner ! Et des balles de, au hasard, un Tokarev TT 33 ? Une nuée de guêpes, aussi peu clémentes que l'acier hurlant et qui évitent les murs et les obstacles pour fendre leurs victimes.

Ça t'en bouche un coin, je sais. M'acclame pas, je reste un homme comme toi - juste un brin meilleur, t'inquiète. Comment je me débrouille ? Compliqué. Disons que les objets, quand je les touche, affichent leur ... "code source". Et moi, après, j'peux le réécrire. Ça a été beaucoup d'essais et d'erreurs. Beaucoup de moments où je me sentais très con. En fin de compte, je crois que j'ai juste atteint les limites de mon "hack" et qu'il me permet juste de transformer des objets à la con en animaux pas super coopératifs.

J'ai même pas eu besoin de ça pour me faire un nom sur la toile. J'ai lâché la fac' et je me suis fait des potos dans le deep web. Les Audacieux qu'ils s'appelaient. Une bande de nazes en pyjama, si tu me poses la question. Cinq mecs et une meuf, que je supposais moche. N'empêche qu'ensemble, on s'est mis à foutre un peu le bordel. Genre, un peu quand le site du gouvernement iranien a été englouti par une vague de lolcats. Puis, je me suis mis à bosser pour le milieu un peu underground de Belgrade. La mafia, au hasard. Ils payaient bien, ils avaient de l'estime pour mon talent.

Yurn-gil-Ram que je me suis appelé, alors. J'ai cassé plus de sécurités que je saurai compter - après tout, j'étais là pour hacker, pas pour compter; et j'ai foutu dans la merde plus d'un mec du gouvernement en faisant fuiter de la fausse info' ou en trafiquant des comptes bancaires. J'en suis pas très fier, je t'avoue, mais un vit comme il peut. Même si la Serbie mérite mieux qu'une mafia toute puissante et une classe politique décadente, j'suis qui, moi, pour me soulever contre tout ça ?

J'suis pas un héros, j'suis juste un mec qui essaye de vivre sa vie comme il l'entend.

Mais frère, je te dis ça, mais le succès m'a rendu confiant, trop confiant. Ça m'a fait tourner la tête. Bien que je sois rien de plus, rien de moins, que le meilleur homme que la Serbie ait enfantée, j'ai fini par tomber sur quelqu'un qui me l'a mise bien par derrière. C'est venu des Audacieux, parce qu'à chaque fois que t'es dans le mal, le vrai, c'est à cause d'un pote - c'est lui qui sait le mieux te blesser. C'était la meuf, Aela, qui a un jour insisté pour qu'on se rencontre. Je le sentais pas trop, mais j'ai quand même accepté - elle avait vraiment besoin de moi, qu'elle disait. Dans un pub assez miteux des suburbs, mal dans mes baskets, j'ai fait la connaissance d'une p'tite blonde aux yeux bleus, tout à fait mon style, qui avait pas la mocheté que je lui supposais. On a discuté. De tout. De rien. De ce que j'attendais de la vie. De ce qu'elle attendait de moi. Je me suis senti à l'aise. Et quand je me suis cassé ? J'étais confiant. C'était un job dans mes cordes et pas le plus compliqué de ceux que j'avais fait.

Puis, tu sais, je caressais cet espoir de la revoir. De faire autre chose que de discuter. J'ai remarqué son p'tit regard aguicheur. Sa façon de m'effleurer le bras. On se connaissait depuis des années, c'était normal qu'un lien se soit tissé entre nous, tu penses pas ?

Je me suis attaqué au système de sécurité à peine revenu à l'appart'. C'était du bon codage, propre. Mais le problème des codeurs, c'est qu'ils sont souvent comme moi - arrogants. Ils aiment se la péter avec un rendu compliqué, histoire d'en mettre plein la vue. La vérité c'est que plus ton truc est complexe, plus t'as de chance de déconner en le réalisant. "Less is more" comme je te disais. Les trucs simples sont honnêtes, ils sont sans finesse ni concession, t'es obligé de les casser avec de la force brute. Alors qu'un assemblage complexe ? Il y a toujours moyen de tricher, d'exploiter une faille ne serait-ce qu'infime.

M'a fallu qu'une semaine pour trouver le point faible, et une fois dans le système, j'ai téléchargé les dossiers qu'on m'a demandé. C'était limite trop simple. Quand j'ai revu Aela, elle avait l'air très satisfaite. Et j'sais pas. J'me suis senti obligé. Je lui ai demandé si elle était chaude pour qu'on se revoit. Tu sais, c'est débile, ça reste qu'une e-meuf. Mais elle avait ce charme. Et des belles fesses. Alors elle m'a souri, elle m'a dit qu'on se revoyait, en vrai, dans pas longtemps. J'étais content. Mais j'étais surtout débile.

Aela a fait la morte pendant un mois. Puis quand elle est revenue, elle a fait genre que rien s'était passé. Plus de voix sexy, plus de promesses à peine prononcées. Et là, elle revient me parler. Je m'attendais à ce qu'elle me propose d'aller boire un verre. Mais c'était pour un autre hack. Tu vois, j'étais vexé frère. La meuf elle me fait de faux espoirs et elle espère que je bosse encore pour elle ? C'était mort. Mais je suis un mec poli, alors j'ai refusé de façon polie. En lui disant d'aller se faire foutre. Sauf que tu vois, Aela, j'ai appris que c'était le genre de filles à qui on peut pas dire non.

Comment te dire ... Une semaine après notre échange, alors que je revenais de l'épicerie, j'ai vu l'escouade tactique des forces armées s'introduire dans mon immeuble. L'objectif ? Me choper. Pour quelle raison ? Haute trahison et terrorisme, rien que ça. Ils sont passés chez mes parents, aussi. Ils ont embarqué tout le monde. Proche d'un terroriste ? Ça finit au trou. Top. Devine qui me contacte à ce moment ? Aela. Qui me demande si j'apprécie tout ce qui m'arrive. Qui m'assure que tout peut s'arranger. J'suis con, j'ai l'égo mal placé. Mais j'ai refusé. Cette fois-ci en promettant que si je la croisais, je lui offrirai que du plomb.

Du coup, c'est comme ça qu'en plein milieu d'une rue des bas quartiers, j'ai vu le truc le plus poilu, le plus gros, et le plus flippant de toute ma vie. Et bien sûr, comme tous les trucs gros et flippants, il a essayé de me bouffer. J'ai vidé le chargeur destiné à Aela, mais ça m'a apporté aucun réconfort. Cette bête a fui en glapissant, et j'te jure, j'ai jamais eu aussi peur de ma vie - même que je me suis pissé dessus. Pourtant, mes nuits sont pas super tranquilles vu les gens à qui je me suis frotté !

Bref, j'ai plus de famille, mes potes les Audacieux m'ont banni de notre chat irc, et j'suis recherché par le gouvernement. Génial. J'aurai dû le sentir venir. C'est ça de pas se tenir dans la lumière. De faire confiance à des connards sur le net. Du coup, tu me vois là, pas mal dégoûté et franchement désespéré.

Maintenant ? Ce que je vais faire ? J'ai réussi à contacter mes potes qui courent les ombres. Eux ils ont un code, ils ont leur loyauté à eux, et je sais qu'ils me fileront un coup de main.. Après tout, ils me doivent beaucoup, et il est temps qu'ils remboursent leurs dettes.




Informations Supplémentaires

Votre surnom
Koala (;

Votre âge
25 ans

Qui est sur ton avatar ?
Yuri Lowell - Tales of Vesperia

La catégorie de ta magie
Magie inclassable

Nom de ta magie
Yurn-gil-Ram > Reality Hack

Accès à la zone H/Y/Y
Non.

Pourquoi avoir choisi Kalerya ?
Un univers inventé et de qualité ? Il fallait que j'y sois !

Code de validation
Gotovalidé



Dernière édition par Yurn-gil-Ram le Sam 4 Fév - 18:55, édité 19 fois
❖ Humain ❖▼
❖ Humain ❖
avatar
pic-profil
Messages :
312
Kinahs :
106507
Age :
18
Date de naissance :
06/10/1998
Date d'inscription :
10/12/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t710-gotov-serebro-zto-svjatoe-rossii#4319 http://www.kalerya-entre-monde.com/t726-gotov-est-passe-par-ici-il-repassera-par-la#4395 http://www.kalerya-entre-monde.com/t715-gotov-mafioso#4344 http://www.kalerya-entre-monde.com/t711-gotov-arsenal-d-un-mafieux#4324 http://www.kalerya-entre-monde.com/t722-gotov-est-hyperactif#4369 http://www.kalerya-entre-monde.com/t723-il-court-il-court-le-gotov#4370

Ven 27 Jan - 15:04
Bienvenue parmi Yurn o/

Ca c'est du pseudo ! Ca me fait penser aux cris dans Skyrim :o






❖ Dragon du feu - Banshee ❖
❖ Dragon du feu - Banshee ❖
avatar
pic-profil
Messages :
755
Kinahs :
59372
Age :
25
Date de naissance :
01/07/1992
Date d'inscription :
09/10/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t116-siriel-k-vineldyl http://www.kalerya-entre-monde.com/t379-siriel-k-vineldyl-f-t http://www.kalerya-entre-monde.com/t384-siriel-k-vineldyl-ses-petits-tresor http://www.kalerya-entre-monde.com/t382-siriel-k-vineldyl-le-fil-rouge-de-sa-vie http://www.kalerya-entre-monde.com/t383-siriel-k-vineldyl-des-noeud-sur-le-fil#2021

Ven 27 Jan - 17:06
Coucou et Bienvenue :love:

Bon courage pour ta fiche si tu as des questions n'hésites pas !!
Je suis désolée. Mais je tiens à préciser que Geralt est déjà prit par Bridvar.
● Dragon de foudre - Incube ●
● Dragon de foudre - Incube ●
avatar
pic-profil
Messages :
485
Kinahs :
89800
Age :
20
Date de naissance :
25/09/1996
Date d'inscription :
14/10/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t99-alexander-bianco http://www.kalerya-entre-monde.com/t202-fiche-technique-alexander-bianco http://www.kalerya-entre-monde.com/t363-journal-intime-alexander-bianco#1821 http://www.kalerya-entre-monde.com/t317-tresorerie-personnelle-alexander-bianco http://www.kalerya-entre-monde.com/t261-dossier-rp-alexander-bianco http://www.kalerya-entre-monde.com/t362-mise-a-jour-dossier-rp-alexander-bianco#1820

Sam 28 Jan - 16:54
Bienvenue jeune Padawan :)

Courage pour la suite de ta fiche o/


Alexander parle en #7343a3
Byakko parle en #e8891a
Invité
avatar
pic-profil

Invité
Sam 4 Fév - 17:16
Bonsoiiiiir !

J'ai fini ma présentation ! J'espère que vous prendrez du plaisir à la lire, pour ce qui est de l'acquisition du familier cela se fera en RP !

Bonne soirée. (;
❖ Humain ❖▼
❖ Humain ❖
avatar
pic-profil
Messages :
312
Kinahs :
106507
Age :
18
Date de naissance :
06/10/1998
Date d'inscription :
10/12/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t710-gotov-serebro-zto-svjatoe-rossii#4319 http://www.kalerya-entre-monde.com/t726-gotov-est-passe-par-ici-il-repassera-par-la#4395 http://www.kalerya-entre-monde.com/t715-gotov-mafioso#4344 http://www.kalerya-entre-monde.com/t711-gotov-arsenal-d-un-mafieux#4324 http://www.kalerya-entre-monde.com/t722-gotov-est-hyperactif#4369 http://www.kalerya-entre-monde.com/t723-il-court-il-court-le-gotov#4370

Sam 4 Fév - 18:30
Coucou ^^

On va s'occuper de toi d'ici peu. Je peux juste déjà te dire que ta magie sera plutôt classée en... inclassable ! Tu peux le modifier dès à présent, ça ne changera rien à ta magie en elle-même :)






❖ Humain ❖▼
❖ Humain ❖
avatar
pic-profil
Messages :
312
Kinahs :
106507
Age :
18
Date de naissance :
06/10/1998
Date d'inscription :
10/12/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t710-gotov-serebro-zto-svjatoe-rossii#4319 http://www.kalerya-entre-monde.com/t726-gotov-est-passe-par-ici-il-repassera-par-la#4395 http://www.kalerya-entre-monde.com/t715-gotov-mafioso#4344 http://www.kalerya-entre-monde.com/t711-gotov-arsenal-d-un-mafieux#4324 http://www.kalerya-entre-monde.com/t722-gotov-est-hyperactif#4369 http://www.kalerya-entre-monde.com/t723-il-court-il-court-le-gotov#4370

Sam 4 Fév - 19:51
YURN-GIL-RAM
Orthographe2/2
Vocabulaire 2/2
Conjugaison2/2

Langue française2/2
Originalité2/2
Qualité2/2

Note perso2/2
Longueur du texte3/4
Niveau19/20


Validation avec...
Niveau Total19+2 -> 21
P. Techniques21+2-> 23
P. caractéristiques105+10-> 115


Félicitation
C'est très bien écrit (enfin bien sûr je ne compte pas comme fautes la façon de parler de ton personnage, sinon tu perds beaucoup de points xD) et plein d'humour dans l'orgueil et l'égo. J'adore le personnage, très frais et marrant, même s'il doit être détestable en RP ! Ta magie est bien originale aussi, je suis curieux de voir ce que tu vas faire avec dans ta fiche technique et tes RP. Par contre... Quel dommage que tu n'aies pas fait 4000 mots, je t'en veux terriblement ! Sans ça, j'aurais pu te mettre la note maximale :(
Mais je veux tout de même RP avec toi et te proposer un lien !
C'est donc une excellente fiche, te voila validé, bravo :love:








Page 1 sur 1