PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Ryuu Tachibana Drazleyth
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
avatar
pic-profil
Messages :
2584
Kinahs :
702603
Age :
23
Date de naissance :
05/02/1994
Date d'inscription :
12/09/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t76-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t146-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t365-ryuu-t-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t150-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t151-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t152-ryuu-tachibana-drazleyth

Sam 15 Oct - 0:42
Ryuu Tachibana Drazleyth
Congrégation - Chef des Missionnaires - Chef de la division 1




Informations générales

Tachibana Drazleyth
Ryuu
21 ans
Ultarime
Le sexe
Qui sait ?
1 M 75
Hétérosexuelle
Vampire - Dragon
Dragon





Informations psychologiques

Hobbys & phobies
Qualités et défauts


Ryuu est une demoiselle qui adore lire et se cultiver. Après avoir été enfermée les 10 premières années de sa vie dans la section scientifique du Conseil, elle est avide de connaissance et de liberté. Ainsi, elle adore voyager et être constamment en déplacement.

En plus de cela, elle s'épanouit dans l'écriture, le chant et la musique, maniant principalement le violon, la guitare et le piano, qu'elle a appris à ses heures perdues après son intégration de la Congrégation, à ses 10 ans.

Malgré sa passion communicative, elle a une petite crainte des personnes de sexe opposée. Une crainte qui peut se transformer en phobie selon les individues et même si elle ne le montre pas, elle peut rapidement être destabiliser et finir paraliser d'angoise. Elle n'est pas à l'aise avec les hommes et les fuit comme la peste.
Intelligente - Curieuse - Gourmande - Têtue - Téméraire - Naïve - Tactique - Boudeuse - Leadeuse - Tenace - Empathique - Douce - Forte - Loyale - Jalouse - Solitaire





Magie et arme

Magie
Arme


Nom de votre magie : Magie perdue du dragon de foudre
À l'origine, Ryuu maîtrise la magie perdue de la foudre, transmise par sa mère. Puis lorsque les gênes du dragon d'eau se déversèrent dans son corps, sans pour autant se mélanger à son énergie vitale de Vampire, la jeune femme subit quelques modifications, douloureuses, tant au niveau de son corps, qu'au niveau cellulaire. Sa magie s'en est vu alors augmentée et changée. En effet, après de nouveaux entraînements, la demoiselle s'est rendue comptent qu'elle était désormais capable de recouvrir son corps d'écailles de dragon et d'utiliser des techniques magiques, de foudre, liées à cela. Elle était devenue proche des dragons originels, bien plus que n'importe quel dragon-humain.
Ryuu possède une paire de dagues à la lame noire et dont la poigne est sertie d'onyx et de rubis.





Description mentale

Ryuu est une jeune femme calme, réfléchie qui prend toujours le temps d'analyser les situations qui se présentent à elle, enfin, presque toujours. Il lui arrive en effet de temps en temps, de ne pas savoir se contrôler et de foncer dans le tas telle une sauvageonne, prête à mordre le premier qui se dresse devant elle. Elle est capable de perdre le contrôle d'elle-même si une personne qu'elle affectionne particulièrement se retrouve en danger.

En dehors de ça, c'est une personne assez contradictoire. Elle peut être aussi douce que la soie, mais aussi brutale que l'acier. Intelligente, mais tout autant naïve selon les sujets. C'est une personne très empathique qui se retrouve très souvent à aider les autres même quand cela ne l'a concerne pas, mais elle est également capable d'avoir le cœur aussi sombre que celui d'un démon et tuer le premier salopard qui se montre devant elle. Autrement dit, elle est capable de passer d'un stade de pitié, au stade de non-pitié. Tout cela, à cause de profond traumatisme enfuie au plus profond d'elle.

Curieuse et cultivée, elle part régulièrement en expédition solitaire afin de mener des fouilles archéologiques ou de simplement découvrir le monde. En effet, elle a besoin de régulièrement bouger pour se sentir libre, après avoir été enfermée dans une pièce blanche, sans fenêtre, livre, ou occupation, pendant les 10 premières années de sa vie.

C'est aussi une demoiselle jalouse et têtue. Se disputer avec Ryuu signifie se lancer dans une guerre du " oui , non " sans être sûr d'en voir la fin, je vous conseille donc de ne pas vous disputer avec elle, sans quoi elle serait capable de vous frapper. Oui oui, de vous frapper. Ou simplement de vous bouder, en fait. Quoi ? On a jamais dit qu'elle était 100% mature. Elle est très mature. Mais il lui arrive parfois d'agir comme une enfant.

Vous l'aurez compris, c'est une personne qui est toujours là pour ses amis quand ils en ont besoin. C'est également la première à se battre pour eux, partant au front lors des batailles opposant la congrégation aux autres groupes comme le Crépuscule ou les Bariats et malgré sa peur des Hommes, elle ne les abandonnent pas et donnerait sa vie pour protéger ses collègues, peu importe leur sexe, origine ou race. Elle est loyale et fidèle, mais surtout, aimante.

Elle porte néanmoins un masque, montrant rarement ses émotions, vous l'a verrez rarement rire ou exprimer ses sentiments. Il peut également lui arriver de se montrer froide, mais tout ceci, dans le but de se protéger, de peur d'être encore blessé. En effet, néanmoins jamais connu l'amour d'une famille, elle ne sait pas ce que c'est que d'être aimé et a donc du mal à faire confiance, sauf à quelques personnes, comme Siriel ou encore Alexander, jusqu'à ce qu'il ne disparaissent, étant déclaré mort par la Congrégation...

En dehors de ça, la jeune femme nourrit une haine sans égale envers la section scientifique du conseil qui a effectué les tests et expériences sur sa personne durant les 10 premières années de sa vie, sous les ordres de son père. Elle espère donc secrètement pouvoir un jour se venger de son père qui n'est nul autre que le conseiller représentant les vampires.




Description mentale

Il est si facile de se fier au physique des gens sous prétexte qu'un tel est blond, donc idiot et l'autre brun, donc plus intelligent alors qu'il est probable que ce soit l'inverse. Plus aisé de dire qu'un gros est plus fort qu'une personne mince. Et tout un tas d'autres choses aussi idiotes les unes que les autres. Pourtant, le proverbe « L'habit de fait pas le moine » n'existe pas pour faire joli.

Ryuu est une jeune demoiselle qui ne fait pas vraiment attention au physique des gens, cherchant surtout à cerner leur caractère, leur mentalité, ce qu'ils ressentent, leurs envies, leurs peurs... Et ce n'est certainement pas la couleur de la peau, la couleur des yeux ou encore des cheveux qui allaient lui indiquer toutes ses choses, mais la personne elle-même, ce qu'elle est à l'intérieur, le cœur, l'âme.

Magnifique femme qu’elle est, la rose possède une peau des plus pâles, presque aussi pâle que la lune elle-même, une peau qui ne bronze jamais, dû à ses caractéristiques de vampire. À cause de cela, Ryuu se déplace principalement la nuit, afin de prendre le moins de risque possible et ainsi ne pas se brûler à cause du soleil. Même s'il faut quelques minutes avant que la peau d'un vampire réagisse aux rayons du soleil, il vaut mieux être prudent. De plus, la jeune femme préfère se déplacer de nuit. C'est selon elle, le meilleur moment d'une journée. Il y a tellement de choses qu'on perçoit la nuit et pas le jour…

Elle est, pour une femme, de grande taille avec son 1m75 et ni trop grosse, ni trop mince, le juste-milieu, ce qui de nos jours est qualifié de parfait et encore, une taille en moins pour certaines filles, ne leur déplairait pas, pourtant, qui a-t-il de beau et d'excitant à la vue de la peau sur les os ? Rien, nous sommes d'accord.

Bleu, vert, gris, jaune, se sont les couleurs que les yeux de la demoiselle peuvent prendre, changeant de couleur selon le temps qu'il fait, mais aussi selon ses humeurs... Formant les trois-quarts du temps, un magnifique dégradé de couleurs, le tour de la pupille, jaune, puis bleu et vert, parfois l'inverse, laissant un léger contour noir autour des yeux... Il est parfois possible de lui découvrir des yeux violets, puis qu'elle fait partie de la famille ALPHA des vampires, qui sont reconnaissables à leur couleur d'yeux unique, contrairement aux autres vampires qui ont les yeux rouges lors de leur transformation. De plus, lorsque son côté dragon prendre le dessus, ses yeux prennent la même couleur, tirant parfois vers le rose... En parlant de rose, la jeune femme a les cheveux de cette couleur. À l'origine, sa chevelure était de couleur blanche, puis lors du décès d'Alexander, son meilleur ami, elle subit un choc tellement violent, que l'énergie vitale du dragon qui coulait en elle, jusqu'à présent scellée, c'est libéré dans son corps, colorant ses cheveux de roses...

Revenons-en à son visage. Un nez proportionnel et de fines lèvres, joliment dessinées, les rendant attirantes... Et ajoutez à cela, un corps des plus attirants avec de belles formes, une jolie poitrine, une taille dessinée comme il faut...

Mais, Ryuu n'est pas très commune de par ses quelques tatouages, dont un en particulier, une tribale, recouvrant une bonne partie de son dos. Il témoigne de l'énergie vitale du dragon de l'eau qui circule en elle, mais qui ne se mélange pas à son énergie vitale de vampire, générant ainsi, une anomalie en elle, que son corps lui fait connaitre grâce à ce tatouage. Plus ce dernier recouvre son corps, plus la mort s'approche.

Vestimentairement parlant, Ryuu est assez compliquée. Elle adore se vêtir de robe et de tout autres vêtements féminins, mais elle s'abstient et s'habille comme un garçon, allant jusqu'à aplatir sa poitrine avec plusieurs mètres de bandes qu'elle enroule autour de son torse, le tout, pour ne pas attirer l’attention des garçons qui l’effraie. Elle se sent ainsi plus sûre d'elle et bien plus en sécurité que si elle devait se comporter comme une fille et se vêtir comme tel devant les hommes. Dieu sait ce qu'elle a vécu de si traumatisant lorsqu'elle était enfermée dans la section scientifique du conseil, pour en arriver là...




Racontez-nous votre histoire





Chapitre 1 - Le feu de la passion


Des étoiles brillant les unes après les autres, décorant le ciel noir de minuit. La musique festive et entrainante, animant à la perfection le village de Tykonia, au sud de Xiaoshi. Cette nuit là... Cette fête-là… Maria et Zalrich s’en souviendront toute leur vie. Dansant autour du feu au centre de la place principale, Maria rigolait de bon cœur et souriait à ceux qui croisaient son regard. Une jeune femme pleine de vie et d’amour pour tout ce qui l’entourait. Ses cheveux longs et blancs dansaient au moindre de ces mouvements, ses yeux bleus brillaient de mille feux face au crépitement du brasier qui illuminait la place, son corps valser, changeant de compagnon de danse régulièrement. Bon sang, qu’elle était belle. Elle le savait, mais n’utilisait pas sa beauté pour attendrir le cœur des hommes, bien au contraire. Et, elle n’avait pas besoin de ça pour y arriver.

Cela faisait plusieurs semaines que quelqu’un l’observer. Un jeune homme, qui devait avoir son âge, la contemplait dès qu’il avait la chance de la croiser. Devant sortir de nuit pour ne pas risquer d’être blessé par les rayons du soleil, il pouvait rarement la voir, alors parfois, il allait la regarder à travers la fenêtre de sa chambre. Simplement pour la regarder écrire sur son journal intime ou la voir lire les romans fantastiques dont elle raffole. Oui. Il était tombé amoureux, mais il était incapable de le lui dire, ni même d’aller lui parler. Et pourtant, ce soir-là, tout changea et le destin prit les choses en main. Alors que Zalrich était en train de traverser la place festive, quelqu’un le bouscula et c’est à cet instant qu’il entra dans la danse, se heurtant à Maria qui, sous l’impact, allait tomber, mais il l’a rattrapé de justesse, la pressant contre lui comme si sa vie en dépendait. Une rencontre digne d’un conte de fée. Leur cœur s’était serré, leur regard croisait, leur corps touché. Captivé l’un par l’autre, ils furent incapables de prononcer le moindre mot, jusqu’à ce qu’ils soient interpellés afin qu’ils arrêtent de bloquer la danse de groupe plus longtemps. Confus, ils se mirent alors à danser ensemble, valsant autour du feu de joie, leur coeur battant à l’unisson et les joues rouges.

Depuis ce soir, ils leur étaient impossible de se séparer et rapidement, les deux développèrent des sentiments si puissants, qu’ils avaient l’impression de planer à chaque fois qu’ils se voyaient et pourtant, ce bonheur ne dura pas. En effet, Zalrich étant le fils héritier de la famille Alpha des vampires : les Tachibana, ils ne voulaient pas accepter Maria, dragon de l’eau, dans leur rang. Les tourtereaux durent se voir en cachette pendant des années, jusqu’à ce que finalement, ils décident de s’unir, durant une belle nuit d’été, à la belle étoile, au beau milieu d’une magnifique forêt. Ce n’est que quelques mois après que Maria comprit qu’elle était enceinte et c’est grâce à cet argument que la famille Tachibana accepta finalement la jeune Maria dans leur rang, refusant d’être victime d’une réputation de lâche en, je cite : “ abandonnant une gamine engrossée par leur fils “. Ils se devaient d’assumer les erreurs de leur enfant.

La jeune femme et Zalrich purent alors se montrer ensemble, en public, sans risquer de réveiller les foudres de la famille de vampire. Ils vécurent ainsi, heureux, les mois qui suivirent… Mais… Toutes belles choses ont une fin, aussi tragique soit-elle, non ?

Chapitre 2 - De l'amour naît la haine


Cela faisait quelques semaines que Maria s’était affaiblie et qu’elle était malade, passant ses journées au lit, au petit soin des domestiques de la famille Tachibana et de leur fils. Elle avait attrapé un virus dangereux qui circulait dernièrement dans les rues de Tykonia, sans oublier qu’elle était enceinte, ce qui rendait plus difficile la lutte contre ce virus. Elle savait que le jour fatidique de l’accouchement approchait et sans pour autant en parler à Zalrich, qui était devenu conseiller au Conseil, représentant les vampires, elle s’était déjà préparée. Elle avait conscience qu’elle devait faire un choix et il était déjà tout fait. Mettre au monde son enfant, signifierait mourir. Mettre un terme à la grossesse grâce à la magie et aux connaissances de la section scientifique du Conseil, voudrait dire qu’elle pourrait, avec un peu de chance, vaincre le virus et survivre. Mais, connaissant le taux de mortalité de la maladie et en prenant en considération qu’elle aimait déjà plus que tout au monde cet enfant, fruit de l’amour, il lui était impossible de choisir autre chose que mener à terme sa grossesse.

C’est ainsi que la nuit du 21 avril, les cris de douleur de Maria résonnent entre les murs de la propriété Tachibana. Elle était en train d’accoucher et de puiser dans les dernières forces qu’il lui rester pour offrir la vie à son enfant. Comme il était coutume à Tykonia, les hommes devaient attendre à l’extérieur et quelques femmes tenaient compagnie à la future mère durant ses efforts. Et il était prévu que ce conte de fée n’est pas de Happy End. Sentant ses forces la quitter de plus en plus, elle pouvait aussi ressentir que son enfant les perdait également. Il est vrai que le bébé avait aussi supporté la maladie et la fragilité de sa mère, ne l’aidant pas à se développer assez pour lui permettre de supporter cet accouchement. Cette évidence avait heurté l’esprit de Maria telle un coup de fouet s’abattant sur sa peau nue. C’est à cet instant que les larmes lui montèrent aux yeux. Elle savait ce qu’elle avait à faire et alors que toutes les femmes de la pièce la regardées, elle chuchota quelques mots d’une incantation propre aux Dragons s’ils veulent transmettre leur énergie magique et vitale à quelqu’un.

L’enfant à l’intérieur d’elle s’illumina d’une couleur bleutée, alors qu’elle, elle perdait ses forces petit à petit, n’en gardant qu’une partie pour mener à terme cet accouchement. C’est quelques minutes plus tard que le bébé se libéra du corps de sa mère, ne pipant pas de cris comme le voudrait normalement la science. Pas un son, pas un cri. Maria avait exigé de pouvoir prendre l’enfant dans ses bras et une jeune femme s'exécuta, lui déposant le bébé contre elle :

- C’est une fille, lui annonça la jeune femme.
- Oh...C’est parfait… Elle sera capable d’attendrir le cœur de son père… Lui avait répondu Maria, un faible sourire aux lèvres, en murmurant, étant au bout de ses forces. Pouvez-vous appeler Zalrich, s’il vous plaît ?


La jeune femme s’était exécutée. Le récent père était entré avec rapidité dans la pièce et s’était approché de sa femme aussi vite qu’il n’en fallait pour le dire, lui embrassant le front en murmurant un “ merci, je t’aime “, cela, avant de voir dans quel état elle se trouvait. C’est en se redressant qu’il avait réalisé la situation, son sourire s’effaçant de ses lèvres. Maria avait porté une de ses mains sur une des joues de son époux en souriant.

- Je t’aime Zalrich, je n’aurais pu espérer meilleur époux que toi… S’il te plaît, prends soin de Ryuu, notre fille.

Les yeux de Zalrich s’étaient brouillés de larmes, paniqué, il comprenait la situation, mais refusait de l’accepter. La suppliant de ne pas faire de bêtises, de rester avec lui, près de lui, que sans elle, il serait incapable d’aimer cet enfant, mais il n’y avait rien à faire pour lui faire changer d’avis. Elle avait affiché un sourire, déposait un dernier baiser sur les douces lèvres de son amant et finit par embrasser le front de leur fille, lui transmettant le reste de son énergie vitale, avant de fermer les yeux et de s’envoler au côté de l’ange de la mort.

Zalrich avait hurlé à plein poumon, pleurait, tapait dans le mur, puis soudainement, l’enfant se mit à pleurer, elle était en vie, mais ce n’était pas pour le plus grand plaisir de l’homme désormais veuf. Il s’était tourné vers le bébé, le prit dans ses bras avec fermeté en le soulevant dans les airs sous la terreur des femmes de la pièce qui le suppliaient de ne pas faire de bêtises.

- La ferme morveuse, tu n’as pas le droit de pleurer, tu viens de me prendre ma douce et tendre, alors la ferme.

Il avait dit cela avec agressivité. La haine pouvait se lire dans ses yeux. On pouvait sentir dans l’air qu’il était prêt à balancer l’enfant contre un mur pour en finir une bonne fois pour toute, puis, une des femmes de la salle l’avait interrompu…

- Ne faites pas ça Sir Zalrich, votre femme vie à travers elle. Elle lui a transmis l’énergie vitale du dragon pour lui permettre de survivre !

C’est à cet instant que Zalrich compris la véritable signification des mots de la jeune femme. Oui, sa femme vivait encore en elle, alors, il n’était peut-être pas trop tard ! Il avait attrapé un drap, enroulait l’enfant dedans puis il sortit de la pièce pour se rendre à Kalerya et se téléporter directement au Conseil, se rendant aussitôt à la section scientifique. Il avait donné l’enfant aux chercheurs, avec comme seule indication, de garder cela secret et de chercher un moyen d’extraire l’énergie vitale du dragon et donc, la vie de sa femme, du corps de l’enfant.

C’est ainsi que le 21 Avril une âme s’est envolée et une autre s’est fait emprisonner.

Chapitre 3 - Quand la douleur révèle la magie


C’est 10 ans plus tard que nous retrouvons Ryuu, assise au fond d’une pièce blanche, sans fenêtre. Elle avait beau avoir grandi dans cette pièce, elle confondait toujours le sol du plafond, n’ayant aucun repère pour l’orienter. Elle avait l’impression d’être folle. Était-ce cela la vie ? Partir subir les expériences de quelques scientifiques tarés, puis revenir dans cette pièce après avoir eu le droit à une assiette de pattes pour retrouver des forces ? Fort heureusement pour elle, malgré tout ces mauvais traitements, une personne parmi la section, lui apportait, secrètement, quelques friandises, parfois des livres pour qu’elle puisse voir des images du monde extérieur. Des arbres. Des maisons. Des chats. Des chiens, des poissons rouges tournant dans leur bocal… Oui, des poissons rouges… Elle s'identifiait à eux, enfermée dans cette pièce, tournant en rond, parfois observé par les adultes, parfois amener pour quelques expériences douloureuses. Zack était vraiment gentil avec elle, comparait aux autres adultes de la section, mais il restait un des leurs malgré tout.

Ce jour-là encore, on avait ouvert la porte de la pièce, puis on l’avait attrapé. Elle savait ce qui l’attendait, mais elle avait beau se débattre, que voulez-vous qu’une gamine de 10 ans, mal nourri, face contre deux grands gallard qui font 4 fois son poids ? Elle s’était rapidement résignée et laissée faire. La déposante sur une table dédiée aux expériences sur le corps humain, ils l’avaient attaché pour l'empêcher de bouger. Puis, sous le regard froid et vide de Zalrich, son père, ils avaient activé la machine, déversant de grandes quantités de magie en Ryuu, la faisant se tordre de douleur, hurler à en perdre la voix… Jour après jour, ce n’était que torture. Mais aussi, échec sur échec de la part des scientifiques et encore plus aujourd’hui.

Ils venaient d’obtenir un résultat, après plusieurs minutes de tortures sur l’enfant. Mais pas le résultat espérait. L’énergie vitale du dragon qui s’était jusqu’à présent mélangeait à l’énergie vitale de son côté vampire, venait d’être divisée et scellée, faisant d’elle une simple vampire.

Ryuu ne savait pas ce qu’elle était. Ni vampire, ni dragon. Ses compétences ne s’étaient pas encore dévoilées, de même pour sa magie. Mais ce jour-là, à cause du scellement de son énergie vitale de dragon, son pouvoir s’était dévoilé. Alors que la machine était encore en route, la jeune fille lâcha un immense concentré d'électricité, faisant disjoncter toute la section, la plongeant dans la pénombre. Quelques lumières clignotées, permettant à Ryuu de voir ce qu’il se passait, par intervalle. Lumière, obscurité, lumière, obscurité… Elle s’était levée. Le mécanisme qui permettait au lien d’acier qui la maintenait attaché avait cessé de fonctionner avec le reste de tout ce qui étaient électronique dans la section.

Une fois sur ses deux jambes, bien que fragile et vacillante, elle n’avait pas tardé à voir son père s’approcher d’elle pour la rattraper. Elle s’était alors saisie d’un bistouri et dès que son père avait approché son visage d’elle, pour l’attraper, elle lui avait tranché le visage avec, au niveau de son œil gauche, jusqu’à son menton… Prit de douleur, Zalrich n’avait pas cherché à la retenir plus longtemps et s’était contenté d’envoyer des hommes pour la rattraper et c'est dans cette course que la jeune Ryuu avait heurté Jack Batflith, le directeur de la Congrégation de l’Entre-Monde. Surpris par ce qu’il venait de voir, il attrapa la jeune fille alors qu’elle se débattait, de peur qu’il soit, lui aussi, un membre du Conseil, puis il se téléporta à la Congrégation, grâce à sa magie de téléportation… La jeune enfant fut aussitôt éblouie par la lumière du soleil et tout ce qui l’entourait, elle tomba simplement dans les pommes, dans les bras de cet inconnu…

Chapitre 4 - Un nouvel espoir, une nouvelle vie et des cheveux de feu ?


C’est quelques heures après que la jeune fille se réveilla à l'Hôpital de la Congrégation de l’Entre-monde et à ses côtés, veillait sur elle, son sauveur. Ryuu avait observé tout ce qui se trouvait autour d’elle et la première chose qu’elle avait remarquée, c’était la fenêtre. Elle était dans une pièce avec une fenêtre. Elle se leva du lit sous le regard de Jack et s’approcha de la fenêtre pour regarder dehors, contempler les arbres danser sous le vent, les oiseaux prendre leur envol. Elle en avait rêvé depuis des années et c’était là, devant ses yeux. Elle s’était finalement tournée vers l’homme qui l’avait fait sortir des laboratoires et c’est avec surprise que l’enfant sortît une phrase des plus drôles et digne d’une petite de son âge.

- Plus grande, je veux me marier avec vous !

Elle avait dit ça avec sérieux, alors que le Directeur de la Congrégation s’était mit à rire de bon coeur, avant de se lever pour s’approcher d’elle.

- Je m’appelle Jack Batflith, j’étais en visite au Conseil pour voir Zalrich Tachibana, puis je suis tombée sur toi et j’ai compris de suite ce qu’il se tramait, même si je ne connais pas le fond de l’histoire. J’avais entendu des échos comme quoi, certains scientifiques du conseil effectués des recherches illégales, mais j’étais loin de penser que c’était vrai… Tu es ici, à la Congrégation de l’Entre-Monde, tu es en sécurité. Lui avait-il dit en pointant du doigt les brûlures que la jeune fille avait sur les bras. Cela ne se reproduira pas ici. J’ai contacté les dirigeants du conseil pour faire part de ce que je pense. Ils n’étaient pas au courant des agissements des scientifiques mêlés à cette histoire et se sont engagé à les punir en conséquence. Tu vas avoir une chambre, que tu partageras avec une petite de ton âge et tu suivras divers cours qui t’apprendront tout ce que tu dois savoir sur ce qui t’entourent et sur ce que tu es… Enfin. Si tu souhaites rester ici ?

La petite avait observé le Directeur pendant tout son temps de parole. Elle ne savait pas quoi dire. État-ce une blague ? Les choses s’étaient déroulées trop vite pour être vrai. Mais...Et si tout était vrai ? Si elle avait réussi à échapper au conseil. Si cet homme était réel et non le fruit de son imagination ? Et si cette fenêtre était vraiment là ?! Elle tourna le regard vers l’extérieur, puis elle leva la main lentement, avant de la presser contre la vitre, la froideur de cette dernière lui arrachant un frisson qui parcourut son corps en un instant. Non, les choses étaient bien réelles. Elle était bien là… Elle sentit une étrange douleur dans la gorge, comme une boule, puis… Comme des picotements aux yeux et finalement, un liquide chaud glissant le long de ses joues… Pour la seconde fois de sa vie, elle pleurait.

Quelques jours plus tard, elle fut placée dans une chambre d’internat qu’elle devait partager avec une autre fille, une certaine Siriel, réputée pour sa chevelure de flamme. Cette expression l’intriguée depuis qu’elle l’avait entendu de la bouche d’un professeur qu’elle avait rencontré quelques heures avant. Elle était curieuse de voir ses cheveux en feu et voir ce que cela faisait. Mais quelle ne fut pas sa déception, lorsqu’elle vit la gamine de son âge entré dans la chambre, avec une chevelure rouge, mais certainement pas en feu. La jeune Ryuu gonfla les joues et croisa les bras sur son torse, assise sur son lit. Malgré sa déception, elle était toujours autant intéressée par la petite, après tout, c’était la première qu’elle rencontrait. Les seules personnes ayant composé son existence étaient des scientifiques et son père haineux.

Pendant de nombreux mois, la jeune vampire s’était mise à suivre Siriel aux cheveux de flammes pas si en flamme que ça, de partout, comme son ombre. Apprenant à vivre comme une simple enfant et en découvrant le monde grâce à sa colocataire de chambre. On peut dire qu’un lien puissant s’était créé entre les deux demoiselles, et même si elles n’étaient pas toujours d’accord, qu’elles se disputaient beaucoup et se faisaient des blagues toutes aussi immatures les unes que les autres, elles s’aimaient profondément, comme deux soeurs.

Viens alors le temps à la gamine aux cheveux blancs lune, autrement dit Ryuu, d’effectuer le rituel pour se lier à son familier. C’est stressé, qu’elle se plaça au centre d’un des deux cercles magiques puis qu’elle pensa aussi fort que possible à son meilleur souvenir. Le souvenir de sa main contre la fenêtre de sa chambre d'hôpital dans laquelle elle s’est retrouvée en arrivant à la Congrégation. La froideur de la vitre et la vue qu’elle avait sur l’extérieur. Les arbres et les feuilles dansant sous le vent, les pétales de cerisiers virevoltants dans l’air. La liberté. La sérénité. Au bout de quelques secondes, la pièce s’illumina et son familier apparu dans le second cercle qui décorait le sol de la salle. Son familier était là. Un bébé dragon, haut comme trois pommes, les écailles noirs… Les adultes présents furent choqués, et même étonnés. Il était extrêmement rare d’invoquer un familier Mythique. Il n’en existait qu’une petite vingtaine dans les 4 mondes. Cette invocation prouvée à quel point, le souvenir auquel elle avait pensé, était puissant et signifiait beaucoup pour elle… Plus qu’on ne peut l’imaginer.

Elle entra ensuite à l’école, intégrant une classe avec des gamins de son âge pour apprendre tout ce qu’elle a à connaître sur l’univers qui l’entoure et surtout, pour apprendre à maîtriser sa magie Perdue de la foudre. C’est ce jour-là qu’elle fit la rencontre d’Alexander Bianco, un gamin de son âge qui s’était démarqué des autres grâce à sa chevelure blanche, aussi blanche que la sienne. C’était avec un sourire niais sur les lèvres qu’elle s’était présentée à lui en lui disant qu’ils étaient liés par le saint pouvoir des cheveux blancs, déclenchant le début d’une profonde histoire d’amitié, faisant de Siriel, Alexander et Ryuu, un trio infernal.

Chapitre 5 - On grandit trop, puis on s'effondre


Ryuu avait rapidement grandi et appris tout ce qu’il y avait à savoir sur le monde qui l’entourait. Faisant preuve de concentration, de travail acharné, d’une intelligence remarquable et d’un talent certains pour l’art du combat et l'exécution des missions, elle était rapidement devenue populaire au sein de la congrégation, surtout auprès des professeurs et des membres hauts gradés de la l’organisation. C’est donc tout naturellement que la jeune femme fut promue au post de Chef de la division 1 dont elle faisait partie depuis des années, lorsque son chef prit sa retraite. Elle mena de nombreuses missions à terme, sans victime parmi sa division et c’est à ses 21 ans qu’elle fut nommée Chef des missionnaires, en plus de son grade de chef de la division 1. Elle avait fait un bon bout de chemin et était devenue une femme remarquable, qui avait encore beaucoup de choses à apprendre, néanmoins.

Alors qu’il était prévu qu’elle retrouve Siriel et Alexander pour fêter sa promotion, la jeune femme se rendit au lieu de rendez-vous, impatiente, avec quelques minutes d’avances. Elle aurait mieux fait de se montrer patiente. Alors qu’elle attendait, assise sur un banc, sous un cerisier en fleur, un groupe d’hommes apparurent devant elle. De la téléportation, pure et dure. Surement le fruit d’une magie de téléportation ou d’un objet magique. La vampire se redressa aussitôt et se mit en position de défense, un mauvais pressentiment l’envahissant. Il ne devait pas être possible de débarquer ainsi à la congrégation, sauf pour le Directeur de l’organisation. Le passage des passeurs était obligatoire, et cela, pour tout le monde ! Alors qu’elle s'apprêtait à demander aux infiltrés qui ils étaient et ce qu’ils voulaient, elle n’eut le temps de poser sa question, qu’ils l'attaquèrent. Elle fut rapidement surpassée à cause du nombre et reçu un coup dans le ventre, au visage, dans les côtes, la cuisse et à bien d’autres endroits, la bloquant rapidement à terre, incapable de bouger, juste capable de prendre des coups. C’est là que la voix d’Alexander se fit entendre, puis que les choses se brouillèrent devant les yeux de la jeune femme, perdant connaissance…

Ce n’est que quelques minutes qu’elle pue reprendre connaissance, le corps douloureux de la tête aux pieds. Elle devait avoir deux ou trois côtes cassées. Une arcade ouverte. La lèvre fendue, les joues bleues, une clavicule brisée… Mais ce n’était pas cela qui l’a perturbé le plus. Il se passait quelque chose. Un truc clochait. Elle se redressa en gémissant de douleur, très lentement, puis ce qui était jusqu’à présent flou pour elle, devenu très clair. Un bras. Du sang. Le sol était marqué par le sang d’Alexander. Son odorat de vampire ne saurait lui mentir. La jeune femme, sous le choc, se mit à hurler en repoussant le bras plus loin. C’était le sien. C’était son bras, celui d’Alex, de son ami. Mais lui, il était où. Elle balaya les alentours en sanglotant, la douleur et la peine se mêlant en eux, puis la colère et la haine. Il n’était pas là, il avait disparu. Les agresseurs l’avaient amené avec eux. Était-il mort ? Tout était de sa faute. Si elle avait été plus forte, elle aurait été capable de les retenir, d’aider Alex. Il serait toujours là, près d’elle, avec sa chevelure blanche qu’elle aime tant… Elle hurlait à en perdre la voix. Les sentiments se mélangeaient en elle, au point d’imploser. Elle perdait la tête. Tout était en train de redevenir flou, puis soudain, une douleur, encore plus violente que ce que lui faisait ressentir ses blessures toutes réunis, envahissait son corps. Elle était retombée sur le sol, se cambrant, en serrant les dents tellement fort que ses gencives blanchissaient, tout comme les jointures de ses mains serrées alors que ses ongles s’enfonçaient dans la chaire de ses paumes. Elle n’arrivait plus à respirer. Elle avait l’impression que son sang circulé 10 fois plus vite en elle, que quelque chose était en train de l’envahir, partant de son estomac, se propageant dans le reste de son corps. Puis finalement, elle perdit connaissance une fois encore…

C’est au côté de Siriel que Ryuu se réveilla. Elle avait veillé sur elle jusqu’à ce qu’elle revienne à elle. La jeune vampire balaya la pièce du regard, comprenant qu’elle était à l'hôpital de la Congrégation. Elle tourna le regard vers Siriel, qui dormait, puis vers la fenêtre. Cela lui rappeler de nombreux souvenirs. Ceux où elle était arrivée à la congrégation. Elle tenta de se redresser, mais en vain, la douleur était trop forte au niveau des cotes, pour lui permettre de bouger.

Outre la douleur, Ryuu sentait que quelque chose avait changé en elle. Siriel se réveilla quelques minutes après et lui expliqua ce qu’il s’était passé. Que Alexander était considéré comme mort par la Congrégation et qu’elle était restée une semaine endormie. Mais aussi, que sa chevelure couleur lune était devenue rose et que ce changeant inexpliquée avait intrigué les scientifiques de la Congrégation qui lui avait prélevé du sang afin de faire des examens complémentaires, révélant que deux flux d’énergie vitale coulés en elle. Sa part de vampire, mais aussi sa part de dragon des eaux, hérité de sa mère, qui avait été scellé lors de sa première année de vie. Les deux flux d’énergies ne se mélangeant pas, cela généré des anomalies en elle, provoquant par exemple le changeant de sa couleur de cheveux. Il était également possible que sa magie s’en voit affectée et c’était bel et bien le cas. Après avoir repris ses forces et repris les entraînements, la jeune vampire réalisa que sa magie avait changé et qu’elle n’était plus juste une magie de foudre. Elle montrait des caractéristiques en lien avec les dragons. Des écailles supplémentaires, une agilité et une force supérieure et bien d’autres choses encore. Une magie encore jamais vu par la congrégation et pour cause, c’était la magie de sa mère, une magie Perdue du dragon de foudre.

Quelques semaines après l’incident qui faillit lui coûter la vie et qui vola celle de son ami, Ryuu repris les missions, recherchant Alexander partout où elle mettait les pieds, au cas où la congrégation n’avait pas fouillé partout. Elle était incapable de croire en la mort de son meilleur ami… Néanmoins, missions après missions, elle réalisa qu’elle était de plus en plus fatiguée, sugette à des crises de nerfs, que son humeur variée de plus en plus et qu’elle perdait parfois le contrôle d’elle-même… Mais surtout, qu’un tatouage magique commençait à apparaître sur dos, se répandant légèrement semaines après semaine. Après de nombreuses recherches, elle avait découvert que ce tatouage était la preuve que deux énergies magiques différentes circulées en elle, sans pour autant se mélanger, ce qui, à long terme est mortelle et malheureusement, il n’existe aucun remède connu à ce jour…

En plus de prouver qu’Alexander n’est pas mort et que son pressentiment et juste, elle doit aussi trouver un moyen de se sauver la vie.




Quelques questions supplémentaires

Votre surnom
Ryuu

Votre âge
22 ans

Qui est sur ton avatar ?
Lightning Farron > Final Fantasy 13

La catégorie de ta magie
Magie perdue

Nom de ta magie
Ryuu T. Drazleyth > Dragon de foudre

Accès à la zone H/Y/Y
Oui

Code de validation




Dernière édition par Ryuu T. Drazleyth le Dim 16 Juil - 5:46, édité 1 fois
❖ Dragon du feu - Banshee ❖
❖ Dragon du feu - Banshee ❖
avatar
pic-profil
Messages :
798
Kinahs :
118323
Age :
25
Date de naissance :
01/07/1992
Date d'inscription :
09/10/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t116-siriel-k-vineldyl http://www.kalerya-entre-monde.com/t379-siriel-k-vineldyl-f-t http://www.kalerya-entre-monde.com/t384-siriel-k-vineldyl-ses-petits-tresor http://www.kalerya-entre-monde.com/t382-siriel-k-vineldyl-le-fil-rouge-de-sa-vie http://www.kalerya-entre-monde.com/t383-siriel-k-vineldyl-des-noeud-sur-le-fil#2021

Mer 19 Oct - 18:15
je prend ta fiche sous mon aile bichette <3
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
avatar
pic-profil
Messages :
2584
Kinahs :
702603
Age :
23
Date de naissance :
05/02/1994
Date d'inscription :
12/09/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t76-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t146-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t365-ryuu-t-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t150-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t151-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t152-ryuu-tachibana-drazleyth

Mer 19 Oct - 18:42
Ouiiiiiiiii :D
❖ Dragon du feu - Banshee ❖
❖ Dragon du feu - Banshee ❖
avatar
pic-profil
Messages :
798
Kinahs :
118323
Age :
25
Date de naissance :
01/07/1992
Date d'inscription :
09/10/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t116-siriel-k-vineldyl http://www.kalerya-entre-monde.com/t379-siriel-k-vineldyl-f-t http://www.kalerya-entre-monde.com/t384-siriel-k-vineldyl-ses-petits-tresor http://www.kalerya-entre-monde.com/t382-siriel-k-vineldyl-le-fil-rouge-de-sa-vie http://www.kalerya-entre-monde.com/t383-siriel-k-vineldyl-des-noeud-sur-le-fil#2021

Jeu 20 Oct - 10:58
PSEUDO DU JOUEUR

➜ Orthographe :
 1,5 / 2
➜ Vocabulaire :
2 / 2
➜ Conjugaison :
 1,5/2
➜ Qualité :
4 / 4
➜ Originalité :
2 /2
➜ Respect de la langue française :
2 /2
➜ Note perso :
 2/2
➜ Bonus longueur du texte :
 4/ 4

➜ Niveau
19
➜ Niveau bonus
2
➜ Niveau total
21

➜ Point techniques
21
➜ P.Ts bonus
2  
➜ P.Ts total
23

➜ Points de caractéristiques
95
➜ P.Cs bonus
10  
➜ P.Cs total
105

➜ Kinahs
10 000

➜ Ryuu T. Drazleyth
est validée en tant que membre de la Congrégation avec un niveau 21, 23 points techniques , 105 points de caractéristiques à répartir sur sa fiche technique dans les statistiques et un total de 10 000

Alors alors alors, quelques petites fautes par-ci par-là mais rien de bien méchant je te rassure. Ton histoire est originale et vraiment excellente, ta fiche est dynamique, elle se lit toute seule sans le moindre soucis.
Vu que tu as plus d'un niveau 20 tu es un dragon, mais aussi la chef des missionnaires !!
FELICITATION !!

❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
avatar
pic-profil
Messages :
2584
Kinahs :
702603
Age :
23
Date de naissance :
05/02/1994
Date d'inscription :
12/09/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t76-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t146-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t365-ryuu-t-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t150-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t151-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t152-ryuu-tachibana-drazleyth

Jeu 20 Oct - 14:00
OUiiiiiiiiiiiiiii, merci ♥
Page 1 sur 1