PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
~ Hana Hitsune ~ [Terminée]
❖ Ange - Goule ❖▼
❖ Ange - Goule ❖
avatar
pic-profil
Messages :
78
Kinahs :
12001
Age :
21
Date de naissance :
25/09/1996
Date d'inscription :
30/10/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t536-hana-hitsune-terminee http://www.kalerya-entre-monde.com/t1054-hana-hitsune-fiche-technique http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/t1130-hana-hitsune-tresorerie-personnelle http://www.kalerya-entre-monde.com/t1074-hana-hitsune-dossier-rp http://www.kalerya-entre-monde.com/t1077-hana-hitsune

Dim 4 Déc 2016 - 15:14
Hana Hitsune
Congréagation - Chef de la 7ème Division




Informations générales

Hitsune
Hana
22 ans (Vanerzame)
Eclypteth
Femme
55 Kilos
165 Centimètres
Homosexuelle
Goule - Ange
Chien Sauvage





Informations psychologiques

Hobbys & phobies
Qualités & Défauts


Hobbys:
- Manger des Gâteaux
- S'entraîner
- Dessiner
- Essayer de Surpasser sa Soeur
- Explorer des ruines

Phobies:
- Etre séquestré
- Manger du Céleri  
Qualités:
- Empathique
- Fier
- Généreuse
- Femme de Caractère
- Ouverte D'Esprit

Défauts:
- Protectrice
- Possessive
- Impulsive





Magie et arme

Magie
Arme


Magie Inclassable – Saintly Enchantment :
Cette magie est un peu spéciale, elle permet à son utilisateur de créer des enchantements temporaires et sorts liés à la lumière et à la sainteté, sur des objets, humains ou sur soi-même. Les enchantements peuvent donc être variés, allant du simple boost de vitesse à la création de la sphère de lumière en passant par un soin léger.

Elle peut appliquer un enchantement que sur deux objet à la fois, si elle désire enchanter un camarade, elle ne pourra pas s’enchanter elle-même avec un autre sort. Toutefois, elle peut enchanter plusieurs personnes en même temps (limité à 5 personnes maximum quand elle est en forme).

Ceci la rend plus polyvalente et intéressante en groupe. Par contre, il lui est possible de cumuler sur la même chose plusieurs enchantements, sa limite est de trois enchantements en même temps, son corps ne pouvant supporter une pression aussi importante.

Ce pouvoir possède bien sûr des contres-coups, après chaque enchantement augmentant une stat, le magicien reçoit un malus. Si par exemple, un sort augmentant la vitesse de 20 % à été utilisé, après l’effet du sort le lanceur voit sa vitesse diminuer de 10% pendant un petit moment. Ainsi, l’utilisateur se voit pénaliser d’un effet secondaire correspondant à 50 % du boost.

Il y a d’autre effet secondaire, plus le mage utilise d’enchantement, plus il est faible et son corps à des risques de s’auto-mutiler en quelques sortes. Le porteur peut donc se retrouver avec un os brisé ou une blessure plus ou moins importante sur le corps.
Elle possède une lame simple accrochée à la ceinture dans son fourreau.





Description mentale


La rouquine est une personne très stable mentalement parlant, elle n’est pas atteinte par la folie ou pensant d’une façon peu commune. On pourrait la considérer comme une humaine sainte d’esprit ayant son petit caractère par les expériences qui l’ont forgé. Si nous devions trouver quelque chose qui pourrait la différencier de la masse imposante qu’est l’humanité, se serait le fait qu’elle porte une sorte de masque en ce qui concerne son travail et peut être encore plus sur sa vie privée.

Pour rebondir sur cette dernière phrase, au travail Hana se montre assez froide et autoritaire. Son expérience dans le Conseil ainsi que les récents évènements concernant sa vie, l’incitent à essayer de garder purement et simplement un rôle de chef, en évitant de trop sympathiser avec les membres de sa division. Elle veut éviter de se blesser et de blesser aussi les autres.

Il est pourtant possible de gratter un peu la surface et de recevoir un peu de sympathie de cette dernière. Elle ne se montrera pas la plus amicale du monde, mais son ton sera moins froid et elle pourrait même vous accorder un léger sourire voir un surnom. Cependant ne vous faites pas d’illusion, les personnes qui peuvent avoir ce genre de privilège se comptent sur les doigts d’une seule main.

La belle magicienne est une personne très réfléchie, elle n’est pas du genre à perdre son sang-froid, elle fait en sorte de toujours rester le plus logique. Elle est aussi une personne très douée en stratégie, usant alors de tout ce qui est à sa disposition et s’en servant au mieux. Cette facette d’elle ressort particulièrement au travail, dans la vie privée, elle se relâche un peu plus dans le cadre de sa vie privée.

Que cela soit autant dans le travail que dans sa vie personnelle, la demoiselle est une personne assez sensible, mais qui le cache très bien. Elle est aussi du genre à tout accumulé sans rien dire, pour finalement craquer le moment venu. Néanmoins, cela lui est arrivé moins souvent, les événements en lien avec son père l’ayant légèrement endurci dans le bon sens du terme.

En dehors de la Congrégation, Hana se montre particulièrement amicale, elle sourit toujours de façon tendre et semble être complètement différente ce qu’elle montre à ses collègues. Elle devient une personne plus empathique et pleine de compassion, donnant l’impression d’être une mère pleine d’amour pour ses enfants. Drôle de contraste n’est-ce pas ? Notre cheffe de division est une amoureuse des friandises en tous genres.

Hana est une femme assez têtue, elle veut user toutes les possibilités avant de se résigner et accepter la situation actuelle. Elle est aussi du genre à trop forcé dans certaines situations. La rouquine est aussi du genre à aimer tous contrôler, si elle perd un jour le contrôle d’une situation, elle sera complètement désemparé devenant une proie des plus faciles à avoir.




Description physique


Hana Hitsune, une demoiselle de 25 ans qui n’a rien à envier aux autres membres de la gent féminine. La dirigeante de la septième division est une demoiselle atteignant presque le mètre soixante-dix, c’est ce qu’elle vous dira, en vérité, elle ne mesure qu’un bon mètre soixante-cinq. En ce qui concerne son poids, elle vous répondrait que ce n’est point une question que l’on pose à une demoiselle, mais vous aurez la réponse ne vous inquiétez pas. Notre Goule pèse donc cinquante-cinq kilos tout mouillés, on peut donc dire une demoiselle ayant presque une taille de guêpe.

Cette taille de guêpe n’est pas le seul atout de la dame, son teint est aussi un élément qui attire l’œil des passants ayant la chance de la voir. Sa peau est légèrement rosée, ceci lui donne un côté exotique, si on écoute les membres de sa division. Si on observe mieux son corps, il est possible de voir que chaque partie de son corps sont musclés sans pour autant être dans l’excès. Dame Hitsune à forger son corps de sorte à pouvoir pleinement assumer son poste dans la Congrégation ainsi que se défendre sans aide extérieure. Notre petit chef en herbe est une femme forte autant mentalement que physiquement.

Le corps de la demoiselle possède encore quelques atouts dans sa manche, celui-ci saute au visage, il s’agit des formes de la demoiselle. Son corps est élégant sans pour autant sortir des normes. Enfin, si on décide de s’attarder sur son visage, on voit ce que l’on pourrait qualifier de beauté froide. Les traits de la demoiselle affichant toujours un air dur.

Ceci lui donne une aura de dirigeante et lui offre comparer à ce que l’on pourrait croire un certain charisme. La chevelure de Hana est d’un rouge écarlate, elle aurait une couleur naturelle aussi unique dû au mélange des gênes Goules et Ange qui sont en elle. Elle garde ses cheveux longs, la plupart du temps, elle décide soit de les laisser tomber ou de les attacher en formant une simple queue de cheval. Pour ce qui est de ses belles pupilles, elles sont d’une couleur assez unique aussi. Il s’agit d’une nuance dorée, c’est aussi ça qui joue sur le charme de la demoiselle.

Finalement, le style vestimentaire de Hana donne l’impression de voir un garçon manqué, surtout sur son lieu de travail. Le seul élément faisant féminin dans cet ensemble est une jupe, quel que soit le lieu, son état, etc. Généralement, elle porte une paire de bottes en cuir marron remontant le long de ses mollets, s’arrêtant juste avant ses genoux. Elle porte pour le haut, un chemisier ou une simple chemise accompagnée la plupart du temps des pièces d’armures toutes simples pour se protéger légèrement.

Ces fameuses pièces d’armures recouvrent principalement ses épaules, ses avant-bras et quelques fois sa poitrine. La couleur de cette armure est argentée, toujours brillante, c’est un moyen pour elle d’être une cible facile et protéger les hommes sous son commandement. Ajouter à cela une épée tout ce qu’il y a de plus simple, accroché par une lanière de cuir à sa ceinture.




Racontez-nous votre histoire


Chapitre 1 : Birth
Une soirée dans un bar peu recommandable, un client draguant la barmaid, une nuit de folie à deux et pouf, neuf mois plus tard, ça fait des Chocapics… Euh attendez… Non, je me suis trompé, ça fait un bébé tout mignon. Voilà comment la conception de la petite Hana eue lieu, ce n’est pas vraiment quelque chose de glamour, mais cela n’a point empêché ses deux personnes de s’aimer pour une nuit et d’aimer en retour leur fille, chacun à leur façon.

Bon, il va falloir préciser un peu plus les choses, je ne pense pas que juste savoir qui a fait Cric-crac pour donner naissance à cette utilisatrice de magie vous intéresse véritablement. Détaillons déjà un peu plus les prémisses de cette histoire. La mère de Hana, une charmante Barmaid répondant au nom de Lyz, il s’agissait d’un être appartenant à la race des Anges. Elle avait la particularité de tenir un bar à Striptease se nommant le HuniePub, un endroit ayant un petit succès à Coast City.

Pour ce qui était de son père, il répondait au doux nom de Hitsune, Haru Hitsune, il était une Goule des plus charmantes. Il s’agissait d’un noble de cette grande ville, il avait juste un petit passe-temps, assez dérangeant. Le monsieur aimait… Comment dire ça… Ah oui, il avait les mœurs légères, il aimait culbuter toutes les belles demoiselles qu’il croissait, quelles que soient leurs origines.

Avec un père comme ça, on pourrait rapidement penser que ce dernier allait partir et laisser de côté ses responsabilités de père. Pourtant, se fut tout le contraire, il était un homme ayant des principes et des valeurs, il avait eu un enfant, il aiderait la famille comme il pouvait. Car oui, il ne pouvait pas prendre l’enfant directement chez lui, ça ferait tache d’avoir une bâtarde dans une famille noble, il venait donc la voir de temps en temps et donner un peu d’argent à sa mère pour l’aider.

Sa mère de son côté aussi fit des efforts, elle prenait un peu de distance avec son commerce essayant de le faire tourner comme elle pouvait. Les souvenirs les plus anciens pour Hana sont ceux de sa mère lui racontant une histoire avant d’aller dormir, elle devait à peu prêt avoir trois ans à ce moment-là. Il s’agit d’un souvenir qui lui fait toujours du bien quand elle se sent mal. Oh, elle possède aussi des souvenirs à propos de son père, il était un homme gentil même si son expression pouvait être un peu neutre voir froide, cela contrastait beaucoup, c’était une chose qui marqua Hana toute sa vie.

La vie continua son cours, petit à petit sa mère était de moins en moins présente à la maison, elle passait de plus en plus de temps à essayer de refaire tourner son affaire. L’absence de Lyz dans le bar, pendant son absence pour s’occuper de Hana, avait presque fait s’effondrer les affaires de l’Ange. Hana passait donc la plupart de son temps seule, à ne rien faire, sa mère n’ayant pas le temps de lui offrir une éducation ou de payer un mentor.

Ce fut donc vers ses six ans qu’une décision fut prise par son père, il ne pouvait pas laisser sa fille rester ainsi chez elle. Il allait certes bafouer l’honneur de sa famille, mais il ne voulait pas laisser sa fille de côté. Sa mère n’était pas contre, elle voulait, elle aussi le bonheur de sa fille et n’était pas dupe sur le fait qu’elle ne pourrait pas assurer l’éducation de sa fille et en même temps lui apporter de quoi la nourrir ; l’argent donné par le père n’étant pas suffisant, ce dernier ne pouvant pas donner trop de peur de paraître suspect.

L’action de son père touchait Hana, elle était assez consciente du monde qui l’entourait pour comprendre ce que cela impliquait, c’est à ce moment-là qu’elle prit pleinement conscience de la bonté dont pouvait faire preuve son père de temps en temps.  
Chapitre 2: Adaptation
Nouveau. C’était le mot qui décrivait parfaitement l’esprit de la demoiselle, tout ce qui l’entourait semblaient être issu d’un rêve en quelque sorte. Son environnement était très différent, elle passait d’une modeste demeure à un imposant manoir, de la vie principalement solitaire à l’endroit remplie d’âmes vagabondant dans les couloirs et pièces du lieu.

Pourtant, elle n’était pas à l’aise au début, c’était comme devoir tous réapprendre. Surtout que la bonté de son père semblait s’être arrêtée après l’avoir ramené, elle se sentait de nouveau délaissée, comme si on venait simplement de la mettre dans une maison de poupée de meilleure qualité. Le personnel de maison lui tenait toujours le même discours, que son géniteur était un homme très occupé par son métier et ses fonctions.

Du moins, tous les domestiques ne tenaient pas ce texte qui semblait avoir été appris par cœur. Deux individus sortaient du lot, il s’agissait d’une vieille servante qui correspondait parfaitement au cliché de la mamie attentionné, elle se nommait Odile. Elle servit plutôt de visage maternel à la demoiselle, Hana étant en manque de sa mère, normal à son jeune âge.

La deuxième personne, se montrant plus expressif et concerné par la demoiselle, était son instructeur. Ce dernier donnait l’impression d’être un vieux mal entretenu, mais il n’en était rien. Edgard, c’était son nom, se montrait en homme cultivé et doué dans l’art d’enseigner, il était aussi un maître d’arme doué, ayant fait ses preuves dans l’armée du pays.

Ainsi, l’adaptation de la petite Hana fut des plus simple, car il est toujours plus facile d’évoluer et accepter ce qui nous entoure lorsque nous sommes bien accompagnés. Grâce à son professeur particulier, elle put combler assez rapidement les lacunes qu’elle possédait, bien sûr, elle ne se contentait pas seulement d’apprendre. Son temps libre était consacré à vagabondé dans les jardins, c’était certes une routine qui s’installait, mais c’était un moment qui lui faisait énormément de bien. Elle pouvait ainsi être au côté d'Odile qui lui apprenait toutes sortes d’astuce pour être d’une certaine façon indépendante, elle n’essayait pas de lui inculquer tous son savoir.

La vieille dame savait pertinemment que se serait peine perdue avec la noble, son caractère n’était pas celle d’une personne qui devait vivre enfermer, mais celle d’une personne qui devait voir le monde, vivre des aventures. Voilà pourquoi, la future magicienne s’entendait encore mieux avec Edgard, elle appréciait ses histoires, mais surtout lorsqu’il cédait enfin pour lui apprendre certaines choses sur la maîtrise des armes. Il n’apprenait que les bases, la future Kaviath était encore trop frêle pour manier avec aisance une arme de ce genre.

Quelque temps plus tard, une surprise attendait l’héroïne de cette histoire, sa mère lui rendait visite. Elle prenait sur le peu de temps libre qu’elle arrivait à avoir pour rendre visite à sa fille, même si elle ne pouvait l’élever elle-même, elle ne voulait pas perdre contact avec sa précieuse. Voilà maintenant une année qui venait de s’écouler, notre petite venait de prendre toutes ses marques et se montrait naturelle avec les personnes présentes en ce lieu.

On en oublierait presque son père, mais il était présent de temps en temps, passant aussi du temps avec sa fille, principalement pendant les repas ou pour savoir comment toute ce passe. Il se contentait d’un même genre de relation que lorsqu’il venait lui rendre visite chez sa mère. Enfin de compte, il ne semblait pas posséder tant que ça la fibre paternelle. Cela ne dérangeait pas plus la petite fille, qui avait trouvé de façon indirecte une figure paternelle de remplacement en la personne d’Edgard.

La vie continuait son cours, du haut de 7 ans, Hana allait continuer de grandir, se découvrir elle-même et surtout vivre des aventures de plus ou moins mauvais goûts, mais certaines seront aussi très plaisantes pour elle, c’est à vous de juger en lisant son histoire.
 
Chapitre 3: Evolution
La vie était un long fleuve tranquille pour la demoiselle, pourtant un évènement vint mettre son grain de sel dans son existence. Cela faisait bien plus de 7 ans qu’elle était venue au monde et elle pouvait manger n’importe quels genres de nourriture. Il était donc facile de confirmer que le côté ange de la demoiselle avait primé sur le côté goule de Hana. Cela ne pourrait être qu’un détail pour vous, mais pour son père et sa lignée, c’était d’une important capital.

Elle était la fille d’une goule de la noblesse qui était lui-même le fils d’une goule et ainsi de suite. Indirectement, cette différence fondamentale jeta un léger froid dans la relation avec son géniteur. Leur routine ne changeait pas vraiment, mais l’ambiance était plus lourde et les conversations d’un monotone navrant et blessant pour Hana.

Ce n’était pas le seul événement qui bouleversa la vie de notre petit ange. C’était le développement de ses ailes, car oui, il s’agissait beau d’un appendice que l’on pouvait qualifier de magique, du fait que l’on pouvait les faire, apparaître et disparaître. Pourtant, elles devaient bien se développer la première fois. Tous ceci n’était pas une partie de plaisir pour l’hôte. Vers ses 8 ans, les premiers signes de la poussée des ailes apparurent, la pauvre enfant resta couchée au lit pendant 2 semaines, la fièvre et la douleur étant son quotidien.

Heureusement pour elle, Odile et Edgard restèrent prêts d’elle, même sa mère prit des vacances pour rester au prêt de sa fille et l’aider à passer cette épreuve. Enfin, ce supplice cessa et notre jeune demoiselle, se retrouva avec une paire d’ailes de toute beauté, d’un blanc étincelant, d’une grande pureté. Ce fut l’occasion de faire une fête pour la demoiselle, en dehors de son anniversaire bien sûr, même son père y prit part, il avait pu libérer un peu son emploi du temps.

Sa mère lui enseigna comment user de ses ailes, ce fut un travail de longue haleine. Elle venait chaque semaine, lui faisant faire différents exercices, sur comment déployer ses ailes jusqu’à voler correctement. Une nouvelle année s’écoula doucement, elle s’approchait de plus en plus de sa première décennie sur cette terre. Et comme le veux le dicton, jamais deux sans trois, voilà encore un nouvel élément s’imposant de lui-même dans l’existence de notre petite Hana.

La magie pointant enfin le bout de son nez en la demoiselle, toute la maisonnée fut ravit, mais celui qui semblait le plus heureux, c’était son père, il espérait au plus profond de lui que sa fille hérite de la même magie que lui. Ce serait un moyen de sauvegarder au moins, un élément de sa lignée. Ceci marquait donc un tournant dans la vie de la demoiselle, son père devenait soudainement plus présent dans sa vie, l’invitant même un jour à l’accompagner sur son lieu de travail.

Avant que ce fameux jour arrive, la demoiselle du s'initier à l'existence des autres mondes, c’était un concept dur à assimiler, mais le fait de déjà posséder cette connaissance serait un moyen pour elle d’encaisser plus facilement ces nouvelles choses. Edgard et Odile expliquaient tout ce qu’ils pouvaient, précisant les quatre mondes connus et essayant de montrer certaines technologies de Vanerzame et Kalerya, pour encore une fois l’adapter d’une certaine façon.

Ce fameux jour arriva enfin, Haru emmenait donc sa fille avec lui. Notre petite magicienne découvrait devant elle une imposante bâtisse, c’était encore plus grand que son manoir. Une fois à l’intérieur, ce qui la marqua était la présence d’un homme encapuchonné que son père surnommait le gardien, il s'agissait de la personne s'occupant des Passeurs. La suite fut tous aussi marquante, un portail bizarre, les deux qui entrèrent dedans, une sensation étrange et pourtant apaisante pour elle. Puis soudainement un paysage totalement différent à ses yeux.

Le monde possédait une verdure plus impressionnante, mais surtout, il y avait les principaux objets qu’avaient montrés les deux servants et encore d’autres qu’ils n’eurent pas le temps de présenter. Hana était envahie par la peur et la curiosité, elle laissait alors simplement son père la guider dans ce nouveau monde. Pendant leur balade, ce dernier parlait pour une fois de son boulot. Il était un membre du conseil, il travaillait dans la section de la protection civile en tant que second, c’était un travail important.

Voilà ce qu’avait retenu Hana de cette conversation. Une fois dans une nouvelle bâtisse, la petite fut présentée à toute la section, elle souriait en recevant toute cette attention à son égard. Suite à ça, elle passait la plupart de son temps dans le bureau de son père à se balancer sur un large fauteuil en cuir. Elle apprenait aussi ce que faisait son père, les membres de sa section racontant ses histoires. La petite demoiselle avec les yeux qui pétillaient, elle avait envie de vivre ce genre de chose aussi.

En fin de journée, son père lui parla d’une surprise qui l’entendait avant le départ pour rentrer au manoir, Hana était des plus impatiente, son père lui faire une surprise, c’était une chose qui l’intriguait et lui faisait plaisir. Son paternel ne lui avait jamais fait de véritables surprises, elle pensait aussi que c’était la première fois que son père souriait autant et lui montrait autant d’intérêt, il était une énigme pour la rouquine.

Elle en vint même à penser qu’elle devrait essayer de faire plus d’effort et essayer de ressembler un peu plus à ce qu’il voulait qu’elle soit. Elle pourrait sans doute voir un peu plus son sourire et passer du temps avec elle. Le moment était venu, Hana suivait Haru jusque dans une grande pièce avec un vieux barbu qui lui faisait penser à Odile, il donnait l’impression d’être un pépé aimant. Elle posait ses prunelles sur le sol, un imposant cercle recouvrait ce dernier, mais à quoi pouvait-il servir ?

Un familier, c’était ce qui lui disait son père, un être qui était le parfait compagnon pour tous mages et qui serait un ami fidèle pour Hana. La petite voulait essayer, car même si Odile et Edgard étaient adorables et des plus aimant, elle n’avait jamais eu aucun ami. Le rituel eu alors lieu, son père lui expliquant qu’elle devait penser au plus beau souvenir en sa possession, c’était l’instrument fondamental.

Une fois au milieu du cercle, une intense lumière commençait à briller Hana ferma les yeux et pensa à un souvenir important pour elle. Elle se rappelait alors la fois où elle put passer un véritable repas avec sa mère et son père lorsqu’elle venait de finir d’apprendre à voler et les bases de la magie, c’était être comme une vraie famille et rire. Le rituel venait de se terminer, la salle devenait plus sombre, elle ouvrait les yeux doucement et pouvait voir un chien au poil ébouriffé faire le fier devant elle.

Haru lui expliquait alors qu’il s’agissait d’un chien sauvage, ce n’était pas le familier le plus puissant, mais il était fidèle et avait des qualités très pratiques pour toutes personnes travaillant sur le terrain. La rouquine souriait à pleines dents et était content, il serait autant son ami que son compagnon si elle décidait de partir à l’aventure. Elle le nomma Grey, à cause de sa couleur.

Cette nouvelle expérience sonna la fin de la journée et le retour de la petite au manoir, mais cela sonna aussi le début d’un tournant dans sa vie, il s’agissait de la période qui définirait en grande partie son caractère actuel.

Chapitre 4: Pursuit


Et voilà, elle venait enfin d’atteindre la première décennie de son existence sur ces terres. Tout se passait à merveille pour Hana, elle n’avait aucune raison de se plaindre de sa vie actuelle, bien au contraire. Son père passait enfin du temps avec elle, pour de vrai cette fois-ci, pas juste manger de temps en temps en sa compagnie. Son père lui racontait les histoires qui se passaient au Conseil, ainsi que des conseils sur la magie.

Car même, si sa fille n’avait finalement pas développé la même magie que lui, il voulait au moins lui faire emprunter le même chemin que lui, mais il ne le disait point de façon aussi directe. Puis, il ne perdait pas espoir au sujet de la magie, nombreux étaient les personnes à manifester deux magies en elle, peut être que la sienne montrerait le bout de son nez plus tard chez sa fille.

Pour ce qui était de Hana, elle ne se préoccupait point de cette histoire, elle n’était pas vraiment au courant. Son éducation prit alors un nouveau tournant, l’art militaire venait se mêler à ses cours, ce n’était point pour lui déplaire, loin de là, elle n’attendait que cela. Et bien sûr, la personne qui fut en charge de cela n’était autre qu'Edgard, en plus d’être un homme très doué dans ce domaine, il avait une certaine affinité avec la demoiselle après toutes ces années.

Les Années s’écoulèrent, défilant à grande vitesse pour la jeune fille qui devenait de plus en plus une jeune femme. L’entraînement l’avait endurci lui donnant des formes dignes des meilleurs escrimeurs ou même, simplement combattant. Il fallait dire qu’Edgard était un homme des plus rudes lorsqu’il s’agissait d’enseigner. Le fait de gagner en puissance n’était pas le seul changement notable chez Dame Hitsune, la magie s’était développer complètement en elle, il serait plus juste de simplement dire qu’elle parvient parfaitement à la contrôler maintenant.

Son caractère aussi avait subi quelques transformations, elle était devenue une personne légèrement froide et sérieuse pendant les entraînements, c’était un moyen pour elle de donner le meilleur d’elle-même, de rester, concentrer et pouvoir analyser ce qui l’entourait. Ceci contrastait légèrement avec son visage du quotidien, elle était une demoiselle pleine de douceur, même si son visage quant à lui restait assez dur voir froid de temps en temps. Elle avait aussi hérité du côté strict et plutôt carré de son père, sans doute dû au fait de passer plus de temps avec lui et de l’éducation que son père lui avait donnée ces dernières années.

Ce n’est pas parce qu’elle passait plus de temps avec son paternelle que la jeune demoiselle n’avait plus de contact avec sa mère, bien au contraire. Hana allait des fois lui rendre visite d’elle-même, profitant du changement de décor et de vie pour se ressourcer en quelque sorte, faire une coupure.

16 ans, elle avait bien grandi et surtout terminé ce que l’on pourrait appeler sa formation. Elle se sentait prête à faire de grandes choses, à vivre des aventures comme son père ou les membres du conseil. Pourtant, cela ne fut pas de si tôt, alors qu’elle voulait demander à son père de lui faire une lettre de recommandation pour essayer d’intégrer le Conseil en débutante, elle apprit que ce dernier était parti dans un autre monde pour une affaire personnel.

Notre belle Ange n’eut d’autre choix que d’attendre quelques jours pour finalement voir son père débarquer de nouveau au domicile familial. Elle partit l’accueillir, la banane aux lèvres, mais fut surpris de voir une jeune fille à ses côtés qui devait être assez jeune, peut être 12 ans au max. C’était ce que pouvais déduire Hana au premier regard, elle se présenta avant que son père ne puisse faire quoi que ce soit, elle regardait alors son géniteur, l’interrogeant sur l’identité de la demoiselle.

Ce fut alors le choc, il la présenta comme sa fille qu’il aurait eue avec une autre femme. Hana venait donc de rencontrer sa sœur pour la première fois, c’était donc un tournant dans sa vie. Sa petite sœur ; Loreina venait d’entrer dans sa vie et elle la marquera au fer rouge.


Chapitre 5: Home

Se serait mensonger de dire que la relation des deux sœurs fut des plus harmonieuse dès le début, il s’agissait du contraire. Les deux devaient peut-être tendu, du moins pour Hana, c’était le cas, elle venait de se retrouver grande sœur du jour au lendemain. Cependant, ce n’était pas parce qu’elle venait d’avoir une petite sœur à peine âgée de quelques jours, mais bien parce qu’une demoiselle âgée de 12 ans venait de faire irruption dans sa vie.

Hana ne ressentait point de haine envers la demoiselle, mais elle ne savait pas comment se comporter avec elle, surtout qu’elle était la plus grande des deux, il était de son devoir de se comporter comme tel, mais à nouveau, elle ne savait pas comment s’y prendre. Ce fut finalement Odile qui la conseilla, lui donnant des conseils pour essayer de briser la glace entre les deux.

La relation des deux sœurs prit un nouveau départ, Hana venait lui parler, lui proposer de faire le tour de la ville et de l’aider un peu à comprendre les autres mondes. Cela pouvait sembler être des choses basiques, mais c’était une façon sur de créer un lien entre les deux demoiselles. De fil en aiguille, elles commencèrent à devenir un peu plus intimes, discuter de chose plus personnelle, se raconter leur histoire personnelle, ainsi de suite.

Bien sûr, cela ne se fit pas en un jour, une bonne s’écoula avant que les deux n’aient une vraie relation de sœur comme on pouvait l’imaginer, elles eurent même leur première engueulade. C’est beau la jeunesse.

Hana avait eu 17 ans, elle avait laissé de côté son projet d’intégrer le Conseil pour vivre avec sa sœur et apprendre à la connaître, mais maintenant que tous se passaient à merveille, elle désirait poursuivre ses rêves. Elle eut une entrevue avec son père, celui-ci se montra beaucoup plus compréhensif et coopératif que prévu, Haru décida de l’embaucher dans sa branche du conseil. C’était une idée qui rendait heureuse la demoiselle, mais ce dernier prévenait qu’il serait plus dur que n’importe qui, car il mettait en jeu son honneur, si sa fille n’était pas compétente.

Voilà, la magicienne venait de faire ses premiers pas dans le monde du travail, mais surtout dans un monde d’aventures et d’adrénaline. Du moins, c’était ce qu’elle imaginait, mais les débuts de carrière ne sont jamais aussi glorieux que l’on ne pense. Les premiers mois furent longs et assez ennuyants, s’occupant principalement de la paperasse, mais elle gardait espoir, sachant que ses efforts finiraient par payer, puis il s’agissait surtout d’un test de son père.

Pourtant, il y avait une chose qui l’inquiétait durant cette période, il s’agissait de sa sœur. Leur père avait emmené Loreina pendant une petite période pour « l’initier à la magie » comme il l’avait dit. Ce fut après le retour de sa famille que l’ambiance était devenue un peu plus bizarre, la magie de sa sœur la mettait mal à l’aise, elle avait quelque chose de malsaine et perturbante. Pour autant, Hana parlait toujours avec sa sœur, mais lorsqu’il s’agissait d’entraînement ou de magie, elle devenait un peu plus froide, c’était de façon inconsciente, mais indirectement, elle creusait de nouveau le fossé qu’elle avait réussi à boucher entre les deux.

Malgré cela, le temps continuait et l’année poursuivit son cours, Hana fut enfin récompensée pour sa patience, son père l’envoya finalement sur le terrain, mais uniquement en temps qu’assistante. C’était un moyen pour elle d’en apprendre un peu plus sur les autres mondes et découvrir un peu toutes les missions et situations qui pourraient lui tomber dessus à n’importes quels moments.

Une nouvelle année terminée pour notre rouquine et elle avait maintenant 18 ans, que le temps passait vite. Cette année allait être pleine de rebondissement autant pour Hana que sa petite sœur. L’année venait à peine de commencer que sa sœur intégrait la division de son père, la famille se retrouvait au complet en quelque sorte. Sauf qu’à l’inverse Loreina ne commença pas vraiment à la paperasse, elle venait de débuter sur le terrain comme ça sœur et en assistante. La magicienne se sentit légèrement blesser, son père avait d’une certaine façon plus d’intérêt ou plus confiance en sa sœur.

Heureusement, Hana oublia vite cet incident, car elle fut promue en tant que membre actif, pouvant maintenant opérer des missions seules et servir de chaperon au nouveau. La rouquine se sentit en quelque sorte moins blessée, pensant que son père avait peut-être évité la paperasse à sa sœur, car Hana avait été un bon exemple et avait servi à rassurer son père.

Ce fut donc ainsi que fut formé le duo des sœurs Hitsune. Les deux enchaînant mission sur mission afin de faire plaisir à leur père et passer du temps ensemble. Le fossé semblait de nouveau s’être rétréci entre les deux, la magie de sa sœur ne l'effrayait pas temps que cela. Ainsi, le temps passa, continuant leur routine, gagnant des promotions et faisant la fierté de leur père jusqu’à un certain évènement, il y a maintenant deux ans.
Chapitre 6: Bad Ending

Le père des deux demoiselles venait de tomber malade, il ne s’agissait pas d’un mal naturel, mais d’une malédiction. Il en fut victime lors d’une mission assez importante, un Yao avait été utilisé pour le maudire, il s’agissait d’un sort des plus puissants, la vie de l’utilisateur ayant été pris en échange. Ce fut un coup dur pour la famille Hitsune, mais Hana ne devait pas perdre le cap et se montre digne tous en assumant son rôle de grande sœur.

Elle se montrait alors un peu plus dure pour essayer de ne pas flancher et continuer à faire tourner autant la maison que la branche de la protection civile. Sa sœur était là pour l’assister, ceci la rassurait pendant une période.

Pourtant plus le temps passait, plus les choses semblaient partir en vrille. Le père se portait de plus en plus mal, les médecins lui diagnostiquaient moins d’un an à vivre sur cette terre. Les filles redoublaient alors d’efforts, leur père les félicitant de plus en plus, leur répétant qu’elles étaient sa fierté. C’était une grande joie pour Hana, elle était enfin reconnue par son père, après tous les efforts qu’elle avait faits pour. C’était un sentiment plaisant pour la demoiselle.

Cependant, à côté de ça, la vie n’était pas rose du tout. Le travail était dur, le chef de la section ne voulant pas trouver de remplaçant, le travail s’accumulait pour tout le monde, mais surtout un groupuscule du nom du Crépuscule se faisait plus actif qu’avant. La pression sur les épaules d’Hana était encore plus importante, alors qu’elle avait à peine 20 ans. Elle pensait alors que cela ne devait point être mieux pour son petit sœur âgée d’à peine 16 ans.

Pourtant, Haru devenait légèrement sénile voir presque fou à certains moments, montrant des préférences à certains moments pour une de ses filles puis pour une autre. Il donnait l’impression de vouloir créer des discordes entre elles. Il devait sans doute s’agir de l’effet de la malédiction. Pourtant, il fallut un moment aux deux sœurs pour comprendre que leur paternel n’avait plus toute sa tête, pourtant le mal avait déjà été fait entre elles.

Car oui, des disputes avaient éclaté et certaines étaient particulièrement violentes, comme si la pression causée par la maladie de leur père, la jalousie doucement incrustée en elle par les actions du paternel et la colère ressortaient à ce moment précis. Alors que les années avaient réussi à boucher le fossé entre les deux femmes, cette période de leur vie venait d’entamer sérieusement leur relation. Cela se ressentait autant au foyer que sur le lieu de travail, Hana préférant des fois aller chez sa mère plutôt que de rentrer au manoir.

L’année suivait son cours, l’état du père n’étant guère mieux, il agissait aussi maintenant comme un fou, se montrant d’un coup doux avec Hana puis il montre envers elle, crachant son venin, faisant l’éloge de sa sœur. Hana se retenait pour faire bonne impression, mais la haine et la jalousie commençaient doucement à corrompre son cœur.

Il y eut une lueur d’espoir pendant une période, entre les deux sœurs. Hana qui était en mission sur Vanerzame devait arrêter une être ayant usé de la magie en présence de non-initié. La coupable n’était autre qu’une petite demoiselle qui devait être beaucoup plus jeune que sa sœur. Hana aurait pu la traiter comme n’importe qu’elle prisonnière, mais non, le caractère de la demoiselle répondant au nom de Fy eut un effet positif sur elle. Elle se sentait mieux et apaisée, elle reparlait même avec sa sœur, leurs échanges n’étant plus simplement que pour le travail ou pour échanger des formalités.

Tout aurait pu continuer ainsi, les deux sœurs retrouvant une relation que l’on pourrait qualifier de normal, à condition que Fy soit resté. Elle disparut du jour au lendemain, sans prévenir. Les tensions revinrent alors au galop, le catalyseur qui servait à les calmer ayant pris la poudre d’escampette. La situation était des plus froide, mais cela aurait pu en rester, si finalement la pire chose possible n’était pas arrivée.

Leur Père venait de donner son dernier souffle en cette fin d’année, Hana, jeune femme de 21 ans, maintenant, venait de perdre son père et sa sœur âgée de 17 ans, maintenant, venait de le perdre aussi. À ce moment, la rouquine ressentait de la compassion envers sa sœur, mais celle-ci fut des plus temporaire. L’enterrement fut assez glorieux, le père de Hana étant une personne assez importante dans cette imposante ville.

Juste après ce moment, il vient l’heure de lire le testament, il apparaissait clairement que les deux sœurs allaient devoir vendre le manoir pour se partager l’héritage. Dommage, la douce Hana espérait beaucoup de choses, mais l’esprit fou de son père leur avait réservé une surprise. L’intégralité de l’héritage reviendrait à celle des deux demoiselles qui débloquerait au final la même magie que lui. Hana se leva alors, hurlant à la folie de son père, qu’il n’aurait pas dû modifier son testament avec son état de folie, que de cette façon, il allait briser complètement la famille.

Les prédictions de Hana s’avérèrent des plus justes, les personnes attirées par l’argent de la famille Hitsune approchaient les demoiselles, essayant de les convaincre ou assurant de les aider à remporter l’héritage. Tout était fait de sorte à vraiment les plonger dans la compétition, Hana essayait de résister à cela. Cependant, en contre-partie, elle délaissait encore plus sa sœur, devenant plus froide et distante, mais cette fois-ci pour éviter de faire retomber sur elle toute la fureur accumulée par les évènements.

Grossière erreur, elle aurait dû rester près d’elle, essayer de discuter, c’était la meilleur façon de la perdre de façon définitive et de possiblement rentrer dans le jeu de leur père fou. Le temps passait doucement, mais celui-ci ne venait pas adoucir les mœurs, c’était le contraire. Sa sœur fréquentait un homme bizarre, à la chevelure blanche qui semblait lui retourner le cerveau. Hana essayait finalement de la prévenir, mais la distance et la colère entre les deux ne firent qu’empirer les choses.

Finalement, le pire arriva, sa sœur disparut du jour au lendemain, délaissant le conseil et le manoir. Hana était perdue, blessé, triste, haineuse, tous se mélangeaient en elle. Elle ne savait plus où donner de la tête sur le moment, elle était perdue, elle avait envie de tout laisser tomber. Heureusement pour elle, Edgard et Odile étaient à ses côtés, l’aidant du mieux qu’ils pouvaient. Ils lui conseillèrent même de changer de boulot, d’essayer de repartir de zéro, c’était la meilleure solution pour repartir sur de bonnes bases. Cela lui permettrait aussi de retrouver sa sœur et d’essayer de comprendre qui se passe ainsi que réparer ses erreurs.

Hana quitta le conseil, demandant une mutation à la Congrégation, il s’agissait de son nouveau départ, un moyen pour elle, de continuer ce qui lui plaisant tant à la base et d’avoir un moyen de chercher sa sœur. Voilà notre belle rouquine, elle avait maintenant 22 ans, son poste dans la congrégation avait évolué, devenant la dirigeante d’une division, la division numéro 7. En ayant ce poste, elle disposait de la liberté et des fonds nécessaires pour accomplir ses objectifs, essayer de souder à nouveau sa famille, comme avant la mort de son père ou dans le pire des cas, éliminer sa sœur, si cette dernière a changé et ne peut plus être ramenée à la raison.  




Informations Supplémentaires

Votre surnom
Baka

Votre âge
20 ans

Qui est sur ton avatar ?
Erza Scarlet - Fairy Tail

La catégorie de ta magie
Magie Inclassable

Nom de ta magie
Hana Hitsune - Saintly Enchantment

Accès à la zone H/Y/Y
Oui

Code de validation
Un Kalerien Voyage Au Pays Du Chocolat




Dernière édition par Hana Hitsune le Lun 13 Fév 2017 - 18:47, édité 4 fois
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
avatar
pic-profil
Messages :
2637
Kinahs :
702602
Age :
23
Date de naissance :
05/02/1994
Date d'inscription :
12/09/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t76-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t146-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t365-ryuu-t-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t150-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t151-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t152-ryuu-tachibana-drazleyth En ligne

Dim 4 Déc 2016 - 15:54
OBJECTION !
:hap:
Invité
avatar
pic-profil

Invité
Dim 4 Déc 2016 - 16:26
OH VOUIIII
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
avatar
pic-profil
Messages :
2637
Kinahs :
702602
Age :
23
Date de naissance :
05/02/1994
Date d'inscription :
12/09/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t76-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t146-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t365-ryuu-t-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t150-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t151-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t152-ryuu-tachibana-drazleyth En ligne

Lun 23 Jan 2017 - 18:22
Bonjour, des nouvelles dans l'avancement de ta présentation ?
Sans nouvelle de ta part, nous serons contraints d'archiver cette dernière d'ici 3 jours.
Bonne journée.
● Dragon de foudre - Incube ●
● Dragon de foudre - Incube ●
avatar
pic-profil
Messages :
538
Kinahs :
14886
Age :
21
Date de naissance :
25/09/1996
Date d'inscription :
14/10/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t99-alexander-bianco http://www.kalerya-entre-monde.com/t1604-alexander-bianco-ft-refonte http://www.kalerya-entre-monde.com/t363-journal-intime-alexander-bianco#1821 http://www.kalerya-entre-monde.com/t317-tresorerie-personnelle-alexander-bianco http://www.kalerya-entre-monde.com/t261-dossier-rp-alexander-bianco http://www.kalerya-entre-monde.com/t362-mise-a-jour-dossier-rp-alexander-bianco#1820

Lun 23 Jan 2017 - 18:37
Je suis toujours sur ma fiche, mais avec les cours à côté, j'avance (très ) doucement sur le fiche, j'essaye de me dépêcher ^^



Alexander parle en #7343a3
Byakko parle en #e8891a
❖ Ange - Goule ❖▼
❖ Ange - Goule ❖
avatar
pic-profil
Messages :
78
Kinahs :
12001
Age :
21
Date de naissance :
25/09/1996
Date d'inscription :
30/10/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t536-hana-hitsune-terminee http://www.kalerya-entre-monde.com/t1054-hana-hitsune-fiche-technique http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/t1130-hana-hitsune-tresorerie-personnelle http://www.kalerya-entre-monde.com/t1074-hana-hitsune-dossier-rp http://www.kalerya-entre-monde.com/t1077-hana-hitsune

Lun 13 Fév 2017 - 18:47
Voilà, j'ai enfin terminé ma fiche.
Désolé pour l'attente et la piètre qualité de celle-ci ><



Hana parle en #f51414
Gray parle en #e8891a
Invité
avatar
pic-profil

Invité
Lun 13 Fév 2017 - 23:19
Orthographe1.5 / 2
Vocabulaire 1.5 / 2
Conjugaison1.5 / 2

Langue française2 / 2
Originalité2 / 2
Qualité3.5 / 2

Note perso2 / 2
Longueur du texte4 / 4
Niveau18 / 20


Validation avec...
Niveau Total20
P. Techniques23
P. caractéristiques115


Félicitation
KINAHS = 10 000

La présentation en elle même n'est pas mauvaise, mais, il faut l'avouer, elle ne vaut pas ta première xD.
Petits fautes d'orthographes, vocabulaire quelque peu... faible par moment, problèmes par ci par là de temps, faisant que la qualité n'est pas parfaite. pour le reste, tu as l'originalité, tu as une histoire simple, mais qui peut être intéressante... Et tu as Erza, et c'est nostalgique, car c'est le tout premier manga que j'ai lu, Fairy Tail xDDD
(c'était aussi mon tout premier fofo).

Bref, t'es passée sous le bureau (je plaisante), et tu vas recommencer (pas là /out), donc je te valide xD

(Non, je rassure les gens, je ne t'ai pas fait de traitement de faveur. Ta présentation mérite sa note, ni plus ni moins)

Bref. Je te lâche dans le grand bain. Tu connais la suite : FT, dossiers, etc... puis rp ^^


Page 1 sur 1