PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Mayu - De l'autre côté du miroir.
✜ Exotech ✜▼
✜ Exotech ✜
avatar
pic-profil
Messages :
465
Kinahs :
302092
Age :
22
Date de naissance :
11/08/1995
Date d'inscription :
09/11/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t1601-refonte-de-compte-lahyra-cyanh-hure-hecate http://www.kalerya-entre-monde.com/t1665-hecate-infinite-perception#11180 http://www.kalerya-entre-monde.com/t1678-blood-story-hecate http://www.kalerya-entre-monde.com/t1743-pour-une-mort-rapide-hecate#11665 http://www.kalerya-entre-monde.com/t1668-blood-lane-hecate#11202 http://www.kalerya-entre-monde.com/t1689-tueuse-en-serie-hecate

Mer 9 Nov - 5:51
Mayu
Bras droit : Division de recherche des artefacts




Informations générales

Art'Heas
Mayu
21 ans
Vanerzame
58Kilos
1.68 Mètres
Hétérosexuelle
Démone
Vaghadeva





Informations psychologiques

Hobbys & phobies
Qualités & Défauts


♦ Mayu a toujours apprécié la musique. Les instruments, qu'ils soient à cordes ou à vent, ont su susciter chez elle dès l'enfance une grande fascination. La demoiselle à étudié le solfège dès son plus jeune âge et s'est alors attaqué à chaque instruments ayant croisé sa route. Du classique piano, en passant par le violon, la harpe, la guitare, ect. En allant jusqu'à des éléments plus originaux, la flûte de pan, l'harmonica, le banjo, l'ocarina, le lamellophone et bien d'autres encore !

♦ La demoiselle se passionne également pour l'astronomie, les constellations, les cycles lunaires, les astres dans leur généralité. Elle a toujours trouvé dans l'immensité céleste ce besoin de liberté qui n'a eu de cesse de croître en son sein.

♦ On peut dire que les insectes raffolent de notre jeune amie, qui elle, bien sûr, les a plutôt en horreur. Imaginons un instant que le cadran d'une porte comporte une toile d'araignée, ce simple fait l'empêchera de la franchir, aussi ridicule cela soit il. 

♦ Bien que discrète, ce que craint le plus Mayu est de disparaître sans rien avoir à laisser derrière elle. C'est pourquoi elle se donne tant de mal, peu importe ce qu'elle entreprend.
♦ La demoiselle a toujours été d'une grande discrétion. Se faisant uniquement remarquer pour la rigueur fournie dans son travail, ou ce perfectionnisme obsédant la poussant à toujours faire mieux. 

♦Timide et sensible, elle peine à s’intégrer et préfère passer son temps au calme plutôt qu'entourée de compagnons bruyants et intrusifs. 

♦Ambitieuse et facilement en proie à l’anxiété, elle a appris à se méfier de ceux qui pourraient vouloir se mettre en travers de sa route et se montre parfois froide et implacable quand il s'agit de protéger sa place. 

♦ Passionnée et emplie d'une soif de connaissance sans limite, il n'est pas rare de voir Mayu se plonger dans de longues heures d'études, allant même jusqu'à négliger ses besoins primaires. C'est avec une forte ténacité qu'elle refusera l’échec, quitte à butter longuement sur un détail jusqu'à ce que la solution se présente.

♦ C'est avec Liam qu'elle se découvrira ce côté jaloux et légèrement possessif. A savoir si cela se confirmera sur d'autres personnes. La jeune femme n'a pour l'instant pas croisé d'autres inconnus pour lesquels elle ai ressenti des sentiments aussi forts. 

♦ Dotée d'une hyper-empathie dévorante, la démone évitera toutefois absolument de montrer qu'un événements ou une rencontre l'a marqué. Que ce soit positif ou négatif, elle n'est pas vraiment fan des grandes déclarations sentimentales, encore moins lorsque celles-ci peuvent devenir des points faibles à exploiter.





Magie et arme

Magie
Arme


Lien d'Azur

Lien d'Azur est une magie de protection très ancienne, transmise chez les femmes de la famille Art'Heas de générations en générations depuis de nombreux siècles. Celle-ci se caractérise par une pièce de tissus immatérielle d'un azur profond capable à la fois de s'étendre pour emprisonner sa cible, l'enfermant ainsi dans une cage anti-magie, de former une barrière inviolable de plus de quatre mètres de hauteur sur six mètres de largeur, tout autant de ramener son arme jusqu'à sa propriétaire si cette dernière se trouve hors de portée, mais également d'immobiliser un adversaire.
Quiet

Une double lame recourbée d'un blanc immaculé dont le manche central, agrémenté de cuir pour le confort et une meilleure prise, est serti d'un rubis de sang ovale. Des sangles permettent à la démone de la transporter sur son dos sans entraver ses mouvements.





Description Mentale

Mayu a toujours admiré le ciel, quelque soit le temps, une rêveuse comme elle aura plus souvent le nez dans les étoile que tourné vers l'étendue terrestre. Elle prête ainsi peu d'attention aux personnes qui l'entourent tant que celles-ci ne piquent pas sa curiosité. Même dans ce dernier cas, cela ne se remarquera pas forcément. Tout ce qui la captive provoque chez elle une soudaine passion pouvant la pousser à tout négliger excepté son sujet du moment, qu'il soit vivant ou non et ce bon gré mal gré. Rapidement mise à l'écart pour sa franchise désarmante et son manque de tact, la demoiselle à créé ce mur de silence, la meilleure solution à ses problème relationnel à son sens, et ce, bien que le mal soit déjà fait. Elle passe la majorité de son temps le nez dans des livres parlants de puissantes magies et d'artefacts aux pouvoirs inconnus ou destructeurs, cela laisse donc peu de place pour s'occuper de l'humeur de ses camarades et des rumeurs circulants dans son dos.

Éduquée dans une discipline ferme et intransigeante, les parents de la jeune femme ont tout fait pour l’amener à la place qu'elle occupe aujourd'hui et ne sauraient pardonner un faux pas après tant d'investissements. Ayant pris le goût de l'effort très tôt, la démone n'aura aucune pitié pour ceux qu'elle trouve laxistes ou fainéants et n'hésitera pas à les rabaisser, leur rappelant qu'il faut se donner la peine de viser toujours plus haut. Éliminant tout obstacle avec diplomatie, efficacité et détermination, Mayu s'est rapidement fait une place dans l'élite, et ce durant chacune de ses années d'étude à l'académie. Visant toujours le top du classement, quelque soit la discipline ou la matière en cause, la blanche s'est ainsi fait de nombreux ennemis cherchant à la détrôner de ce rang durement mérité. Devant les moqueries et les regards de travers, là où tous considèrent qu'elle n'est qu'une sorte de monstre au cœur inexistant, seuls les professeurs semblent se rendre compte des efforts fournis par l'enfant qui refuse de les mettre en avant. C'est dans la musique qu'elle évacue tous ces sentiments bouillonnant en elle, c'est également la seule occasion, à ce jour, de la voir sous son vrai jour, détendue et épanouie.

Elle entretient des sentiments d'une froide politesse envers ses parents, une admiration sans faille, bien qu'invisible, pour son frère aîné, et une indifférence faite de craintes et de timidité pour ses camarades. La jeune femme est toutefois capable d'une grande gentillesse, d'une empathie et d'une compréhension sans limite. Si elle n'ose exposer clairement ses sentiments de peur de les voir se retourner contre elle, il n'est pourtant pas impossible de la voir sourire, de chercher à encourager ceux qu'elle trouve méritant et d'apporter de l'aide aux personnes en ayant besoin. Peu habituée aux relations amicales, Mayu crains toujours de voir s'éloigner ceux auxquels elle s'attache. Tant est si bien qu'elle a fini par devenir légèrement possessive et fera tout pour honorer la confiance qui pourrait lui être accordée, quitte à se tourner en ridicule. Si elle n'est pas franchement doté d'un humour désopilant, la demoiselle sera tout de même capable de trouver les mots pour détendre l'atmosphère, supportant mal la tension.

C'est un sens exacerbé du devoir et de la justice qui la pousse à défendre ceux qui n'en sont pas capable et à vaincre ceux qui se placent au dessus des autres pour les asservir. Lizbeth est la première à se plaindre lorsque sa fille se lance dans une mission qu'on dit perdue d'avance, mais c'est là que la jeune combattante révèle le plus souvent son côté stratège et son âme de meneuse, créant la surprise chez nombre de ses pairs. Malgré son jeune âge, Mayu a vu bon nombre de situations complexes et a tiré de chacune d'entre elles des leçons lui permettant de viser toujours plus haut et de dépasser les attentes de ses supérieurs. Elle ne cherchera cependant jamais à viser la gloire ou le confort, c'est l'action qui la préserve de l'ennui et les récompenses pécuniaires serviront pour la plupart à améliorer son équipement ou continuer ses recherches sur les reliques.




Description physique

Froide. Tout dans son apparence est fait pour accentuer cet effet de distance qu'elle impose à ceux qui l'entourent. Sous une longue chevelure souple immaculée dont elle prend très grand soin, son visage se démarque par des traits doux bien que sérieux. Des pommettes hautes encadrant un petit nez en trompette, des oreilles en conques, des lèvres rosées et sensuelles, et surtout, tranchant sur cette peau diaphane, deux immenses saphirs qui ne rechigneront pas à vous dévisager sans pudeur. Et ce, quitte à vous mettre mal à l'aise. Ce visage de poupée de porcelaine se tend parfois dans un doux sourire rêveur ou encourageant. Et pour ceux qui ont déjà eu la chance de la croiser dans ce moment là, il se dit même qu'elle aurait un rire cristallin. Vous aurez toutefois compris qu'ils sont bien peu nombreux. Mayu a longuement travaillé afin de masquer ses réactions à la vue de tous, malgré cela, son visage reste très expressif, ce qui est une source de frustration pour la démone. 

Si l'on oublie son visage posé sur un cou gracile, et qu'on se concentre sur la globalité de son être, la lady possède un physique plutôt avenant. D'une taille moyenne, aux formes suffisantes et fermes, qui tendent à attirer l’œil masculin, la démone ne cherche pas à cacher son attirance pour les belles robes, bien qu'elle les préfère simples et élégantes. Son éducation veut qu'elle soit présentable en toute situation, elle met donc un point d'honneur à toujours avoir l'attitude et la tenue appropriée pour chaque rencontres. Au quotidien, elle fait partie de ces miss parfaites qu'on croirait sortie d'une pub pour parfum hors de prix. Toutefois, si vous prenez la peine de l'observer d'avantage, vous remarqueraient peut être, sous sa peau si pâle, une musculature fine mais bien dessinée due aux longs entraînements qu'elle s'impose. Il n'est donc pas de bon ton de la sous estimer. Elle ne possède certes pas beaucoup de force brute, mais elle sait tirer profit de son petit gabarit pour jouer sur la vitesse et l'agilité. La toucher ne sera donc pas aisé si elle ne vous le permet pas. 

Admirée et jalousée par certaines de ses connaissances, Mayu s'est promis de ne jamais user de son physique pour résoudre une mission. Son caractère ne tend de toute façon pas à s'abaisser à user de charmes et d'artifices pour parvenir à ses fins. Lorsque la jeune femme se trouve au domicile familiale il est courant de la croiser dans de longues robes décontractées dont les finitions en dentelles la mettent en valeur. Dans ses tenues destinées aux rendez-vous professionnels ainsi qu'aux missions sur le terrains, vous trouverez toute une gamme de bottes en cuir confortable plus ou moins hautes facilitant la course, de tailleurs, pantalons, tuniques, combinaisons, top et vestes neutres ou capes, conçues pour lui permettre une grande liberté de mouvement. Ces deux types d'habillements sont d'ailleurs séparés sur deux tringles bien distinctes de son dressing. Sa couleur préférée restant le blanc, la plupart de ses vêtements y seront accordés. Au contraire, vous ne trouverez pas la moindre pièce jaune, et ce quelle qu'en soit la teinte exacte, car elle l'a en horreur.

Il demeure un point essentiel que je vous révèle sur le ton de la confidence car jusqu'ici personne n'a été en mesure de le confirmer. Il paraîtrait que Mayu possède au milieu de la poitrine une longue cicatrice maudite lui causant d'horribles souffrances par moment, et que ce soit un inconnu dont personne ne semble connaître le nom qui la lui ai infligée. Tout cela est bien mystérieux.




Racontez-nous votre histoire

Mayu se réveilla en hurlant, cherchant par réflexe sa double lame dans son dos, elle se rendit compte qu'elle était empêtrée dans ses draps aux couleurs océaniques. Sa cage thoracique se soulevait et s'abaissait de façon désordonnée, chaotique, et la jeune femme peinait à reprendre son souffle. Son visage, rougi par l'effort, était constellé de sueur et les larmes, perles salées, vinrent s'ajouter à cette triste image. La colère, l'impuissance qu'elle avait éprouvé à cet instant remontèrent d'un coup et la lady rassembla ses genoux contre l'oreiller qu'elle serrait entre ses bras, y hurlant de toute la force qu'il lui restait. Elle entendit bien les cliquetis électriques des lampes qui s'allumaient à l'étage inférieur, signifiants qu'elle avait réveillé ses parents une énième fois, mais elle n'en avait cure. Tout ceci était devenu trop lourd à porter. Ne rien dire. Ne rien révéler. Tout garder. Rester parfaite. Elle étouffait. Le temps se figea soudain et l'atmosphère devint chaleureux, réconfortant. Se redressant, la demoiselle observa l'étrange homme qui se tenait face à elle. Il n'avait rien de celui qu'elle avait perdu, son attitude ne dégageait que dégoût et hostilité. Était il là pour la tuer ? Parce qu'elle avait causé la perte d'un des siens ? Son regard s'orienta vers la fenêtre, puis vers la porte. Aucune d'elle n'avait été ouverte. Il avait dû utiliser une magie de téléportation. 

" Ce serait plus facile d'oublier. N'est ce pas ?"

Les saphirs s'écarquillèrent tandis qu'elle reportait son attention sur le démon aux ailes déployées, couvrant toute la surface de la pièce. Que venait il de dire ? Oublier ? L'oublier lui ? 

" Ce serait faire preuve de lâcheté !"

L'être ricana, dévoilant des dents parfaitement blanches, et ses yeux s'étrécirent jusqu'à devenir deux fentes rougeoyantes. 

" Mais ce serait agréable. Tu ne peux pas le nier."

L'hésitation s'empara de la lady. Elle ne vivait plus depuis qu'elle était rentrée de cette mission. Les jours passaient et elle restait prostrée dans cette pièce, refusant de parler à quiconque de ce qui s'était passé là bas. L'artefact avait été ramené, il ne causerait plus de tord. Pour la plupart des gens à qui elle avait fait un rapport allégé des détails gênants de l'affaire, c'était tout ce qui comptait. Alors, ne devait elle pas seulement prendre sur elle en attendant que la douleurs passe ? Était ce si dur de se débarrasser des regrets ? Elle avait même était promue bras droit de la division de recherche des artefacts pour sa réussite, ne pouvait elle se satisfaire de cela et taire cette douleur en se remettant au travail au plus vite ?! Sa respiration se fit plus vive à mesure que l'idée introduite dans son esprit par le démon faisait son chemin. Dans un élan de faiblesse, elle confia, à peine audible :

" Je voudrais oublier ce que cela fait d'être heureuse..."

Une perle brillante glissa sur sa joue avant de s'écraser sur sa main. Et soudain sa réponse lui apparut clairement. Pour continuer une existence dévouée aux autres elle devait s'oublier soi même. Pour préserver la paix elle devait faire une croix sur cette idylle, cette bulle de bonheur paradisiaque qui avait fini par éclater, emportant une victime et laissant la survivante pleurer l'être arraché. La jeune femme chassa rageusement les larmes qui s'accumulaient aux bords de ses cils. Pourquoi ne l'avait il pas tué elle aussi ? Cela aurait été tellement plus simple. Un coup de plus. Elle ne se serait même pas débattue. La douleur suintait de chaque port de sa peau. Il s'avança jusqu'à elle et caressa sa joue délicatement en lui susurrant :

" Pauvre brebis égarée. Laisse moi te débarrasser de cette peine. Je peux tout effacer. Ce sera comme s'il n'avait jamais existé. Il ne sera plus qu'un nom étranger sur un registre, qu'un de ces être qui t'indiffèrent tant. Tu n'a qu'un mot à dire."

Des milliers de mots se bousculèrent dans l'esprit de la lady. Il voulait son âme. Et en échange de cette dernière elle pourrait reprendre sa vie comme si elle ne l'avait jamais rencontré. Alors toute cette souffrance et cette amertume disparaîtrait. Enivrée par l'idée, la demoiselle laissa tomber son masque et demanda, brisée, à un souffle de son visage tant il était proche, la dominant de sa noirceur :

" Que dois je faire ?"

La satisfaction se peignit sur les traits de l'homme et il susurra à son oreille :

" Laisse toi aller."

Quelque chose perfora sa poitrine, mais elle ne put crier. Elle sentit la vie la quitter abruptement puis une nouvelle flamme s'y incruster alors même que son cœur s'échinait à la maintenir en vie. L'obscurité l'avala, et dans ses eaux troubles elle perçut une voix.


" C'est votre douzième mission et nous savons désormais que vous êtes aptes à vous occuper de cas disons ... plus problématiques. C'est pourquoi nous avons décidé de vous envoyer dans le bassin de Malenerya afin de retrouver un puissant artefact qui y a été aperçu par un informateur. D'après lui, c'est un certain Liam Frangers qui le possède. Un démon. Je ne vous cache pas qu'il s'agit là d'une tâche compliquée et risquée. Votre but sera de vous rapprocher de la cible, de découvrir ce qu'il compte faire de cet objet ainsi que de découvrir le pouvoir qu'il contient. Après quoi vous devrez l'en déposséder, et nous le ramener. Puisqu'il s'agit d'une infiltration, vous agirez seule. Ne vous attendez donc pas à recevoir une aide extérieur si cela devait mal tourner. Le conseil sait que vous avez de l'ambition, il est temps de nous prouver définitivement ce que vous valez et de mériter la place que vous visez depuis deux ans déjà."

Le silence se fit, laissant la demoiselle surprise. Elle se rappelait bien de ces mots, c'était Nahal Dafaktar, le chef de sa division qui les avait prononcé. Et ce, juste avant qu'elle accepte de partir régler cette affaire. Cela faisait effectivement deux ans, qu'après avoir fini ses études à la Congrégation, elle avait rejoint la division de recherche des artefacts, un sujet pour lequel elle se passionnait depuis toujours. Elle en visait bien entendu la place la plus méritée, bras droit. C'est pourquoi lorsque la goule lui avait tendu le fichier d'informations elle s'était empressée de donner son accord et de signer au bas du formulaire. De nouveaux sons, lointains lui parvinrent. Elle reconnu les clapotements de la cascade, juste à côté du chalet où vivait Liam. 

" Tu va rester derrière ces rochers longtemps ? Tu manque de discrétion, tu sais ?"

Elle se souvint avoir était vexée et s'être précipitée vers lui, furieuse, jusqu'à planter son doigts à plusieurs reprises dans son torse en le questionnant :

" Et toi, quand est ce que tu va utiliser ce foutu médaillon ? C'est épuisant de te regarder ne rien faire, tu sais ?"

Des cheveux chocolat épais, un sourire charmeur et de grands yeux verts. Et cet air moqueur qu'il avait plaqué au visage en permanence. 

Elle ne voulait pas se souvenir, c'était trop douloureux ! Mais les images défilaient, comme dans un film de vacance, chaque sentiments exacerbé par la recherche du souvenir.

Elle avait passé des jours et des jours planquée aux alentours de la maisonnette. Et à chaque fois qu'elle s'approchait à moins de dix mètres, Liam la repérait et s’exaspérait de son comportement tout en se moquant d'elle. Puis il s'était mit à lui apporter de la nourriture, à venir lui jouer des improvisations à la guitare en lui demandant si ça ne l'ennuyait pas qu'il la prenne pour auditoire. Parfois il parlait des heures, sans qu'elle n'ai à prononcer le moindre mot, du premier sujet qui lui passait en tête. Bien sûr il refusait catégoriquement d'aborder le pouvoir de l'amulette ou la raison pour laquelle il la gardait. Plus le temps passait, plus ils se rapprochaient. Et avant que la lady ne s'en rende compte, elle tomba amoureuse du beau brun, appréciant chaque instant passé avec lui, chaque anecdote partagée, chaque caresse tendrement échangée. Ils parlèrent respectivement de l'endroit où ils étaient nés, de leur famille et de la façon dont ils avaient grandis, leur entourage et leurs ambitions s'ajoutèrent également à la liste des sujets traités. Lui se moquant ouvertement de la paix à laquelle elle aspirait car elle lui paraissait inatteignable. 

La jeune femme finie par s'installer dans une des chambre inoccupée du chalet, ils cuisinaient à tour de rôle. C'était une existence paisible et confortable, faite de rires, de sourire, mais surtout de partage. Nul mensonge n'avait sa place entre eux, ils se disaient tout sans réserve. Un matin, alors qu'ils savouraient le café sur la terrasse, face au lac, Liam lui confia que sa famille avait été décimée par un ange du nom d'Aënael, et qu'il lui avait arraché ce drôle de collier sans même y réfléchir. Une simple humaine comme elle n'avait jamais été réellement confrontée au guerre inter-espèce, bien qu'elle en ai eu vent, mais elle comprenait la peine qu'il pouvait ressentir et la raison le poussant à vouloir conserver le médaillon. 

" Si ce stupide pendentif est si important, un jour il reviendra pour le chercher. Et ce jour là, je le tuerai."

La promesse étant faite, deux autres mois s'écoulèrent sans que l'envoyée ne parvienne à définir le pouvoir enfermée dans le pendant. Plus le temps passait, plus elle craignait de devenir incapable de le quitter lorsqu'il le faudrait. Par instant, elle pensait tout abandonner, rester avec ce démon pour toujours dans ce petit chalet de bois perdu au milieux des grands pins. Puis un matin elle reçu une convocation. Son dernier rapport s'était fait attendre et on lui réclamait des comptes. Prétextant de devoir se rendre au marché, la jeune femme rencontra un de ses collègue dans une des ville voisine. Celui-ci lui fit savoir qu'il était temps de mettre un terme à la mission, et ce, même sans l'information manquante, avant de repartir comme il était venu. La lady rentra chez elle troublée. Elle avait cru disposer de d'avantage de temps pour faire son choix, mais il était désormais l'heure de se poser les bonnes questions. Distraite par ce tourbillon d'émotions, Mayu ne se rendit pas compte qu'elle avait été suivie jusqu'au chalet. Ce n'est qu'une fois la nuit tombée, alors que le couple était installé devant la cheminée, que la porte se brisa avec grands fracas. Choquée par le bruit autant que par les immenses ailes blanches du malotru, la jeune femme mit du temps à attraper Quiet. Déjà, plumes immaculées et charbonneuses se mêlaient au milieu des coups cherchant à détruire. Broyer. Tuer. 

Liam eu beau lui crier de fuir, elle s'y refusa catégoriquement, s'avançant pour repousser l'être à l’extérieur. Ses coups se faisaient précis et rapides, une lame de vent gracieuse et meurtrière là où ceux de l'ange étaient lents mais dévastateurs. La grande lame qu'il maintenait entre lui et le démon finit par se planter dans le bras de se dernier. Le pendentif se mit à briller d'une lueur faible, elle fut bien la seule à le remarquer entre deux coups pour éloigner l'inconnu de son aimé. Comme assoiffé de sang, celui-ci se précipitait toujours plus brusquement, tel un bourreau, sur la combattante qui commença à reculer sous les violents assauts dont nul doute qu'un coup direct aurait perforé son corps sans difficulté. Mayu commençait à faiblir, l'absence d'entrainement de ces derniers mois se faisait cruellement sentir et elle craint que sa vie se finisse bien plus rapidement que prévu. Liam, atterré, geignant de douleur se redressa, s'avançant lentement vers elle. Elle hurla, vidant ses poumons de tous l'air y étant contenu.

La demoiselle savait ce qui allait se passer. Dans quelques secondes, l'ange la désarmerait, levant sa lame pour lui donner le coup fatal. Alors le démon aux yeux aussi tendres que les premiers bourgeons se placerait devant elle pour prendre le coup à sa place. Puis le rayonnement du médaillon exploserait dans une gerbe de feu digne des enfers, brûlant sévèrement leur adversaire dont les cris de douleurs lui vrilleraient les oreilles. Elle, se précipiterait vers Liam pour le prendre dans ses bras, pour s'excuser d'être faible, pour l'implorer de lui pardonner son imprudence. Mais dans ses yeux elle ne verrait aucune trace de colère ou de rancune, seulement une tendresse dans laquelle elle voudrait se noyer pour toujours. Elle sentirait la vie le quitter, puis dans un état second, elle brandirait sa lame droit devant elle, hurlant, aveuglée par la colère, elle pourfendrait l'ange, ôtant la vie pour la première fois sans s'en rendre compte. Elle rentrerait ensuite, sourde à tout ce qui l'entoure, faire son rapport au conseil, où elle serait promue à la place qu'elle désirait tant après avoir remis le médaillons à son supérieur. Celui là même lui conseillant de profiter de quelques jours de vacances avant de prendre ses fonctions. 


Mayu ouvrit les yeux sur les voiles qui décoraient son plafond. Elle tenta, en vain, de se souvenir de ce qu'il s'était passé quelques secondes plus tôt et finit par laisser tomber au bout de quelques minutes. Elle se sentait incroyablement sereine. Se levant, elle fit face au miroir de sa coiffeuse. Deux rubis sombres l'observaient tandis que dans son dos, deux imposantes ailes noires mouchetées de blanc s'étendaient, encadrant parfaitement la fine cicatrice rosée qui se démarquait entre ses deux seins. D'abord surprise, le choc fit remonter l'odeur du souffre, l'inconnu aux ailes noires qui lui avait demandé si elle souhaitait oublier ... Oublier quoi déjà ? 
 




Informations Supplémentaires

Votre surnom
Didi

Votre âge
21 ans

Qui est sur ton avatar ?
Kashima - Kantai collection

La catégorie de ta magie
Magie de matérialisation.

Nom de ta magie
Mayu > Lien d'Azur

Accès à la zone H/Y/Y
Oui

Code de validation
Un Kalerien voyage au pays du chocolat.






Dernière édition par Mayu le Mer 16 Nov - 2:14, édité 15 fois
❖ Dragon du feu - Banshee ❖
❖ Dragon du feu - Banshee ❖
avatar
pic-profil
Messages :
845
Kinahs :
118333
Age :
25
Date de naissance :
01/07/1992
Date d'inscription :
09/10/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t116-siriel-k-vineldyl http://www.kalerya-entre-monde.com/t379-siriel-k-vineldyl-f-t http://www.kalerya-entre-monde.com/t384-siriel-k-vineldyl-ses-petits-tresor http://www.kalerya-entre-monde.com/t382-siriel-k-vineldyl-le-fil-rouge-de-sa-vie http://www.kalerya-entre-monde.com/t383-siriel-k-vineldyl-des-noeud-sur-le-fil#2021

Jeu 10 Nov - 13:09
Bienvenue ^^ à toi et bon courage pour ta fiche.
Si tu as un soucis n'hésite pas à nous contacter :love:

Je suis passer pour ta fiche pour remettre les différents textes et codes en place :love:
''Mayu'' C'est un surnom pour ton personnage ?
✜ Exotech ✜▼
✜ Exotech ✜
avatar
pic-profil
Messages :
465
Kinahs :
302092
Age :
22
Date de naissance :
11/08/1995
Date d'inscription :
09/11/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t1601-refonte-de-compte-lahyra-cyanh-hure-hecate http://www.kalerya-entre-monde.com/t1665-hecate-infinite-perception#11180 http://www.kalerya-entre-monde.com/t1678-blood-story-hecate http://www.kalerya-entre-monde.com/t1743-pour-une-mort-rapide-hecate#11665 http://www.kalerya-entre-monde.com/t1668-blood-lane-hecate#11202 http://www.kalerya-entre-monde.com/t1689-tueuse-en-serie-hecate

Mar 15 Nov - 4:48
Et voilà, j'ai enfin mis un point à cette fiche ! J'attend votre modération avec impatience ~

(Et non, concernant l'histoire de prénom, j'hésitais juste xD)


Invité
avatar
pic-profil

Invité
Mar 15 Nov - 16:00
Didiiiiii ♥.♥ Bienvenue ~ ♥ *la câline foooort*

❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
avatar
pic-profil
Messages :
2700
Kinahs :
702668
Age :
23
Date de naissance :
05/02/1994
Date d'inscription :
12/09/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t76-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t146-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t365-ryuu-t-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t150-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t151-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t152-ryuu-tachibana-drazleyth

Mar 15 Nov - 22:34
Bonsoir, ta présentation sera validée au plus tard demain par l'équipe administrative. :love:
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
avatar
pic-profil
Messages :
2700
Kinahs :
702668
Age :
23
Date de naissance :
05/02/1994
Date d'inscription :
12/09/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t76-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t146-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t365-ryuu-t-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t150-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t151-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t152-ryuu-tachibana-drazleyth

Mer 16 Nov - 14:36
Coucou, passons donc à ta validation.

PSEUDO DU JOUEUR

➜ Orthographe :
1 / 2
➜ Vocabulaire :
2 / 2
➜ Conjugaison :
1 / 2
➜ Qualité :
3 / 4
➜ Originalité :
2 / 2
➜ Respect de la langue française :
1.5 / 2
➜ Note perso :
2 / 2
➜ Bonus longueur du texte :
4 / 4

➜ Niveau
17
➜ Niveau bonus
3
➜ Niveau total
20

➜ Point techniques
20
➜ P.Ts bonus
3
➜ P.Ts total
23

➜ Points de caractéristiques
100
➜ P.Cs bonus
15
➜ P.Cs total
115

➜ Kinahs
10 000 Kinahs

➜ MAYU
est validée en tant que membre du Conseil avec un niveau 20, 23 points techniques , 115 points de caractéristiques à répartir sur sa fiche technique dans les statistiques et un total de 10 000 Kinahs

Félicitation :love: Il est néanmoins dommage d'avoir laisser ta présentation avec autant de fautes, facilement corrigeable avec Scriben.com ou encore avec une bonne relecture. Ta présentation est intéressante et bien tournée, mais triste, j'aime pas les trucs tristes, vilaine ! Tu peux donc filer faire ta fiche technique et ton dossier de notation RP, puis RP ! Bon rp ♥️

pic-profil

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1