PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

[Event Halloween] Les enfants, c'est l'heure de la purge !
✖ Ange ✖
✖ Ange ✖
avatar
pic-profil
Messages :
17
Kinahs :
8012
Age :
19
Date de naissance :
14/11/1998
Date d'inscription :
17/08/2017

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t1760-uriel-balastyr-ascension http://www.kalerya-entre-monde.com/t1767-fiche-technique-uriel-balastyr http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/

Sam 4 Nov - 0:19
ÉVENT D’HALLOWEEN OUHOUUUU
Et c’est parti.

Uriel, Souvenir dans sa poigne gauche, faisait face à son premier mangeur. Une créature immonde dotée de beaucoup trop de pattes... Mais bientôt allaient-elles les perdre. Au même titre que leurs vies qui compromettaient celles des habitants d’Ultarime. Et pour un membre du Conseil en charge de la protection civile, il était impensable de les laisser faire.

Pour faire face au premier, mieux valait ne pas encore se servir de sorts, surtout au vu de l’heure qu’il était. Uriel, doté d’une magie perdue, ne voulait pas spécialement tomber dans une crise, pour avoir trop utilisé ses pouvoirs, en plein milieu d’un attroupement de mangeurs... Donc autant jouer sur la prudence. Dans le pire des cas, il pourrait toujours utiliser ses ailes.

Seul, la créature aurait sûrement été simple à vaincre mais, bien vite, deux autres, parfaitement similaires, jaillirent au côté de leur consœur. Trois aberrations.

D’un geste vif, dû à un jeu de jambes perfectionné avec le temps, l’Ange s’élança vers le premier sans le lâcher du regard. Un œil ferme. D’un bleu pâle, vif, lumineux dans la nuit qui baignait la Vallée.

Les deux autres s’étaient placés en arrière, vers la gauche, voilà pourquoi, d’un mouvement peu naturel, Uriel fit une grande foulée dans le sens opposé. Tenant Souvenir de sa main directrice, il la serra fermement mais détendit les muscles de son bras qui, ballant, suivit son élan. La lame taillada ensemble les deux bras avant du mangeur qui laissa échapper un cri grinçant et de nombreux filets de bave.

Uriel n’avait pas attendu la riposte pour s’éloigner et refaire face à ses ennemis. Ceux-ci, pas fous, comprirent que le combat était officiellement lancé et que l’heure était à la mort. Eux voulaient celle d’Uriel et lui voulait la leur. Que le meilleur gagne.

Brise, qui jusqu’à lors s’était tenu à l’écart, se concentrait. Profitant de la diversion de son maître, il attendait le bon moment pour déployer une vaste rangée de pics rocheux sur les mangeurs. Ce moment arriverait lorsqu’ils seraient tous en ligne... Ce qu’il ne manqua pas de rappeler à Uriel.

« Je me débrouillerai, Brise, mais je ne te promets rien... Ces saletés sont plus agiles que je le pensais, pires que des raptors ! »

Tellement agile que l’une d’entre elles parvint à frapper l’Ange de sa coda écailleuse, entaillant son avant-bras, le manteau avec.

« Pas grave... ronchonna-t-il. J’en ai d’autres, identiques, en réserve... Par contre, cela se paie. »

La lame aux doux reflets de jade, qui sous la faible lumière du ciel nocturne ne se laissait pas discerner, s’entacha d’un rouge ne se voyant pas plus. Par contre, en ce qui concernait l’odeur... Elle était pestilentielle. La queue était tombée. Le cri retentit de nouveau. Puis il se tut lorsque la tête tomba.

Par esprit de vengeance, l’un des mangeurs referma sa mâchoire plate sur le mollet de l’homme qui retint un gémissement de douleur. Les dents étaient petites mais fines et tranchantes... Tout ce qu’il espérait, c’est de rentrer suffisamment vite sur Eclypteth pour ne pas risquer une quelconque infection.

« Tu devrais être content, Brise, maintenant qu’il n’y a plus que deux points à aligner ! Facile. Inexorable, même.
— Arrête de fanfaronner et tourne-toi, il te saute dessus... prévint le lapin d’une vois fatiguée.
— Rah, lâche ma jambe, sale bête ! »

Son manque d’attention lui valut une nouvelle plaie au mollet, cette fois plus vorace, plus tentée de déchirer pas seulement le tissu mais la chair qu’il recouvrait. Un coup de sabre eut beau transpercer son long crâne hideux, le mangeur tint à rester accroché, gardant jalousement sa proie tandis que son homologue bondissait au niveau de son visage d’Ange.

« Mais c’est fini, oui ?! »

Uriel, usant de sa magie, fit grandir Souvenir pour la transformer en épée longue. La créature mordante n’y survécut pas. La jambe s’en extirpa, le regard se posa sur la cible, verrouillant sa colère sur elle.

Mais cette même cible quitta la ligne de mire.

Dans cette direction, pourtant...

« Brise ! »

De ses quatre longues pattes, le mangeur arriva vite devant la petite créature aux poils et plumes mordorés. Uriel, au taquet, attrapa à main nue le cou de la bête mais celle-ci ne se laissa pas faire. Un violent coup de patte arrière écrasa l’estomac d’Uriel mais il fit comme si la douleur n’était pas. Il leva Souvenir et tenta de décapiter le mangeur mais sans succès, à cause d’une esquive trop bien effectuée pour quelque chose d’aussi hideux et dégoûtant.

Alors des pieux de roche s’en chargèrent.

« Terrae. » souffla Brise.

L’action du familier permit au maître de reprendre son souffle... Et de se faire réprimander pour son imprudence. Autant en profiter avant que la prochaine vague n’arrive : Uriel avait sous-estimé ces mangeurs !

Lorsque le blondinet leva la tête, il reçut un projectile en plein milieu du front. Le rattrapant de sa main libre, il constata qu’il s’agissait d’un... bonbon jaune.

« Pour... Pour vous, pour le combat ! B-Bon courage ! » avait crié, depuis l’indéterminable, une voix de jeune fille en pleine course. Sûrement une des unités médicales dont on lui avait parlé.
by Nina


✖ Ange ✖
✖ Ange ✖
avatar
pic-profil
Messages :
17
Kinahs :
8012
Age :
19
Date de naissance :
14/11/1998
Date d'inscription :
17/08/2017

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t1760-uriel-balastyr-ascension http://www.kalerya-entre-monde.com/t1767-fiche-technique-uriel-balastyr http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/

Dim 5 Nov - 12:14
ÉVENT D’HALLOWEEN OUHOUUUU
Reprendre son souffle avait été chose facile, mais le combat ne faisait que commencer. Ni Uriel ni Brise ne savait combien de mangeurs les attaqueraient encore, mais une chose était certaine : l’aube serait là bientôt. L’hypothèse la plus plausible que les deux compagnons avaient élaborée était que le soleil signerait la fin des combats. La nuit d’Halloween terminée, les mangeurs ne seraient qu’un souvenir à préserver... en vue de l’année suivante.

En attendant, des silhouettes vêtues d’ombre avançaient en crachant et sifflant, petit pas par petit pas, jaugeant probablement leur ennemi et l’épée qu’il portait. Si ces bêtes étaient capables de communiquer, probablement étaient-elles en train de préparer leur stratégie – ou tout autre plan trop primitif pour être concrètement assimilé à cela.

Uriel étaya ses lèvres d’un sourire en coin, dévoilant une canine trop arrondie pour être menaçante en comparaison des rasoirs ennemis. Peu importait. Il croqua d’un geste sec le bonbon jaune qui lui avait été distribué ; son corps sembla plus léger, plus maniable... Quelle drôle de sensation !

« Sois prudent, cette fois... souffla Brise de son éternel ton lunaire.
— C’est à eux que tu devrais donner ce conseil. Je te garantis que ces aberrations ne m’auront pas deux fois... »

D’ailleurs, en voilà cinq, dandinant leurs corps rachitiques au-devant des deux combattants.

Uriel n’attendit pas que l’ennemi fasse le premier pas : d’une insufflation magique, il rendit Souvenir plus longue que ses propres jambes. Même si la solidité de son épée était alors amoindrie, sa légèreté lui offrait une manœuvrabilité accrue et, de ce simple fait, une prise d’élan facilitée. Et shlack.

L’Ange s’élança, véloce, vers les créatures de la nuit. Bien que peu rapide en comparaison, il avait l’avantage de la portée. Cette fois ne se ferait-il pas avoir par leurs queues membraneuses. Chaque appendice qui se pénétrerait son espace personnel serait rogné !

C’est ce qui arriva à un pauvre mangeur ne l’ayant pas vu venir. Sa queue tomba, puis sa tête, bien vite, et quand, dans un mouvement, Uriel voulut récidiver sur un nouvel assaillant, deux bras furent ôtés.

Brise s’était concentré pour utiliser sa technique Exitium et se fondre dans le paysage nocturne. Il n’aimait pas se confondre avec la couleur noire, ou même le gris : ce n’était pas facile d’absorber toute la lumière nous parvenant. Même lorsqu’il n’y en avait pas beaucoup. Dans l’esprit du lapin, il valait mieux devenir invisible aux yeux de l’ennemi pour ne pas gêner Uriel, toujours en train de se défouler sur les monstres.

La rotation de Souvenir acheva feu deux mangeurs trop téméraires, ainsi en restait-il deux. Mais rien d’insurmontable, n’est-ce pas ? Rien pour Brise, en tout cas, qui fit jaillir la roche du sol, se permettant une finesse de construction ayant raison du corps décharné d’un mangeur. Plus qu’un.

Aussi étrange que cela pût sembler, la créature semblait en colère. Ou ne fut-ce qu’une impression qu’Uriel ressentit ? Déstabilisant, du moins... Suffisamment pour que l’homme tombe au sol pour éviter l’assaut aérien de cette bête aux longues pattes.

« Si tu crois que... » grogna Uriel sans réellement s’adresser à qui que ce soit.

D’une roulade hâtivement exécutée, il s’éloigna de la créature et se releva plus ou moins agilement, genou au sol, tenant fermement la poignée de son épée entre ses doigts. La lame, qui avait repris sa taille originelle, était penchée en biais, la pointe à même le sol. Poing serré. Concentration.

Le mangeur courut vers Uriel, s’apprêta à bondir de nouveau, et là...

Telle un croisant ascendant, la lame de Souvenir le trancha en deux. Comme si le mangeur n’avait été qu’un simple fruit. Pourri, évidemment.

Brise sortit de son camouflage et sautilla vers son maître et ami pour vérifier que tout allait bien. Un pouce levé et un nouveau sourire accueillirent son inquiétude !

« J’aime mieux ce genre de combats, je ne sais pas pourquoi ! » s’enorgueillit l’Ange.
by Nina


Page 1 sur 1