PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Nemo Malfestio // "Mes parents avaient vraiment des goûts chelou..."
Un visiteur, venu d'ailleurs !
Un visiteur, venu d'ailleurs !
avatar
pic-profil
Messages :
1
Kinahs :
5000
Age :
20
Date de naissance :
27/11/1996
Date d'inscription :
07/05/2017
http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/

Lun 8 Mai - 18:51
Nemo Malfestio
Zalensith - 2nde du Repos du 4ème Commandement




Informations générales

Malfestio
Nemo
24 ans
Née à Kalerya
Féminin
63 kg
1 m 72
Etre bi' te donne deux fois plus de choix !
Démon - Succube
Associée à un feu follet du nom de Zénith




Informations psychologiques
Hobbys & Phobies
Qualités & Défauts


A venir
A venir





Magie et arme

Magie
Arme


A venir
Je porte deux petits poignards rangés dans des étuis, attachés à chacune de mes bottes. Ils mesurent à peu près 20 cm de long. Ils sont à portée de mains, afin d'avoir plus de facilité à les dégainer si besoin est. Je peux n'en manier qu'un seul à la fois, comme je peux me battre avec les deux dans chaque mains.





Description mentale

A venir




Description physique

Ah, voici la fameuse question tant attendue... Vous la sentez mon ironie là, hein ?

Mon père était un démon, ma mère une succube ce qui fait donc de moi le parfait mélange des deux. La fille « sexy et ténébreuse », c'est souvent comme cela que l'on m'appelle. Je pensais trouver cela plaisant, mais à force, c'est devenu vraiment agaçant à entendre. Être prise seulement pour cela, il n'y a pas plus dégradant.

Ma peau est plutôt bronzée, mes cheveux arrivent en haut de mon dos, ils sont bruns foncés. Je les arrange toujours de la même manière, c'est-à-dire quelques mèches de devant attachées à l'arrière. Rien de plus. C'est limite si je me coiffe. C'est une perte de temps non ? Pour finir par les décoiffer durant la journée, autant qu'ils le soient déjà initialement.
J'ai les yeux verts, ceux de ma mère. Je crois que c'est la seule chose dont j'ai hérité d'elle.
Je suis plutôt grande, et je m'arrange pour rester fine.

Mes vêtements sont principalement dans les teintes bleues, ma couleur favorite. Le plus souvent, je porte une sorte de kimono bleu et argent rattaché par une ceinture brune. Pour être plus à l'aise dans mes mouvements, je porte également un tee-shirt court, noir.
Afin d'avoir un meilleur maniement de mon arc, je possède des gantelets noirs à chaque bras qui vont du poignet au coude. Je marche en bottes plates et épaisses, rien de moins confortable.

J'ai un tatouage sur le bras gauche, de l'épaule au coude. Il représente des crocs et des cornes. La grande classe.
Sous mon état de démon éveillé, mes ailes sont noires, et on peut observer quelques reflets bleus foncés selon la lumière. Mon père possédait des petites cornes noires, mais je n'en ai pas. Peut être est-ce dû aux gènes succubes de ma mère.




Racontez-nous votre histoire

Je n'aime pas vraiment parler de mon enfance, car après la lecture de ces lignes, vous direz que je ne suis qu'un monstre sans cœur ni âme. Alors que pourtant... Je ne suis pas en train de dire que c'est moi la victime mais... C'est à vous de juger. Mais sachez avant tout que pour moi, mes choix étaient les bons, et je les referai sans aucun doute.

Je suis née à Lavurya dans le monde de Kalerya. Mes parents se sont rencontrés alors qu'ils voyageaient chacun de leur côté. Je ne connais pas les détails, et cela m'importe peu. Tout ce qu'il y a à savoir est que mon père était un démon, et ma mère une succube.
Il me semble que mes parents m'ont aimée comme la plupart des parents aiment leur enfant. Je ne me souviens pas de grand chose dû à mon petit âge, mais en tout cas rien ne m'avait choquée ou traumatisée à cette époque.

Puis le début de mon cauchemar commença. J'avais alors 9 ans (selon Vanerzame) quand mon père décéda des suites d'un combat violent contre des anges. Il était apparemment tombé dans une embuscade et ses ennemis se sont acharnés sur lui. Je me souviens avoir été chamboulée par la nouvelle, quand ma mère m'a dit que je ne le reverrai plus jamais. À cet âge là, c'est pire que tout. J'ai hérité de la haine de mon père pour les anges, et depuis cet événement, je ne les hais que bien plus.
Ma douleur n'avait l'air de rien comparée à celle qu'éprouvait ma mère. En tout cas, c'est ce qu'elle me faisait constamment comprendre. Pourtant, même si je n'avais ni perdu un amant, un amour ou un mari, j'avais perdu un père. Et neuf années à ses côtés avaient été suffisantes.
Toujours est-il que j'ai vécu seule avec ma mère durant les quatre années qui suivirent. Nous n'étions plus si proches qu'avant, voire plus du tout. La tristesse et l'orgueil ne font pas un bon mélange, et ma mère ne prenait même pas en compte mes souffrances. Si bien que j'ai finis par ne plus pleurer, ne plus montrer ma tristesse, et la laisser souffrir dans son coin. C'était ce qu'elle voulait de toute manière.
L'année de mes 13 ans, ma mère rencontra un homme. Un incube. Le courant passa tout de suite entre eux, et cela me dégoûtait. Elle m'avait rejetée, me disant que je ne pouvais comprendre ce qu'elle ressentait, et quatre ridicules années après, elle passait à autre chose en fréquentant un autre homme ?  Je me souviens avoir ressentit une profonde haine pour elle, et l'incube qui remplaçait mon père. Je ne leur parlais quasiment pas, et restais dans mon coin.

Je me sentais plus seule que jamais, or ce n'était rien comparé à ce qui allait suivre. Deux années après, ma mère m'annonça avec une joie que je n'avais plus vu depuis une éternité, qu'elle attendait un enfant. Mon visage s'était décomposé et la douleur de la tristesse remplaçait toute autre sensation que j'aurai pu éprouver. Une fois de plus, ma mère me rejeta en me traitant de fille indigne et jalouse. Une fois de plus, je me retrouvai seule.

Durant les quelques années qui suivirent, je sortais, vadrouillais dans le pays. Je faisais la rencontre de plusieurs personnes, toutes aussi différentes les unes que les autres. Je me prenais la tête avec presque tout le monde, dû à mon sale caractère, mais dès que je m'évadais, je retrouvais ma joie de vivre.
Je pus en apprendre beaucoup plus sur ma magie et je découvris mon familier. Plus le temps passait, plus l'envie de voyager loin était puissante.
J'ai rencontré un certain Markho, sur Venalrya. C'était un Phoenix. On a entretenu une relation durant quelques temps. Il était bien plus vieux que moi, et j'étais encore très jeune, mais j'avais besoin de cette affection et de cette intimité. J'ai ensuite pris conscience que ce jeune homme était une très mauvaise fréquentation : il faisait parti du Crépuscule. À cause de ma naïveté et surtout de mon sang démoniaque, je me suis embarquée dans de nombreuses mauvaises situations. Je le voyais assassiner des gens, mettre le feu à des habitations, et kidnapper des enfants. Au fond de moi, tout ce qu'il faisait me dégoûtait. Mais il faut croire que je suis beaucoup plus démone que succube. Je me rappelle d'un jour où Markho m'a demandée de faire tout ce qu'il faisait, avec lui. Je ne me souviens pas avoir hésité une seule seconde.
Il avait vu ma magie, et savait qu'elle allait lui être utile. Il m'a montré une personne à descendre, c'était un vieillard. Une cible facile selon lui. J'invoquai mon arc, et visai sans difficulté le crâne de l'homme. Je mis quelques secondes avant de tirer. La flèche partit si vite que je n'entendis que le bruit du corps qui s'écroulait par terre. La sensation qui m'a prise ensuite fut très puissante. J'avais apprécié. Je me sentais vivante. Je me sentais libre de faire ce que bon me semblait. Mais surtout, je me sentais forte. Comme si rien ne pouvait me stopper. Markho fut très fier de moi ce jour là, et il ne passait plus une seule mission sans que je l'accompagne. J'envisageais de rentrer dans l'organisation depuis quelques temps, mais il fallait que je fasse quelque chose d'important avant. J'étais parti depuis un bon mois de chez moi, et il était temps que je mette les choses au clair.

De retour sur Lavurya, j'étais sur le point de faire mon retour au sein de ma « famille », mais quelque chose me stoppa net. À travers la fenêtre, je les voyais rire, autour d'une nappe où ils partageait un copieux goûter.
Ma petite sœur, nommée Amelya, était très belle. Elle avait des longs cheveux blonds, des grands yeux verts, et sa peau était très clair. Même son prénom était magnifique. Digne d'un conte de fée.  Elle était tout le contraire de moi.
Je ressentis alors une colère noire me traverser brusquement. Plus rien ne me retenait dans cette maison. Je n'y étais plus la bienvenue. Il fallait pourtant que je leur montre que j'étais revenu, que j'avais vu, entendu, et que je me sentais trahie.
Ils étaient dans la cour derrière la maison, je pouvais donc entrer à l'intérieur sans être vue. Je montai dans ce qui était autrefois la chambre d'une petite fille aimée. Je m'installai à mon bureau et écrivit.

« Mère,
Je viens de rentrer. Je t'ai vu rire en compagnie de ta véritable famille. J'ai pourtant bien regardé, mais je n'ai aperçu aucune étincelle de tristesse dans tes yeux. Il n'y avait que du bonheur.
Cela fait plus d'un mois que tu ne m'as pas vu, l'as-tu seulement remarqué ?
Je ne suis plus ta fille. Amelya l'est. Et je suis entièrement désolée pour elle.

Au moment où j'écris ces mots, je tremble de haine et de colère. Je serai capable de te faire subir les pires atrocités, à toi, à ton mari, et à ta fille. Prends en conscience.
On ne se reverra pas, ou alors c'est que la chance n'est plus à tes côtés.

Je fais tout cela pour papa, que tu as totalement oublié, comme tu m'as oubliée.
Je te laisse un petit souvenir de mon passage. Un conseil : casse toi d'ici si tu veux survivre... mère. »


Mes mains tremblaient, mes yeux étaient humides, et ma gorge était nouée. Je pouvais à peine contrôler ma colère.
Je descendis les marches, jusqu'à revenir à la fenêtre où je les avais observé. Rien n'avait changé depuis. Ils ne se doutaient de rien. C'était parfait.
J'invoquai mon arc, quatre flèches explosives, et une flèche banale dont je doublai la vitesse. Je perçai la lettre que je venais d'écrire et l'attacha autour de la dernière flèche.
Je mis les cinq flèches dans mon carquois, respirai un bon coup. Tout allait enfin commencer. Ou se terminer.
Je bandai mon arc, et plaçai la flèche porteuse de la lettre. La flèche fila à toute vitesse par la fenêtre entrouverte, elle frôla le visage de l'incube en laissant une traînée de sang, puis se planta brutalement dans l'écorce de l'arbre qui se trouvait à l'arrière de la cour.
Je vis seulement ma mère accourir, inquiète, vers la flèche. Cela me suffisait. Peu m'importait la réaction qu'elle allait avoir. Je voulais seulement qu'elle lise ma frustration et ma colère.
Je sortis tranquillement de la maison, refoulant mes souvenirs.
N'attendant pas une minute de plus, j'envoyai l'une après l'autre trois de mes flèches explosives dans différents coins de la maison. Puis je m’éclipsai discrètement.

Je fis apparaître mes ailes de démon et volai jusqu'à la branche d'un arbre qui surplombait la maison. Je les voyais courir partout dans la demeure, Amelya pleurait, seule dans le jardin. Voilà... elle était déjà seule.
Je lançai ma dernière flèche dès que l'incube passa près de la fenêtre. J'espérai l'avoir au moins blessé.
Après cela, je m'envolai. Quelques larmes coulaient sur mes joues, de soulagement, de peur ou de tristesse je ne savais pas.
Je reparti retrouver Markho sur Venalrya, et peu après, je rejoignais le Crépuscule.

Markho travaillait dans le 8ème Commandement, celui des trafics d'humains et d'armes.
Au début de notre histoire, quand nous nous étions rencontrés, je lui avais raconté tout de ma vie. Je lui avais dis à quel point Amelya était pure et belle. Je n'aurais pas dû. Qui se confie autant à un inconnu ?
Il voulait être reconnu, monter dans la hiérarchie, en montrant une magnifique trouvaille. Je ne mis pas longtemps à comprendre qu'il parlait évidemment de ma demi-sœur. Il souhaitait vendre Amelya.
Après mon refus catégorique, il commença à marchander. Ma sœur contre une place plus renommée dans l'organisation. Ma sœur contre des armes, de l'argent.
Au fond de moi, quelque chose me disait que peu importait le sort qui était réservé à Amelya, après tout c'était elle la cause de tout.
Voyant que je commençai à hésiter, Markho me réconfortait, me câlinait, il se jouait de moi. Au bout du rouleau, j'acceptai sa proposition sans grande conviction.  
C'est ainsi que je vendais ma demi-sœur aux mains d'inconnus.
Markho m'avait assurée qu'elle ne saurait rien, que jamais elle ne comprendrai que c'était moi qui l'avait vendue.
De toute façon, rien ne me rattache à cette fille. Alors peu m'importe désormais ce qu'elle est devenue.

Après plusieurs années au sein de l'organisation, et grâce à mes aptitudes et ma magie, on me proposa le poste de second du 4ème Commandement. L'idée de refuser ne me vint même pas à l'esprit.




Informations Supplémentaires

Votre surnom
Mh... Panda ?

Votre âge
20 ans

Qui est sur ton avatar ?
Oerba Yun Fang - Final Fantasy

La catégorie de ta magie
Magie de matérialisation et de création

Nom de ta magie
A venir

Accés à la zone H/Y/Y
Bien sûr

Pourquoi avoir choisi Kalerya ?
Le contexte m'a plu ;)

Code de validation


❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
avatar
pic-profil
Messages :
2584
Kinahs :
702603
Age :
23
Date de naissance :
05/02/1994
Date d'inscription :
12/09/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t76-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t146-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t365-ryuu-t-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t150-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t151-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t152-ryuu-tachibana-drazleyth En ligne

Sam 20 Mai - 0:50
Bonjour et bienvenue :D
Bonne courage pour ta présentation :love:
❖ Démon ❖▼
❖ Démon ❖
avatar
pic-profil
Messages :
72
Kinahs :
12000
Age :
19
Date de naissance :
07/12/1997
Date d'inscription :
14/05/2017

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t1513-presentation-de-vallah http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/

Lun 10 Juil - 0:31
Bonjour as-tu des nouvelles à nous donner ?
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
❖ Dragon de l'eau & Vampire de sang pur ❖
avatar
pic-profil
Messages :
2584
Kinahs :
702603
Age :
23
Date de naissance :
05/02/1994
Date d'inscription :
12/09/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t76-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t146-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t365-ryuu-t-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t150-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t151-ryuu-tachibana-drazleyth http://www.kalerya-entre-monde.com/t152-ryuu-tachibana-drazleyth En ligne

Dim 16 Juil - 5:30
Bonjour, sans nouvelle de ta part, j'archive ta présentation.
Cette dernière pourra être ressortie à ta demande, en bas de besoin.
Page 1 sur 1