PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Rin Sato - Gonna eat them all !!!
Un visiteur, venu d'ailleurs !
Un visiteur, venu d'ailleurs !
avatar
pic-profil
Messages :
8
Kinahs :
8000
Age :
21
Date de naissance :
09/09/1995
Date d'inscription :
27/04/2017

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/

Dim 30 Avr - 23:02
Kainovus
Bariath - Neutre


Informations générales

Sato
Rin
16
Vanerzame
Féminin
64 kg
1m65
Bissexuelle
Loup-Garou
Achi - Serpent




Informations psychologiques
Hobbys & phobies
Qualités & Défauts


Hobbies :
- Aime manger, beaucoup, passionnément et a la folie.
- Aime se battre pour le plaisir de le faire, même si elle perds.
- Aime toute les compétitions, même si elle est voué a y perdre (ex : les échecs).
- Aime bouger, le sport, les sensations fortes et rire.

Phobies :
- N'aime pas le défaitisme.
- N'aime pas la nourriture fade.
- N'aime pas être coincée, ne pas pouvoir bouger ou agir.
Qualités :
- Est extrêmement persévérante.
- Est loyale et attachée a ses valeurs.
- A une excellente intuition en combat.
- Très joyeuses et expressive

Défauts :
- Difficile à faire changer d'avis
- Difficile à contenir
- Mange énormément
- Dis ce qu'elle pense
- Aime tenir tête





Magie et arme

Magie
Arme


Renforcement :

La magie de Rin, Le Renforcement, lui permet d'utiliser son énergie pour amplifier et accélérer certains processus dans son propre corps ou celui de ses cibles. Cette magie ne peut agir sur un individu qu'au travers d'un contact direct entre Rin et ce dernier. Les applications possibles vont d'un renforcement bête et méchant des muscles, augmentant leurs puissances et leurs résistances, à des techniques handicapant l'adversaire. Lorsqu'elle applique sa magie sur ses muscles, elle peut choisir la répartition entre force et durabilité, pouvant ainsi adapter son corps aux besoins, mais des muscles bien plus puissants que résistant se déchireront après quelques coups portés.

Certaines application de cette magie relèvent plus de processus réflexe que de réelle technique, comme le fait d'insuffler de l'énergie dans ses cellules pour hâter leurs guérisons, ou celle amplifiant le système immunitaire pour éliminer toute sortes de toxines présents dans le corps. Une autre application automatique, mais bien plus bénigne, est celle convertissant les aliments ingérer en énergie, poussant l'utilisateur de cette magie à avoir une faim redoutable et difficile a rassasier. En revanche, cela empêche de développer un surpoids malgré l'alimentation abondante de l'utilisateur.

Les utilisations les plus intelligentes de cette magie résident dans le fait d'injecter une certaine quantité d'énergie dans certains endroits du corps. Ces techniques sont aussi nombreuses que mystérieuse, et l'utilisateur devra les découvrir à travers ses propres expériences. Les effets peuvent aller d'une augmentation de la sensibilité des nerfs à l'arrêt du cœur, pour peu que l'on trouve le point et la quantité précise d'énergie à injecter.





Description mentale

Le principal trait qui puisse caractériser Rin est sa persévérance frôlant la stupidité. La jeune fille est capable de retenter sa chance après un échec, et ce tant qu'il lui reste une once de force. Découlant de cette mentalité, lorsqu'elle affronte une épreuve, elle n'envisage même pas la possibilité d'échouer, et lorsqu'on la confronte a ce sujet, elle précise qu'a ses yeux, envisager la défaite c'est déjà l'accepter, et elle pense que ne pas voir la défaite la rend plus forte que ceux qui l'ont accepté dans leurs cœurs.

Rin est quelqu'un appréciant les plaisirs simples, comme manger et jouer. A son sens, il est complètement stupide de se compliquer la vie comme le font la plupart des gens. Elle aime rire et plaisanter, mais elle n'est pas vraiment consciente de l'effet que peuvent avoir ses remarques sur les autres, et il lui arrive de blesser ses camarades en allant trop loin. A noter que si Rin aimait beaucoup manger originellement, sa magie a poussé ce vice dans des proportions spectaculaires, et elle doit bien manger l'équivalent de trois repas pour être rassasiée, et ce par diner.

Un de ses plus grands défauts reste son manque de contrôle, ce qui peux causer énormément de grabuge lorsque sa colère est attisée. Elle peut être également amenée à sous-estimer son adversaire, puisqu'elle voit un combat lambda comme un jeu, ce qui peut amener à des situations cocasses pour Rin. En revanche, la jeune fille essaye, dans la mesure du possible, d'épargner ses ennemis humains. C'est un point très important pour elle, et elle à peur de devenir une criminelle si elle prenait trop de plaisir à prendre la vie plutôt qu'a la défendre.

Si la jeune fille peut passer pour quelqu'un de grossier et brutale, elle n'en reste pas moins quelqu'un d'intelligent, a sa manière. C'est une personne droite, tenant particulièrement a voir des sourires sur le visage des gens, et qui a tendance a s'enflammer quand elle assiste a des actes cruels, justifié ou non, mais il lui arrive également d'en arriver a ces mêmes actes lors de ses crises de colère.




Description physique

Rin est une jeune fille énergétique et pleine de vie de seize ans. Son corps est indéniablement fort, et bien qu'elle ne soit pas spécialement grande du haut de ses 1m65, elle reste impressionnante avec sa carrure formée par toutes ses péripéties.

Le visage de la jeune fille ne laisse planer aucun doute sur l'énergie qui l'habite : un sourire presque omniprésent, des yeux verts net donnant l'impression de n'avoir aucun besoin de se fermer, des lèvres légèrement boudeuses, mais aussi très expressives. Le torse, lui, n'est pas bien large, mais laisse apparaitre des abdominaux biens prononcé qui pourrait laisser planer le doute sur son genre, si sa poitrine n'était pas là pour agrémenter le tableau d'une touche de féminité avec quelques rondeurs. Ses bras et ses jambes quand a eux sont bien plus fort qu'ils n'y paraissent, et s'ils semblent légèrement plus musclés que ne pourraient l'être ceux d'une fille de son âge, ils cachent une force bien plus grande que celle d'un homme en pleine fleur de l'âge.

Pour ce qui est du code vestimentaire, Rin préfère des tenues légères qui ne gêneront pas ses mouvements. Elle n'a pas vraiment de scrupules à exposer son corps, mais reste tous de même sujet à la pudeur fondamentale. La jeune fille apprécie particulièrement les vêtements mêlant beauté et praticité, ce qui ne représente qu'une petite partie de sa garde robe, a son grand malheur. Le code couleur qu'elle apprécie le plus reste celui composé d'une majorité de noir complété par du jaune et accompagné de quelques touches rouges.

Rin est une personne très énergétique et cela se voit dés les premiers regards, avec sa posture et son regard plein d'assurance. Si cela ne suffit pas, son caractère assez enfantin devrait suffire à convaincre la personne lambda, puisqu'elle ne semble être intéressée que par des choses simple, tel que les jeux, la nourriture ou la bagarre. Mais ceux qui la connaisse savent aussi qu'il faut faire très attention en sa compagnie, car le contrôle de soi est absolument étrangers a la jeune fille, et il ne vaux mieux pas être dans les parages quand elle s'énerve.




Racontez-nous votre histoire

Je m'appelle Rin, c'est le prénom que m'ont donné mes premiers parents adoptifs, ceux qui ne sont pas passé par l'orphelinat pour me récupérer. Je n'ai pas vraiment de nom de famille, étant donné que je n'ai pas arrêté de changer de famille d'accueil, mais, l'actuel serait Sato. Je vis dans les environs de Kyoto, toujours a changer d'endroits comme de famille. En parlant de cela, je devrais peut-être expliquer les raisons qui m'ont poussé à changer aussi souvent de famille. Pour commencer, je suis une louve-garous, même si je ne l'ai découvert tardivement. Ce paramètre implique des transformations lors des pleines lunes, accompagné de perte de mémoire, alors lorsque l'on découvrait une enfant recouverte de sang au milieu de sa famille déchiquetée en petit morceaux par un animal enragé, personne ne pouvait soupçonner qu'elle en était la cause.

Je n'ai jamais connus mes parents, où bien je ne m'en souvenais tout simplement plus. Peut-être, qu'ils ont eux même été frappé par la "malédiction", je ne sais pas vraiment. Les assistantes sociales m'ont envoyé voir un psychiatre, à cause des "problèmes" que j'ai dus affronter. La bonne affaire, j'ai perdus quatre familles, a chaque fois pendant que je dormais. C'était difficile, les premières fois, c'était devenu une sorte de fatalité à force. Tous ceux à qui je me liais finissaient déchiquetés, alors a force de perdre ceux que j'aimais, je me protégeais comme je le pouvais en évitant de m'attacher à mes familles d'accueil, qui finissaient de toute façon par disparaitre.

A treize ans, plus personne ne venait pour moi. Il faut dire que j'avais gagné le doux sobriquet de "Shinigami", a cause de mon passé, et les enfants comme le personnel de l'orphelinat ne manquait pas de tenir leurs distance avec cet esprit de la mort qui faisait disparaitre tout ceux qui l'approchaient de trop prêt. Avec le temps, j'avais remarqué que les "accidents" arrivaient toujours les nuits de pleine lune, et qu'ils semblaient toujours arrivés autour de moi. J'avais commencé à me planifier des petites virées nocturnes dans les bois ces soirs là, pour éviter d'attirer le malheur sur les autres. Seule au milieu des arbres, je ne pouvais pas faire de mal, pas vrais ? Pour ajouter de l'ésotérisme à tout cela, j'avais toujours des malaises à ce moment là, et je me réveillais en sale état le lendemain matin, sans trop savoir pourquoi ou comment, mais j'avais arrêté de cherché à savoir depuis longtemps maintenant.

L'année suivante marqua un bouleversement dans ma vie. Alors que tout le monde évitait la "Shinigami" que j'étais, un prêtre entra dans l'orphelinat en demandant à me voir. Le personnel ne manqua pas de lui rappeler les rumeurs me concernant, mais l'homme de foi insista tout de même. Je n'étais plus une bonne enfant maintenant, j'avais forgée mon caractère a coups de poings et de tête dans la discrimination que l'on me portait, que ça soit a cause des rumeurs, ou parce que j'étais une "fille fragile et faible". Heureusement que j'ai arrêtée de compter les nez cassés, sinon j'en aurais de la paperasse.

Mais bref, un prêtre souhaitait adopter la "Shinigami", et ce n'était pas vraiment pour me déplaire, même si je ne savais pas vraiment si son dieu allait le protéger de ... ça. Il se présenta comme étant Yasuto Sato, et mon père a partir de maintenant. Je lui répondis avec un petit rire en détournant le regard. Je n'avais aucune idée de la tournure qu'allait prendre les évènements a partir de cet instant.

Yasuto m'accompagna jusqu'au Tenryu-ji, un temple dans l'ouest de Kyoto, plutôt célèbre a en croire la quantité d'étrangers qui venait exprès pour quelques photos. Nous vivions dans une petite maison, dans le jardin du temple. Pittoresque, mais mieux que rien. Après deux semaines de vie commune avec le prêtre, au cours desquels, il fallait le dire, je me sentais énormément observée, Yasuto m'invita à prendre part à un étrange rituel, après quoi il aurait beaucoup de chose à discuter avec moi.

Le rituel en lui même ressemblait à une séance de tatouage, a cela prêt qu'il dessinait sur mon épaule avec un pinceau imbibé d'encre en place d'aiguille. Il fallait bien reconnaitre que pour un religieux, il savait faire de beaux motifs, et la tête de loup qu'il était en train de dessiner sur mon épaule gauche avait de quoi faire pâlir un tatoueur professionnel. Mais quelque chose ne tournait pas rond, une douleur s'installa rapidement dans ma peau, gagnant en intensité a chaque seconde, et fut rapidement suivie d'une migraine atroce qui me fit perdre connaissance.

Je repris connaissance lentement et calmement dans mon lit. La pièce n'était pas très éclairée, mais je pouvais voir mon père qui me surveillait du coin de la pièce. Je n'étais pas très contente du tour qu'il m'avait joué, et je bondis hors du lit, furieuse, mais lui, toujours calme, m'invita calmement a le suivre dehors, ne me laissant guère le choix, puisqu'il était lui même sortis.

Mais mon cœur sauta un battement une fois à l'extérieur. La lune. Elle était pleine. Comment est ce que j'avais pus être aussi négligente ?! Avec tout ce qu'il s'était passé ces derniers jours, j'avais complètement oublié de vérifier la date de la prochaine crise. Je m'apprêtais a rentré en courant, avant que Yasuto n'élève la voix, sans pour autant se faire menaçant, simplement pour capter mon attention, pour me dire que je n'avais plus a me soucier de cette "malédiction", du moins pour l'instant.

Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il voulait dire, peut-être était-ce lié au rituel qu'il m'avait fait faire, peut-être se pensait-il drôle ou avait-il complètement perdus les pédales. Mais si ma première réaction fut de vouloir lui coller mon poing dans la figure, les quelques secondes où je me retenais de le faire me firent remarquer quelque chose. Je n'avais plus la sensation oppressante, de malaise habituel avant mes crises. Aucune angoisse, aucun vertige, et pourtant je fixais la pleine lune. Mais rien. Je me calmais rapidement, profitant de ce sentiment de plénitude, alors que le prêtre entamait un monologue m'expliquant le problème de Lycanthropie, et comment son sceau empêcherait les transformations, bien que temporairement.

Il aurait probablement voulus ajouté d'autres choses importantes, mais j'étais sous le choc. La Lycanthropie expliquait parfaitement les problèmes que j'avais rencontrés, mais ça voulait également dire que j'étais responsable des massacres qui avaient ternis ma vie. Je n'allais pas me morfondre de culpabilité, ça n'était pas mon genre, mais il allait me falloir un peu de temps pour accepter ce fait. Un peu déçus, Yasuto accepta et je pus m'isoler pour réfléchir. J'avais beau être relativement solide, c'était un gros morceau d'apprendre que j'avais pris la vie de bon nombre de famille qui m'avaient ouverts leurs bras.

Le lendemain, après-midi à cause de la difficulté à trouver le sommeil, je quittais ma chambre pour chercher le prêtre, qui était dans la pièce principale du temple, encore vide. Je le remerciait pour ce qu'il avait fait, ce qu'il m'avait apporter en m'adoptant et en m'enlevant le poids des transformations, mais je lui demandais également plus de détails sur la magie et le surnaturel en général. L'arrivé de touriste ajourna mes leçons, mais il m'avait promis de me faire des cours du soir.

Grâce à lui, j'ai réussis à développer ma propre magie, plutôt unique pour une mage d'après Yasuto. Avec elle, je pouvais renforcer mon corps de différentes façons. Je pouvais augmenter la force, la résistance de mes muscles, accélérer la guérison de mes blessures, j'avais même trouvé qu'en frappant certains endroits du corps avec ma magie, je pouvais causer des phénomènes étranges chez mes ennemis, comme augmenter leurs sensibilités ou les empêcher d'utiliser certains membres. Un des défauts de cette magie en revanche, c'est qu'elle me donne énormément faim, enfin, encore plus que d'habitude, et c'est pas peu de le dire.

Mais tout ceci relève de la partie intéressante de mon quotidien, pour le reste, il y avait l'école. Mon éducation ne s'était pas déroulée au mieux, à cause des "déménagements" et de mon caractère rebelle, mais pour remercier Yasuto, et pour moi même aussi, je me donnais un peu de mal, même si il restait évident que ce n'était pas ma voie. En parallèle du scolaire, je m'étais inscrite à un club d'arts martiaux et un de tir à l'arc, ce qui me correspondait déjà beaucoup plus. J'étais très efficace, malgré mon manque de discipline.

L'année de mes seize ans, alors que j'entrais au lycée, un évènement assez particulier arriva. Il était tard et je rentrais de mes activités extrascolaires quand je vis mon père, sur le seuil de notre maison avec une fille, qui ne devait pas être bien plus âgée que moi. Alors que je m'approchais de mon père et de ce que je pensais être une pèlerine, je me rendis compte que les yeux de la dite fille brillaient d'une couleur bleuâtre, ce qui me fit comprendre qu'elle n'était pas "ordinaire". Yasuto me la présenta comme la fille d'une de ses amies, venues passé un séjour prolongé pendant que ses parents voyageaient. Je n'aimais pas trop l'idée de partager mon territoire avec une inconnue, mais elle avait l'air sympathique, bien qu'assez renfermée.

Une fois Yasuto partis, je m'isolais avec Emily pour mettre les choses au clair vis à vis du surnaturel. Elle m'expliqua être une Ange et une mage, ce qui me fit légèrement sourire. Un Ange, c'était plutôt inattendus comme créature, mais après tout, je ne savais pas grand chose du monde magique, surement que n'importe quelle race m'aurait tout aussi surprise.

Rapidement, une relation fraternelle s'installa entre nous, car même si tous nous séparait, nous nous complétions plutôt bien. Elle était réfléchis, j'étais impulsive, elle était intelligente, j'étais forte. Pour rendre utile nos pouvoirs, nous utilisions ceux d'Emily pour trouver des créatures surnaturelles qui causait des ennuis, et nous nous chargions ensuite de les neutraliser avec ma force. On était un peu comme les héros de ses comics américains, c'était amusant, et ça me donnait l'occasion de me défouler sur quelque chose de solide.




Informations Supplémentaires

Votre surnom
Kaino

Votre âge
21

Qui est sur ton avatar ?
Ikumi Mito - Shokugeki no Soma

La catégorie de ta magie
Magie de Manipulation

Nom de ta magie
Rin Sato > Renforcement

Accès à  la zone H/Y/Y
Oui

Code de validation


Invité
avatar
pic-profil

Invité
Lun 1 Mai - 6:13
Je passe au plus vite ^^
❖ Dragon du feu - Banshee ❖
❖ Dragon du feu - Banshee ❖
avatar
pic-profil
Messages :
798
Kinahs :
118323
Age :
25
Date de naissance :
01/07/1992
Date d'inscription :
09/10/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t116-siriel-k-vineldyl http://www.kalerya-entre-monde.com/t379-siriel-k-vineldyl-f-t http://www.kalerya-entre-monde.com/t384-siriel-k-vineldyl-ses-petits-tresor http://www.kalerya-entre-monde.com/t382-siriel-k-vineldyl-le-fil-rouge-de-sa-vie http://www.kalerya-entre-monde.com/t383-siriel-k-vineldyl-des-noeud-sur-le-fil#2021

Lun 1 Mai - 14:58
Rin Sato
Orthographe1/2
Vocabulaire 2/2
Conjugaison1/2

Langue française1,5/2
Originalité1/2
Qualité2/4

Note perso1,5/2
Longueur du texte2/4
Niveau 12/20


Validation avec...
Niveau Total12 + 2 -> 14
P. Techniques14 + 2 -> 16
P. caractéristiques70 + 10 -> 80


Félicitation

Coucou & Bienvenue,

C'est finalement moi que note ta fiche :love:

Alors, c'est une fiche sommes toute très courtes et tout de même agréable à lire.
Il y a toujours des petits bémols malheureusement. Outre les quelques fautes d'orthographe qui trainent tu as beaucoup de faute de conjugaison se qui malheureusement apporte un gros malus à ta note =/
De plus tu ne décris pas certain passage de la vie de ton personnage et c'est dotant plus dommage quand on sait que la base de l'histoire est quelque peu classique.
La rencontre avec son familié, la découverte des autres mondes, son choix de devenir Bariath bien que si on reprend l'un de tes dernières phrases :  
"Pour rendre utile nos pouvoirs, nous utilisions ceux d'Emily pour trouver des créatures surnaturelles qui causait des ennuis, et nous nous chargions ensuite de les neutraliser avec ma force."
Il serait peut être plus logique que ton personnage soit chasseur de prime.

Enfin c'est mon avis.
L'essentiel c'est que : Ta fiche est validée ! Félicitation ! :love:


Page 1 sur 1