PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Emily Grimbald - Narcoleptique en puissance !
✽ Ange ✽▼
✽ Ange ✽
avatar
pic-profil
Messages :
11
Kinahs :
8000
Age :
23
Date de naissance :
22/05/1994
Date d'inscription :
19/04/2017
http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/

Dim 30 Avr - 23:02
EMILY GRIMBALD
Bariath (neutre)



Informations générales

Nom : Grimbald
Emily (Lucy, Maevea)
15
Vanerzame
Féminin
51kg
1m60
70% Hétérosexuelle
Ange
Yosei : Faucon





Informations psychologiques

Hobbys & phobies
Qualités & Défauts



Hobbies:
-Dessiner, dessiner, dessiner, dessiner.

-Apprécie également la lecture. Et de manière générale, toute forme d’art lui donnant de l’inspiration.
-Joue parfois du piano
.
-Adore également rêver même en plein jour, bien que cela se fasse généralement devant une feuille, un crayon à la main.

-Apprécie les environnements naturels, spirituels, artistiques.

-N’est pas dérangée par l’idée de dormir longtemps et de trainer au lit.

- Ah, et dessiner aussi.


Peurs :
-Les escaliers. En tant que narcoleptique, elle a très peu de s’endormir en plein milieu des marches. Pour la même raison, elle ne déploie jamais ses ailes pour s’envoler.  

-Craint de blesser les autres par accident, que ce soit physiquement ou mentalement.

-Peur de ne plus être elle-même, de se perdre.

.


Qualités :
Altruiste – Créative – Intelligente – Ouverte d’esprit – Empathique – Curieuse – Vertueuse – Bonne volonté.

Défauts :
-Timide.

-Difficultés de concentration.

-Se sent très mal si elle ne peut pas dessiner.

-Pour chacun de ses objectifs, peut abandonner au moindre échec ou ne jamais baisser les bras peu importe ce qui arrive, mais pas être entre les deux.

-Se laisse facilement dominer par ses émotions. N’utilise pas assez sa tête. De fait, en pleine action, ne pense pas assez aux conséquences de ses actes.

-Un peu naïve, peut devenir facilement manipulable dans sa recherche du bien chez les autres.

-Quand elle est sous pression ou mal dans sa peau, peut se comporter de manière égoïste et s’isoler.

-Son rejet de l’aide des autres peut devenir obsessif, et vexant, quand elle se sent dépassée.

-Grandes difficultés à accepter les réalités sombres et les maux nécessaires. Supporte mal le pragmatisme.







Magie et arme

Magie
Arme


Nom de votre magie : Pétale d’Acanthus : Oniromancie


« Paradoxes et illogismes. Fractions et Scissions. La magie qui coule dans notre sang n’a jamais été simple à rendre claire pour les non-initiés, emplie de symboles étranges et de phénomènes allant au-delà du domaine métaphysique. Son domaine touche le tissu même de la réalité, le refaçonnant comme un peintre dessine sur sa toile,  force des artistes que nous sommes à redéfinir l’image du monde que l’on voit selon nos critères et notre sensibilité. Et voilà bien le problème lorsque l’on désire expliquer le fonctionnement de cet arcane : Il est unique à chaque pratiquant, comme chaque artiste possède sa propre façon d’influer et modifier le Réel.

Ma mère, fervente pratiquante de la harpe et de la lyre, voyait le monde comme une monumentale symphonie aux milles instruments, et se disait capable d’entrevoir la partition jouée à chaque instant de notre existence, d’avoir la possibilité de corriger celle-ci en modifiant, supprimant ou rajoutant notes et instruments.

Moi-même, adoratrice et spécialiste d’Origamis en tout genre, peut presque voir les plis et angles de la réalité n’étant à mes yeux qu’une superposition de milliards de feuilles se pliant et se tordant selon nos actes et le bon vouloir de Mère Nature. Je peux aisément faire un oiseau en papier avec un oiseau de chair, ou fabriquer un oiseau de chair avec un oiseau en papier.


Ma fille, bien que dessinatrice, est avant tout une grande rêveuse. Imaginant mondes, créatures et histoires fantastiques à partir d’un rien, la traversée des songes n’est plus un secret pour elle. Sa forme de l’Ancanthus lâche donc ses ancres dans le domaine de Morphée, au travers de ce qu’elle appelle le « Flux onirique », un phénomène paranormal avec lequel il lui est possible d’interagir. Bien avant de savoir lancer le moindre sort, elle m’a souvent parlé de ses étranges rêves et de l’importance qu’ils avaient, de la force avec laquelle ils l’impactaient. Avec le temps, il s’est même avéré que ceux-ci disposaient de propriétés mystiques, l’emmenant parfois assister à des scènes du passé qu’Emily n’a jamais connu… ou d’anticiper des évènements futurs. Elle m’a aussi raconté qu’il lui arrivait de faire des songes partagés avec des personnes endormies non loin d’elle, son « monde onirique » ,pour la citer, s’adaptant même à la présence de visiteurs, créant alors de véritables petits univers formés du subconscient de plusieurs rêveurs,  évoluant dans un mélange fantastique de leur passé et leur avenir.

Tout ceci n’étant en vérité qu’une propriété naturelle du Flux.

La moitié de son entraînement a donc concerné sa capacité à le ressentir, à le suivre et s’y orienter volontairement. L’acte de laisser l’esprit glisser hors du corps, hors de la toile dimensionnelle, hors des frontières de la Création. Un voyage onirique hisse ses voiles dans un plan ne connaissant ni temps ni espace et c’est sur ces mers qu’Emily navigue. Ses rêves entrevoient naturellement des dimensions qui nous sont inaccessibles, la laissant frôler aussi bien d’autres mondes que le fil du temps lui-même. Consciente, elle apprend petit à petit à contrôler cette propriété unique de son subconscient, travaillant sur sa capacité à extraire ses perceptions des limites du monde réel, de voir et d’entendre là où son corps ne se trouve pas, de ressentir les infimes liens karmiques reliant cause et effet, de vivre des époques révolues ou simuler des possibilités d’avenir. En d’autres termes, elle peut « forcer » son monde onirique à la guider où elle le désire, lui permettant d’effectuer une forme de « voyage astral », transporter sa conscience sur de grandes distances afin d’observer des lieux ou d’espionner des individus. Cependant, d’elle-même, il est impossible de quitter le présent. Même si elle parvient à obtenir des visions et intuitions prémonitoires sans s’endormir, elles se déclenchent toujours spontanément, il n’est pas possible de forcer leur activation.


L’autre moitié de l’apprentissage concerna le pouvoir de manipulation qu’elle exerce dessus. Concentrer sa volonté la rend apte à invoquer physiquement ce Flux, sous une forme possédant de nombreuses similitudes avec l’élément de l’Eau, symbole du sommeil et des mystères. En plus de sa matérialisation,  Emily peut transférer ses vœux et désirs à cette énergie irréelle, qui prend alors forme de créatures étranges nées de ses songes.  Celles-ci semblent avoir une conscience, mais ne sont aptes qu’à penser et agir de manière à réaliser la volonté qui leur a été transmise, simples extensions physiques de l’esprit d’Emily.
Elles ne sont capables de réaliser qu’une seule et même tâche, et possèdent comme point commun d’avoir un rapport avec le domaine onirique, et surtout son aspect « idéal », les rêves étant bien plus faciles que la réalité : Par exemple, l’une d’elles peut absorber les blessures des autres afin de les faire « disparaître », une autre protège sa cible en se nourrissant des attaques, un troisième permet de téléporter plusieurs personnes vers un lieu qu’Emily connait, et il lui est possible de créer des esprits combattants… mais aucune de ses créatures ne peut réaliser quelque chose que la nature de ma fille interdit. Ainsi, ses invocations destinées au combat se focalisent sur la neutralisation temporaire et sont incapable de tuer, aucune créature ne peut manipuler ou duper quelqu’un ni le forcer à agir contre son gré, et la fourberie est irréalisable. Naître d’une vision idéale des choses apporte en effet autant d’avantages que de contraintes, car leur manière d’agir et de combattre doit transpirer cet idéal, inspirer la beauté et l’harmonie, comme les personnages un conte de fée n’admettant aucune tâche sombre.  


Cependant, une telle magie intuitive encoure des risques. Quand Emily abuse de ce pouvoir, il en existe deux majeurs, contre lesquels je ne cesse la supplier d’y prendre garde…
Le premier est une conséquence immédiate de la séparation avec le Réel. En effet, qu’il est aisé de trouver notre vie fade quand l’esprit peut voyager au-delà des limites de l’imaginaire et se gaver de mille trésors de beauté, puis de revenir sur une Terre grise et morne. Jusqu’à présent, elle su faire la part des choses et trouver de l’inspiration dans la réalité… mais j’ignore combien de temps cela va durer, et l’inquiétude me dévore.

Mais à court terme, pas autant que pour la seconde conséquence, bien plus terre à terre et insoluble. En effet, matérialiser ses désirs permet certes de nombreuses et magnifiques choses, mais cela n'est pas sans un lourd tribut: Pour chaque Rêve invoqué, un fragment de Réalité doit être sacrifié. Emily doit donner une part d’elle-même à chaque sortilège d’évocation appelé. Utilisée modérément, cette magie se contente en premier de consommer son sang, pouvant l’amener jusqu’à l’anémie… mais pas seulement. Avec des crocs et griffes invisibles, elle peut déchirer ses muscles, ses os, ses organes internes, se nourrissant petit à petit du monde physique que cette entité semble mépriser.  

Lorsqu’Emily utilise volontairement le domaine psychique de son pouvoir, le prix est quelque peu différent, mais non moins dangereux. Puisqu’au lieu de matérialiser le flux, elle s’en rapproche, celui-ci tente lentement de la happer hors du monde réel. Et ce n’est pas une image. Si son esprit reste trop longtemps en dehors de son corps, celui-ci commence petit à petit à… disparaître. Chaque minute qui passe diminue son opacité, au début partiellement, puis cette « transparence » -purement imagée, son corps restant physiquement présent-  la recouvre lentement de la tête aux pieds, et s’aggrave, effacant peu à peu l’existence d’Emily… Heureusement, cet effet se dissipe en quelques secondes lorsqu’elle cesse de parcourir le flux, mais je préfère ne pas songer à ce qui se passerait si elle ne parvenait pas à revenir avant que son corps ne disparaisse entièrement…  


Aussi, le lien entre le flux onirique et le monde réel se situe directement dans le cerveau de ma fille, forçant celui-ci à travailler à plein régime en permanence pour le lire et traiter les informations, ce qui la fait souffrir d’une fatigue chronique. De plus, il y a parfois des « pics » en provenance du flux qui la forcent à s’endormir, à n’importe quel moment.
Chaque fois qu’elle utilise un sort, elle doit se lier avec le flux et donc forcer encore plus sur son système nerveux. Chaque activation de son pouvoir la fait somnoler, de plus en plus, ralentissant son activité cérébrale, et augmentant les chances que sa narcolepsie surnaturelle se déclenche… Et je crains qu’un jour, elle ne s’en réveille pas. »



Aucune arme.





Description mentale

La première chose que quiconque remarquerait dès les premiers contacts avec la jeune fille, serait sa profonde timidité. Elle est clairement mal à l’aise en présence d’inconnus, et est bien incapable de le cacher : Ses joues vont rosir, elle va bégayer, se cacher derrière son carnet… De manière générale, elle parle peu dans ses cas là, et montrera un caractère distant et réservé. Emily ne prendra que rarement  la parole à moins d’avoir quelque chose d’important à dire, ou si on l’interpelle directement, et ce pour donner une réponse concise et directe au possible. Cependant, si elle peut paraître difficile à atteindre, cette façade extérieure n’est que le masque qu’elle montre aux inconnus pour se protéger. En apprenant à la connaître, on se rend bien vite compte que derrière le rideau se cache un cœur d’or bourré de gentillesse, de bonnes intentions, d’attention envers les autres, et atteint d’une philanthropie sans limite. Elle fait partie de ces personnes incapables de songer à faire du mal à qui que ce soit, à moins d’avoir de très bonnes raisons de le vouloir.

Ha, mais elle n’est pas dénuée de défauts pour autant. Bien qu’elle soit capable de dire non – de manière polie et en s’excusant cependant-, elle est très facile à convaincre ou à manipuler si l’on trouve les bons mots, ou que l’on se montre intimidant. Elle a beau être d’un naturel empathique, et ait étudié la psychologie dans des livres et en observant les gens, elle sera incapable de refuser d’aider une personne qui semble avoir de réels problèmes, même si tous ses sens lui disent qu’il s’agit d’un piège. La jeune mage dispose également d’un côté très « dans la lune » qui s’applique presque en permanence et lui cause régulièrement quelques soucis, surtout lorsqu’elle perd la perception du temps et arrive en retard en cours ou aux rendez-vous… Il faut dire qu’elle dispose d’une imagination débordante, et la moindre chose dans son environnement est sujette à se voir dotée d’une histoire féérique et farfelue dans l’esprit de l’adolescente qui aura perdu toute concentration sur ce qu’elle faisait. Il n’y a qu’une seule chose sur laquelle elle peut rester attentive, et ce pendant des heures s’il le faut : Dessiner.

Car à ce sujet, elle a dépassé depuis bien longtemps le stade de la simple passion. Dessiner, c’est ce qui englobe tout ce qu’elle est, à la fois une addiction et une partie de son âme.  Que ce soit son environnement, ses rêves, les personnes qu’elle connaît –ou pas-  ou tout simplement des choses nés de son esprit prolifique, elle passe le plus clair de son temps à donner vie aux images qu’elle trace sur ses précieux carnets de dessin, les représentant parfois telles quelles, mais préférant souvent les modifier pour les placer dans des contextes totalement différent. Un vulgaire arbre deviendra le réceptacle d’une déité scellée qui ne se réveillera que lorsque le monde sera en danger. Une tête de cerf accroché au dessus de la cheminée deviendra celle d’un démon ayant terrorisé villes et villages avant d’être vaincu par des héros secrets, qui auraient séparé le corps de son cerveau pour empêcher qu’il ne ressuscite. Et tant d’autres histoires comme celles-ci, nées à partir de simples objets du quotidien devenus artéfacts grandioses en passant par le monde intérieur, puis la main de la dessinatrice. Elle apprécie également la plupart des formes d’art, bien que d’ampleur largement moindre. En fait, elle aime beaucoup de choses : Dessiner bien sûr, mais aussi les humains en général, étant de nature philanthrope, et également tout ce qui touche au monde et à la nature : la faune, la flore, les plantes, … Sans être dévorée de curiosité, c’est une fille aimant apprendre et comprendre tout ce qui l’entoure.

Et son arme principale quand il s’agit d’art, mais également dans toute chose qu’elle fait, ce sont ses sentiments. Bien que, sans être un génie, elle possède une intelligence très vive qui lui permit d’apprendre très jeune les compétences familiales, elle réfléchit bien plus avec son cœur qu’avec sa tête. Plus inconsciente que réellement courageuse, la jeune fille ne supporte pas de voir malheur et injustices, et, dans certaines situations peut même agir avec témérité en oubliant les conséquences pour elle-même… ainsi que pour les autres.  
Qualifiée d’hypersensible, tout ce qui se passe autour d’elle et tout ce qu’on lui dit l’affecte, même un peu. Que ce soit en bien ou en mal. Une personne se montrant intimidante l’effrayera, tandis qu’une autre se présentant amicale l’apaisera.

Narcoleptique de naissance, Emily a souvent eu besoin d’accompagnement durant son enfance. Cependant, elle refuse à présent d’aller dans un établissement spécialisé ou de recevoir un traitement de faveur particulier, désirant apprendre à s’en sortir d’elle-même afin de ne pas être un poids pour les autres ou d’être vue comme une assistée. S’ajoute à cela le fardeau d’être la seule héritière de sa famille, donc unique espoir de permettre la continuité de la lignée, infligeant à la jeune fille une pression la poussant à vouloir toujours tout faire le mieux possible même si cela l’oblige à surpasser ses limites.

Idéaliste et pacifique, la mage avance dans la vie en recherchant sans relâche la vraie beauté des choses. Si elle peut être choquée face aux agissements d’une personne « mauvaise » son premier réflexe sera avant tout de chercher à la comprendre et à trouver un moyen afin de la ramener du « bon chemin », plutôt que de chercher à la combattre et la blesser.
C’est ainsi que son âme s’inspire. Ses yeux d’artiste voient le monde tel qu’il devrait être selon ses critères d’harmonie et de beauté, et le but ultime que la rêveuse se fixe est d’appliquer cette vision dans le vrai monde, de rendre ses rêves réels et la réalité meilleure, peu importe à quel point sa vision semble insensée voire impossible…  





Description physique


Emily est une jeune demoiselle d’un mètre soixante pour cinquante et un kilogrammes. Elle possède de longs cheveux violets de longueur variable entourant ses joues tout en laissant son visage fin dégagé, qui tombent en cascade jusqu’au milieu de son dos pour les mèches arrière. Ses grands yeux verts sombre sont en permanence colorés d’une douceur sans limite, et semblent s’illuminer d’un éclat de profond bonheur lorsqu’elle est plongée dans ses dessins, luire d’une curiosité immature quand elle découvre de nouvelles sources d’inspiration, et se vider de présence d’âme quand la rêveuse revasse. Il est à noter que ce fait ne change pas lorsque la nuit tombe, contrairement aux autres anges: Un sceau lui permet de conserver sa couleur d'yeux naturelle à toute heure, afin de ne pas alerter les humains de Vanerzame. Cependant, si elle use de sa magie, les propriétés de sa nature reviennent durant quelques minutes.

Son nez comme ses lèvres sont minces, et le sourire léger qu’elle montre en présence de ses proches a tout d’innocent. Un visage juvénile et enfantin, respirant la paix et la pureté. Cependant, celui-ci sera bien souvent dissimulé derrière le carnet de dessin qu’elle porte en quasi-permanence contre elle, à la manière d’une peluche, derrière lequel la jeune fille timide se cache souvent. Celle-ci masque alors des traits expressifs qui changent du tout au tout au fil des sentiments qui traversent l’adolescente.²²

Bien que sa peau soit claire, ses joues prennent très rapidement des couleurs à la moindre occasion où elle ressentirait de la gêne, c’est-à-dire très souvent lorsqu’elle discute avec d’autres personnes.
Les rondeurs de sont corps en général n’ont pas à rougir face à celles des autres filles de son âge, sans être exceptionnelles pour autant. Elle est simple, et en joue dans son style vestimentaire qui ne s’encombre pas de milliers d’ornements. Son style vestimentaire varie selon son humeur, la jeune fille apprécie autant les tenues school-like à base de chemise et de jupe, que les robes légères la plupart du temps dans des teintes bleues et dorées.

Ses ailes, qu’elle ne les montre jamais, brillent d’une couleur or pur, d’un éclat solaire lorsque de la lumière se reflète sur elles.





Racontez-nous votre histoire

Je m’appelle Emily Grimbald, j’ai 15 ans, et suis une apprentie mage. En tout cas, c’est mon identité secrète ! Aux yeux des gens, je suis la fille d’un couple de commerçants anglais, envoyée auprès d’un tuteur à Kyoto car les nombreux voyages d’affaires de ma famille les empêchent de s’occuper de moi. Aujourd’hui, ça fait deux semaines que M. Sato m’a accueillie dans son temple, et que je l’aide à l’entretenir pour que les visiteurs s’y sentent le mieux possible.

C’est à son conseil que j’écris ça. J’ai fait un cauchemar cette nuit, qui m’a semblé interminable, où je me retrouvais toute seule piégée dans un terrible monde dans lequel il n’arrivait que des choses horribles… Ça m’a beaucoup perturbé, alors il m’a conseillé de raconter ma vie dans un journal pour me changer les idées et ramener l’harmonie en moi. J’ignore si ça va vraiment fonctionner, mais ça vaut la peine d’essayer !

Commençons… par mes parents. Ma mère est un Ange. Ça ne veut pas dire qu’elle est très gentille –même si elle l’est !-, mais qu’elle a vraiment de grandes ailes avec des plumes ! Je crois qu’elle vient d’une autre planète, appelée « Kalerya », même si elle n’aime pas trop en parler. Quand elle était jeune elle a été enrôlée par une organisation qui s’appelle la « Congrégation »,   et a travaillé pour eux pendant près de dix ans ! Je crois que c’est un groupe qui combat le crime sur plusieurs planètes, comme une super-police-interstellaire.
Mais elle a arrêté après une mission sur Terre, parce qu’elle a rencontré papa, faisant le choix d’arrêter de se battre et risquer sa vie pour fonder notre famille.

Papa est un vrai terrien, né ici. Il ne sait pas que maman et moi sommes des anges magiciennes, et ma mère préfère qu’il n’en sache rien car « ça n’a plus d’importance ». Je n’aime pas beaucoup devoir lui mentir, mais elle dit que ça poserait plus de problèmes qu’autre chose… Alors je la crois, pour l’instant.
Le côté Anglais vient de lui, c’est un riche homme d’affaires qui voyage souvent !   On ne le voit pas beaucoup mais il nous ramène toujours des cadeaux quand il revient. Même si je préfèrerais qu’il soit plus souvent là…  Il est très intelligent et bien meilleur que moi en calculs.
En fait, j’ai plus pris de maman que de lui, physiquement comme mentalement ! Je crois que c’est une histoire d’ADN…

Jusqu’à ces derniers temps, j’ai grandis dans un grand château familial en Angleterre ! Avec maman qui a le charisme d’une reine j’ai toujours eu le sentiment d’être une sorte de princesse… mais je ne me considère pas aussi importante, loin de là !

En plus d’un cursus scolaire normal, j’ai reçu dès huit ans une formation magique en secret. Ça n’a pas toujours été facile, parce que la magie est parfois éprouvante à utiliser, et que celle de notre famille prend une forme différente pour chacun de ses membres… Alors maman n’a pas pu m’apprendre des sorts précis ou m’expliquer clairement comment ça fonctionnait, mais elle m’a guidé durant mon « éveil spirituel » qui a pris presque trois ans !  

Mes rêves ont toujours été étranges. En plus d’être devenus très inspirants pour dessiner, ils me donnent des visions… des prémonitions. Des fois j’aperçois des possibilités d’avenir, des fois des images du passé. Parfois elles sont directes, parfois tordues et symboliques, ou quelque part entre les deux, mais jamais elles ne sont anodines.  Ça n’a pas été une surprise d’apprendre qu’ils  avaient un lien avec mon pouvoir !

Mais ce monde onirique, même si les images sont parfois dures… c’est l’aspect que je préfère de ma magie. J’adore dormir grâce à lui, et me suis donnée comme rituel de toujours dessiner mon dernier songe au moment du réveil ! Depuis, j’ai pris goût aux crayons et aux feuilles, et passe plus de temps devant que tout le reste d’ailleurs…


Par contre cette magie n’est pas de tout repos à manier… Même si elle peut faire plein de choses ! Je m’entraîne beaucoup à essayer d’entrer en contact avec le flux onirique –ne me demandez pas d’où vient ce nom, il est apparu tout seul dans un rêve !-, cette énergie bizarre qui rend mes songes si spéciaux. J’adore laisser mon esprit voyager, voir des mondes étranges, mais aussi apprendre des choses sur l’avenir et sur les gens pour les aider ! Sauf qu’en rêve, je ne contrôle absolument rien… c’est le monde onirique qui dirige tout, tout seul. Alors je me suis entraînée à sortir ma conscience de mon corps, et j’y arrive quasiment à chaque fois ! Ça me permet d’aller où je veux à la vitesse de la pensée, d’avoir des yeux et des oreilles partout, même là où je n’ai pas le droit d’aller normalement… Enfin, je n’en abuse pas hein ! Je ne m’en sers pas pour espionner les gens !
Par contre, je ne dois pas rester trop longtemps en dehors de mon corps, parce que celui-ci disparaît quand mon voyage dure…

Et puis, il y a les créatures que je peux invoquer. Car au lieu de simplement parcourir le flux, je peux aussi le matérialiser !  C’est facile : Il me suffit de penser très fort à un vœu, et un esprit apparaît pour le réaliser. Enfin, c’est un peu plus compliqué que ça, pour vraiment compter sur une invocation je dois m’entraîner un peu avec, sinon elle fait n’importe quoi… ou n’apparaît même pas.
Mais avec ça, je dois aussi faire très attention. Maman m’a dit que je perdais du sang à chaque fois que je créais un esprit… Et une fois, j’avais un peu trop insisté durant un entraînement, et j’ai sentis une douleur horrible dans mon bras droit,  comme si un animal avec planté ses griffes dans mon os, de l’intérieur… Mes muscles aussi ont été touchés, j’ai même eu une hémorragie interne ! Il a fallu utiliser un objet magique pour me soigner… Donc maintenant, je fais très attention à ne pas forcer.

Quand c’est l’heure de se reposer, on se repose !


Cependant, je dors… plus que j’en aie envie. Toujours à cause de mon pouvoir, je suis atteinte d’une forme de narcolepsie surnaturelle, natale et incurable. Cependant j’ai toujours refusé que l’on me fasse des faveurs à cause de ça ! Je n’ai pas été dans un établissement spécialisé et n’irai jamais, parce que je déteste l’idée d’être une princesse en détresse à protéger. Je dois être forte comme ma mère, et pour ça il faut que je sois capable de m’en sortir sans l’aide des autres.

C’est entre autres pour cette raison que j’ai voulu avoir un familier dès dix ans. Je me souviens encore de son invocation comme si c’était hier ! Dans les souterrains du château, que l’on utilise pour s’entraîner à la magie ou faire des rituels, maman m’a demandé de me focaliser sur un souvenir heureux. Ça m’a pris un peu de temps car j’en ai plusieurs, mais le plus joyeux de tous… est étrange.  Enfin je trouve !
A l’école, il y avait une fille qui restait tout le temps seule et pleurait souvent. Mais quand on lui demandait elle ne voulait jamais dire ce qui n’allait pas ! Puis une nuit, j’ai rêvé de quelque chose de triste : Deux ans auparavant, la maison de sa famille avait brûlé, et ils n’avaient pas réussis à sauver leur petit chaton… ni aucune des photos de lui. La pauvre ne s’en était pas remise…  

Alors en espérant que ça l’aide, je l’ai dessinée avec son animal dans les bras, et lui ai offert. Elle m’a remerciée, et semblait vraiment contente après ! Même aujourd’hui, c’est encore mon plus beau souvenir… Voir son visage triste s’éclairer de joie devant une feuille sur laquelle étaient tracées quelques formes colorées.

Et donc, ça a donné naissance à Yosei ! C’est un faucon. Il est un peu solitaire parfois et très méfiant envers les autres gens, mais au fond il est gentil et sage. Il me réveille quand je m’endors dans la rue, me crie dans les oreilles pour me motiver à me lever le matin, et me tape sur la tête quand je rêvasse alors que je dois me concentrer sur quelque chose… C’est un peu comme un professeur mais avec des plumes et un bec, et beaucoup plus proche !


Donc pour en revenir au présent… J’habite maintenant à Kyoto, dans une petite maison située au fond des jardins du Tenryu-Ji, plus particulièrement.  Et comme je le disais, officiellement, c’est à cause du fait que maman est partie en voyage avec papa. En tout cas c’est ce qu’elle m’a dit… Mais je crois que ce n’est pas tout à fait vrai.
J’ai rêvé d’une discussion entre eux. Ils parlaient de choses bizarres, d’anges méchants et de démons à nos trousses à cause d’une guerre, et de me mettre en sécurité. J’espère que ce rêve n’était pas au sens propre… Je ne supporterais pas de ne rien faire alors qu’ils sont mis en danger !
Cependant, M. Sato me rassure toujours quand je lui fais part de mes inquiétudes.

C’est quelqu’un de gentil. Il fait attention aux gens, et accorde le même soin à son temple et ses jardins. Il a même adopté une jeune fille de mon âge ! Elle s’appelle Rin, et c’est une louve-garou. Race qu’elle porte très bien ! Parce que c’est une personne… un peu sauvage. Très franche et directe ! Un peu  bagarreuse aussi. Mais pas méchante dans le fond ! Il faut juste… apprendre un peu à la connaître.
Et surtout, ne jamais lui lancer de défi.

On s’entend bien, alors j’espère qu’on sera dans la même classe, la rentrée arrive bientôt ! Je suis un peu inquiète, parce que découvrir de nouveaux lieux est visages n’est pas toujours évident, surtout quand on est timide… En plus je ne connais pas du tout les lycées japonais ! Même si maman m’a appris la langue j’ai peur de dire n’importe quoi…  

Mais en plus, ça va être compliqué de continuer nos occupations avec Rin. En effet, on résout des problèmes surnaturels toutes les deux ! Kyoto est une ville spirituelle, qui attire des esprits et plein de choses… que les gens normaux ne peuvent pas toujours résoudre. Et même les gens moins normaux, d’ailleurs. Donc on aide comme on peut ! Avec mes rêves et ma magie je peux les repérer… quant à Rin, eh bien, elle manque de me briser les côtes chaque fois qu’elle me met une tape amicale dans le dos…

Une autre source d’inquiète, était la couleur de mes yeux la nuit ! Mais M.Sato  a résolu le problème. Avec sa magie, il m’a apposé un sceau qui les empêche de luire dès le soir tombé, ce qui évitera de faire peur aux gens. Par contre, dès que j’utilise ma magie le tatouage perd son effet pendant quelques minutes. Il ne peut pas faire autrement, et comme parfois elle s’active toute seule c’est un peu dangereux mais… c’est la seule solution pour le moment.

D’ailleurs, il avait raison ! Écrire tout ceci m’a fait un bien fou. Mon cauchemar ne me fait plus peur, et je vais maintenant aller le dessiner, comme toujours !


.




Informations Supplémentaires

Votre surnom
Guillaume

Votre âge
22

Qui est sur ton avatar ?
OC. Artiste: Acerola Saitou

La catégorie de ta magie
Magie perdue

Nom de ta magie
Emily Grimbald > Oniromancie

Accès à la zone H/Y/Y
Why not

Pourquoi avoir choisi Kalerya ?
Pourquoi pas?

Code de validation



Dernière édition par Emily Grimbald le Mer 10 Mai - 21:25, édité 7 fois
✽ Ange ✽▼
✽ Ange ✽
avatar
pic-profil
Messages :
11
Kinahs :
8000
Age :
23
Date de naissance :
22/05/1994
Date d'inscription :
19/04/2017
http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/

Dim 30 Avr - 23:24
Fiche terminée et prête à passer au jugement. :3


Invité
avatar
pic-profil

Invité
Lun 1 Mai - 6:12
Je passe dans la journée ^^
❖ Dragon du feu - Banshee ❖
❖ Dragon du feu - Banshee ❖
avatar
pic-profil
Messages :
798
Kinahs :
118323
Age :
25
Date de naissance :
01/07/1992
Date d'inscription :
09/10/2016

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/t116-siriel-k-vineldyl http://www.kalerya-entre-monde.com/t379-siriel-k-vineldyl-f-t http://www.kalerya-entre-monde.com/t384-siriel-k-vineldyl-ses-petits-tresor http://www.kalerya-entre-monde.com/t382-siriel-k-vineldyl-le-fil-rouge-de-sa-vie http://www.kalerya-entre-monde.com/t383-siriel-k-vineldyl-des-noeud-sur-le-fil#2021

Lun 1 Mai - 12:13
Bienvenue parmi nous :love:

Bon courage pour ta notation !

Invité
avatar
pic-profil

Invité
Lun 1 Mai - 13:18
    Bienvenue sur le forum :2:

Invité
avatar
pic-profil

Invité
Lun 1 Mai - 17:24
Coucou.

Je ne peux pas encore te noter pour le moment...
Vois tu, il y a des rectifications et corrections à faire.

1) - Ta magie... Alors franchement, on y comprend rien xS. C'est peut être bien joli de l'écrire ainsi, mais du coup, on s'y perd, et on ne sait absolument pas ce que tu es capable de faire ou non. D'après ce que j'ai compris, tu peux imaginer tout ce que tu veux et cela se fera... Si c'est bien cela, alors non, c'est trop trop trop puissant.
De plus, dans ton histoire tu mentionnes des rêves prémonitoires et des visions du passé... Donc comme je ne l'ai aps vu dans ta magie...
Enfin bref, c'est à refaire, revoir, ou expliquer si je l'ai comprise de travers.
De plus, parmi les contrecoups, l'histoire du dragon ne va pas le faire. Pourquoi ? parce qu'une bête mystérieuse emprisonnée en toi qui risque de te tuer, mais de tuer tout ce qu'il y a autour, ce n'est absolument pas un contrecoup.

2) - Le fait que tes yeux ne suivent pas, à cause d'un sort, les règles des anges la nuit, c'est à ajouter dans le physique aussi.

3) - Quand tu dis que Kyoto attire les esprits, tu parles de quoi ?

4) - A un moment tu dis que tes parents se sont disputés à propos de démons, d'anges etc. Sauf que tu dis avant que ton père ne sait rien du surnaturel. Il y a incohérence.

Bref, voilà... Une fois les explications/modifications faites, je pourrais te noter :love:
✽ Ange ✽▼
✽ Ange ✽
avatar
pic-profil
Messages :
11
Kinahs :
8000
Age :
23
Date de naissance :
22/05/1994
Date d'inscription :
19/04/2017
http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/

Lun 1 Mai - 22:36
Plop ! :3

Merci pour ton passage !

Alors alors:

1) Ouais, je me suis un peu paumé. De là à en avoir oublié les rêves qui sont pourtant la base de la base. Oo Du coup j'ai réécrit toute la deuxième partie (en limitant les possibilités), ainsi que le contrecoup, et tenté de rendre le truc plus clair ! Avec quelques exemples, etc. ^^ (par contre c'est encore plus long...)

Pour t'éviter d'avoir à chercher, voici ce qui a été réécrit (les parties ayant changé sont en bleu):

Spoiler:
 


2) C'est fait !

3) Emily ne connait pas tous les tenants de l'univers du forum et de sa magie, elle sait tout juste qu'il y a d'autres mondes et que le surnaturel existe, mais elle ne connait pas grand chose. A Kyoto, il y a énormément de temples (à peu près soixante dans la ville, et  beaucoup plus dans la préfecture), alors dans la tête d'une jeune fille rêveuse, temple = spirituel = magie, donc ça attire les créatures surnaturelles.  :p


4) J'ai été un peu brouillon sur cette partie, moi-même me suis mélangé les pinceaux.^^ En gros, sa mère lui révèle l'existence du surnaturel et le convainc de mettre leur fille sous protection.  Mais du point de vue d'Emily c'est juste un rêve, elle n'est pas totalement sûre de ce qui arrive, de si elle a bien interprété les choses, de si c'est réellement arrivé, etc.

En fait cette partie place certains éléments de BG que je souhaite exploiter plus tard.
Invité
avatar
pic-profil

Invité
Mar 2 Mai - 23:33
Bon, alors pour ta magie, si j'ai bien compris (c'est vraiment chaud à comprendre, car ta jolie plume dans ta magie est trop floue xS), Emily peut faire des voyages astraux, son âme quittant son corps, ce, seulement si elle dort, peut voir le passé ou des parties du futurs, toujours si elle dort, peut controler un truc qui ressemble à de l'eau mais qui est le flux onirique, l'utiliser pour invoquer tout ce que son imaginaire crée...

C'est toujours trop puissant pour une magie inclassable. Même une magie perdue. Enfin, seulement si cette "eau" est comme une magie élémentaire, car cela voudrait dire que tu combines une magie élémentaire avec une magie d'esprit et une magie d'invocation. Autant les magies perdues/oubliées peuvent rassembler plusieurs concepts (cf Sahel, qui peut invoquer les Peurs de ses ennemis, en plus de jouer avec, et donc mélange invocation et esprit, avec manipulation par moment), autant un concept aussi étendu que les invocation et un concept aussi grand que la magie élémentaire, ajouté à de l'esprit, ça commence à devenir quelque peu OP. DU coup, il va falloir me dire ce que tu peux faire avec cette "eau onirique" (ouais, je l'appelle ainsi xD)

Après, c'est une très bonne idée, je vois la recherche du truc, mélanger rêves et réalité, faire une narcoleptique qui risque de s'endormir en "contrecoup" (ce n'est pas vraiment un contrecoup, j'y viens), et donc de repasser dans le domaine de ses sorts endormis.

Du coup, il va sans doute falloir, si tu veux garder tout cela (et ce serait dommage d'enlever quelque chose) que tu passes en magie perdue(=vivante et puissante et unique en toi, qui peut te controler/te tuer) ou en magie oubliée(= comme perdue, sauf que c'est pas vivant, mais elle peut te tuer, et tu dois l'apprendre). En plus, vu que chaque magie dans ta famille est unique...

Cela dit, tu as actuellement 2800 mots environ, ce qui ne te donne que 2/4 en longueur, donc tu es notée sur 18. Et tu dois avoir 18 pour une telle magie. Donc un petit conseil serait de rajouter 200 mots quelque part pour avoir au moins 3/4

Du coup... J'arrive au contrecoup. Si on part sur une magie perdue/oubliée, les contrecoups doivent exister. Ton truc de "je vais m'endormir" n'est pas un contrecoup, car tu as des sorts utilisables quand tu dors. EN gros, c'est juste un passage à un autre mode. Ton truc de la vie fade aussi.
Donc, il va te falloir de vrais contrecoups. les contrecoups sont dangereux, très dangereux. Ils mènent à la mort ou équivalent si magie trop utilisée, ou sort trop puissant (exemple : Sahel, avec sa magie perdue de la Peur, ressent ses peurs : bruler - c'est une sirene - et ne plus respirer. DOnc ca magie lui bouche les poumons et lui donne la sensation de bruler. Elle souffre et peut mourir quoi.)
Donc tes contrecoups devront être de vrais contrecoups. Après, si tu en as un seul, ça peut marcher, mais il ne doit pas être faible (si tu me sors "je me fatigue", ça marchera pas, d'autant que chaque magie fatigue, peu importe sa classe)

Après, mention de plus : les invocations, tu devras les mettre en FT. Chaque invoc. DOnc tu ne pourras bien entendu pas invoquer un nouveau truc sans le proposer d'abord en FT et l'acheter avec des PTs. On est bien d'accord ?

Bref, je sais que c'est un long morceau, mais t'inquiètes, c'est tout. une fois rectifié/modifié, je te noterais ^^

:love:
✽ Ange ✽▼
✽ Ange ✽
avatar
pic-profil
Messages :
11
Kinahs :
8000
Age :
23
Date de naissance :
22/05/1994
Date d'inscription :
19/04/2017
http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/

Mer 3 Mai - 6:49
Plop !

Merci pour ta réponse :3 Je viens confirmer que j'ai bien lu ton post, et aussi pour clarifier des points sur la magie. x) (qui est, je le conçois, un peu compliquée à appréhender écrite comme ça^^)

En gros:

-Il y a la magie d'esprit qui concerne les rêves, les prémonitions, etc. (j'y reviens après)

-Et en second plan, une magie d'invocation à base de "l'eau onirique". :p Elle ne peut faire que ça avec, invoquer des créatures étant la matérialisation de ses désirs, avec pour principale limite que celles-ci doivent respecter sa nature idéaliste et enfantine. Donc elle peut soigner, protéger, faciliter les voyages, et d'autres trucs du genre. Mais en offensif, bah comme elle n'aime pas blesser, tout ce qui est possible de faire est d'immobiliser/paralyser (genre anésthésie). Elle détèste faire souffrir aussi, donc ses invocations ne peuvent pas faire mal, que ce soit physiquement ou mentalement. Idem pour les actes de fourberie, de manipulation, etc...

En gros, il faut voir son caractère comme une limite que ses créatures ne peuvent pas dépasser, même si elle le voulait et que sa vie était en danger. Parfois on est bien obligés d'aller à l'encontre de sa nature et de faire des choses qui vont à l'encontre de nos valeurs morales... ben ça, elle ne peut pas. Aucune invocation contre-nature ne peut être créée, et pire encore: Si Emily agit contre sa nature, ses invocations ne répondront même pas, ou ne fonctionneront pas bien.

(Et oui bien entendu, chaque invocation sera un sort différent de la FT x))


Il y a un autre point sur lequel je me suis mal expliqué.^^

Citation :
Ton truc de "je vais m'endormir" n'est pas un contrecoup, car tu as des sorts utilisables quand tu dors.

Emily ne peut pas lancer de sorts pendant son sommeil. Quand elle dort, sa magie prend passivement la main sur ses songes et lui donne des rêves ayant les propriétés citées (visions du futur, du passé, etc...) mais elle n'a aucun contrôle dessus.
Ce qui est dit en fait, c'est qu'elle s'entraîne à maîtriser le pouvoir de ses songes, mais réveillée. En gros elle force son esprit à quitter son corps pour vagabonder, mais tout ceci elle ne peut le maîtriser que si elle est éveillée.

Pour donner une image bête, si elle dort c'est le mode "pilotage automatique" (sauf qu'elle ne choisit pas la destination), si elle est réveillée le mode "pilotage semi-manuel" (et là elle contrôle partiellement via des sorts).

Mais en "pilotage semi-manuel", elle ne peut aller que dans le présent, genre envoyer son esprit visiter un autre lieu.^^ Néanmoins, apprendre à contrôler son pouvoir lui permet parfois d'avoir des prémonitions sans être endormie, parce qu'elle se rapproche du flux, y devient plus sensible, et commence à le percevoir sans avoir besoin de dormir, un peu comme un rêve éveillé.

En quelques sortes, elle a des sorts qui se lancent tout seul, mais c'est toujours quand elle ne dort pas.


Pour résumer, quand elle dort, ses rêves font ce qu'ils veulent librement. Quand elle est réveillée, elle peut sortir son esprit de son corps, ou recevoir des visions et intuitions spontanées qui se déclenchent selon certains déclics.

Par contre du coup, ça fait effectivement très Magie Perdue.^^ Je vais partir là-dessus du coup. Et conserver la fatigue chronique+narcolepsie, mais rajouter un contrecoup plus violent derrière.
✽ Ange ✽▼
✽ Ange ✽
avatar
pic-profil
Messages :
11
Kinahs :
8000
Age :
23
Date de naissance :
22/05/1994
Date d'inscription :
19/04/2017
http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/

Mer 3 Mai - 20:33
Double post pour indiquer que les modifications sont faites.





Rajout dans l'histoire: a écrit:
Par contre cette magie n’est pas de tout repos à manier… Même si elle peut faire plein de choses ! Je m’entraîne beaucoup à essayer d’entrer en contact avec le flux onirique –ne me demandez pas d’où vient ce nom, il est apparu tout seul dans un rêve !-, cette énergie bizarre qui rend mes songes si spéciaux. J’adore laisser mon esprit voyager, voir des mondes étranges, mais aussi apprendre des choses sur l’avenir et sur les gens pour les aider ! Sauf qu’en rêve, je ne contrôle absolument rien… c’est le monde onirique qui dirige tout, tout seul. Alors je me suis entraînée à sortir ma conscience de mon corps, et j’y arrive quasiment à chaque fois ! Ça me permet d’aller où je veux à la vitesse de la pensée, d’avoir des yeux et des oreilles partout, même là où je n’ai pas le droit d’aller normalement… Enfin, je n’en abuse pas hein ! Je ne m’en sers pas pour espionner les gens !
Par contre, je ne dois pas rester trop longtemps en dehors de mon corps, parce que celui-ci disparaît quand mon voyage dure…

Et puis, il y a les créatures que je peux invoquer. Car au lieu de simplement parcourir le flux, je peux aussi le matérialiser !  C’est facile : Il me suffit de penser très fort à un vœu, et un esprit apparaît pour le réaliser. Enfin, c’est un peu plus compliqué que ça, pour vraiment compter sur une invocation je dois m’entraîner un peu avec, sinon elle fait n’importe quoi… ou n’apparaît même pas.
Mais avec ça, je dois aussi faire très attention. Maman m’a dit que je perdais du sang à chaque fois que je créais un esprit… Et une fois, j’avais un peu trop insisté durant un entraînement, et j’ai sentis une douleur horrible dans mon bras droit,  comme si un animal avec planté ses griffes dans mon os, de l’intérieur… Mes muscles aussi ont été touchés, j’ai même eu une hémorragie interne ! Il a fallu utiliser un objet magique pour me soigner… Donc maintenant, je fais très attention.

Quand c’est l’heure de se reposer, on se repose !


Rajout dans la Magie a écrit:
Mais à court terme, pas autant que pour la seconde conséquence, bien plus terre à terre et insoluble. En effet, matérialiser ses désirs permet certes de nombreuses et magnifiques choses, mais cela n'est pas sans un lourd tribut: Pour chaque Rêve invoqué, un fragment de Réalité doit être sacrifié. Emily doit donner une part d’elle-même à chaque sortilège d’évocation appelé. Utilisée modérément, cette magie se contente en premier de consommer son sang, pouvant l’amener jusqu’à l’anémie… mais pas seulement. Avec des crocs et griffes invisibles, elle peut déchirer ses muscles, ses os, ses organes internes, se nourrissant petit à petit du monde physique que cette entité semble mépriser.  

Lorsqu’Emily utilise volontairement le domaine psychique de son pouvoir, le prix est quelque peu différent, mais non moins dangereux. Puisqu’au lieu de matérialiser le flux, elle s’en rapproche, celui-ci tente lentement de la happer hors du monde réel. Et ce n’est pas une image. Si son esprit reste trop longtemps en dehors de son corps, celui-ci commence petit à petit à… disparaître. Chaque minute qui passe diminue son opacité, au début partiellement, puis cette « transparence » la recouvre lentement de la tête aux pieds, et s’aggrave, effacant peu à peu l’existence d’Emily…Les objets et autres personnes la  traversent alors, comme si elle n’était qu’une image, un rêve irréel. Heureusement, cet effet se dissipe en quelques minutes lorsqu’elle cesse de parcourir le flux, mais je préfère ne pas songer à ce qui se passerait si elle ne parvenait pas à revenir avant que son corps ne disparaisse entièrement…  


J'ai décidé de mettre deux contrecoups différents, un pour le "voyage" dans le flux, un autre pour sa matérialisation, vu que ce sont quand même deux pratiques assez différentes.^^

Pour l'histoire j'ai développé la partie sur sa magie. J'espère qu'avoir un petit résumé du point de vue d'Emily aide un peu à éclaircir la chose. x_x
Page 1 sur 2