PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Mélidina, une archéologue angélique
Invité
avatar
pic-profil

Invité
Mer 15 Mar - 3:05
Al Dragmar Mélidina
Le conseil DIVISION D'ARCHÉOLOGIE




Informations générales

Al Dragmar
Mélidina
22 ans
Ultarime
Féminin
52 kilos
1m70
Bisexuelle
Ange banshee
Perceval Manticore





Informations psychologiques

Hobbys & phobies
Qualités & Défauts


Hobbys : La jeune femme possède de nombreux hobbys bien différents les uns des autres, mais le plus important de tous est certainement connaître l'Histoire de chacun des mondes connues pour le moment en commençant bien au delà des origines des espèces humanoïdes. Le second hobby principal de la demoiselles est la dégustation de vin des différents millésimes des quatre mondes avec un plus pour les rosés. Sans oublier une autre important, Mélidina adore danser avec sa magie terrestre afin créer des petits chefs d’œuvres et approuve un grand respect pour les dieux terrestres à qui elle accorde une prière chaque soir.

Phobies : Mélidina est fière d'une chose chez elle, et c'est bien de sa mémoire. Sa plus grande peur, c'est de la perdre et de voir ces années d'apprentissage réduit en néant suite à un problème mentale. La jeune femme a également peur de ces frères et sœurs anges qui la persécutèrent à cause de son hybridation à celle d'une banshee. Elle pensa de nombreuses fois au suicide durant son adolescente à cause de ces garnements comme elle les appelle désormais. L'ange a aussi une autre peur majeur : celle des araignées. Le simple fait d'en voir une peut lui causer une crise d'angoisse à cause d'un mauvais souvenir du passé causé par sa fratrie... Heureusement que Perceval est là pour elle, en se débarrassant de ces créatures.
Défauts : Dépressive, lunatique, têtue bordélique et un léger penchant pour l'alcool.
Qualité : travailleuse, généreuse, passionnée, possède une mémoire d'éléphant et soigner.





Magie et arme

Magie élémentaire de la terre
La lance des pleurs


La danse de la terre
Six enfants sont nés dans une famille d'ange, chacun maîtrise un élément primordial même la bâtarde Mélidina fut témoin d'un don naturel pour maîtriser l'élément terrestre en la déformant autour d'elle et en recréant. Sa magie agit comme une danse avec elle lorsqu'elle l'utilise avec ou sans son arme qui n'est qu'une extension de son bras. Elle peut recréer un petit tombeau de roche. Lors des fouilles archéologiques, ces pouvoirs sont des plus utiles pour déplacer avec douceur la terre ainsi que les roches sans abîmer les éléments rechercher. Les deux éléments géologiques qu'elle matérialise le mieux sont : le calcaire ainsi que l'ambre.
Cette arme au nom des plus étranges est l'unique présent matériel que Mélidina a pu obtenir de sa défunte mère banshee. Elle fut forgée suite aux supplices d'une femme voulant aider l'être qui lui était le plus cher dans ce monde, le forgeron n'ayant pas résisté au visage plein de larmes et meurtri par le chagrin. L'homme, qui avait fait battre son marteau durant une journée entière, utilisa un alliage de divers minéraux de fer pour en faire un tranchant des plus parfait ainsi qu'une forte résistance pour éviter qu'elle se brise au moindre contact violent et en guise de bénédiction, il inscrivit le nom de la détentrice dans un acier vert... Pour la poignée, le forgeron ne la fixait pas sur un manche d'épée classique, mais sur un bâton en bois noble d'une longueur d'un mètre comme une hallebarde pour permettre des frappes lointaines et la mettre en sécurité...  Ce cadeau a permis des miracles et la bâtarde le chérit chaque jour.

La lame
https://i58.servimg.com/u/f58/19/48/15/17/art_ma10.jpg





Description mentale

Mélidina, malgré ses talents intellectuelles ainsi que sa mémoire démensionnel, la jeune femme est une personne comme les autres possédant aussi bien des défauts que des qualités qui la définissent comme une personne unique en son genre. Les points négatifs majeurs de la jeune hybride sont sa facilité de tomber en dépression qui peut être relativement dérangeante dans son travail, car elle se retrouve sans pour autant perdre en efficacité dans ses propos... Les principales raisons qui peuvent la faire déprimer sont lorsqu'elle se plonge dans ces souvenirs, son enfance difficile en compagnie de sa famille angélique, les moqueries de ces frères sur son éthique ainsi qu'être unique (selon ces pensées) et de ne pas pouvoir partager ses souffrances d'être une hybride ange banshee... Ces dépressions peuvent l'emmener à consommer de grandes quantités d'alcools dans la journée jusqu'à qu'elle retrouve un minimum de raison, mais cette dépendance reste également présente lorsqu'elle se sent heureuse... L'hybride adore goûter les alcools régionaux lorsqu'elle est en expédition. La déprime pouvait également être rapides mais brisées le moral dans la journée d'Al Dragmar jusqu'à retrouver une joie de vivre avec une découverte. Ce trait de caractère la rend totalement lunatique et les personnes qui l'entourent, ont souvent du mal à savoir son état... Mais ils la connaissaient comme étant une femme têtue, lorsqu'une idée lui traverse l'esprit même si elle est irréalisable, les autres ont du mal à la faire retomber sur ses pattes. Un autre problème dans son travail est qu'elle est la seule à pouvoir se retrouver dans son travail tellement elle mélange chacune des notes qu'elle prend lors des fouilles ainsi que ses recherches. Les autres sont souvent impressionnées par ses capacités mémorables pour remettre en ordre ses données...

Et contrairement au bordel qu'elle peut engendrer en éparpillant ses notes, Mélidina met le plus grand soin quelques soit les situations ainsi que son état psychologique, car elle sait que chacune de ses notes pourront se retrouver dans un livre parcourant les lignes du temps et marquer la grande Histoire. Et sa grande passion pour l'histoire et pour son dieu font d'elle une personne pouvant engendrer du respect envers ces camarades de division ainsi que les religieux vénérant cette divinité majeure... Et même sans se rendre compte, la jeune femme transmet avec passion des informations à qui la demande sans rien n'avoir en retour, juste le plaisir de transmettre une information ou encore offrir son aide à une personne en danger. Certains penseraient à cause de ses conditions passés, elle se renfermait sur elle, mais depuis son intégration au conseil, l'hybride n'a jamais été aussi ouverte... Seulement ces principaux cadeaux sont offerts encore pour son dieu sous la forme de cadeau sur ces autels. La jeune femme déteste être traitée de fainéante depuis sa plus grande enfance et cherche toujours à s'occuper sans en recherchant des textes parlant d'autres membres possédant son hybridation, sur sa magie ou encore son lien unique avec Perceval, la manticore qui l'accompagne partout et à chaque moment.. Lors des expéditions, Mélidina commence avant les autres et finit généralement en dernière afin de retranscrire chacune des découvertes mises au jour.... Même si sa plus grande qualité et ce qui peut faire sa fierté, c'est sa mémoire. La jeune femme se souvient de chacun des événements qui se sont déroulés depuis qu'elle possède un minimum de raison, sa mémoire est-elle que chaque souffrance endurée par les moqueries de ses frères sont graves dans sa tête et ne pourront selon elle, ne jamais ressortir.




Description physique

Mélidina est une jeune femme dans la fleur de l'âge possédant tous les attributs pour séduire des nombreux prétendants des quatre mondes si elle prenait plus d'effort pour maintenir sa beauté naturelle et des tenues plus élégantes digne de son rang de nobles. Elle préfère nettement adosser ces tenues lugubres et sombres où ces tenues de fouilles qui sont faites pour se salir dans la poussière et les gravats à extraire. Lorsqu'elle réside chez son père ou dans les hautes intenses du conseil, la demoiselle porte généralement des robes noires en majorité avec certains symboles couleur rouge telle des croix tels les templiers de Vanerzame ou des pharaons de ce même monde ainsi qu'un énorme chapeau du même teint que ces vêtements afin de protéger sa peau pâle. Lorsqu'elle est sur le terrain, ces habits deviennent plus adaptés pour le terrain tout en gardant une légère noirceur. Plus jeune, elle adorait porter divers bijoux symbolisant sa haute noblesse dans le monde d'Ultarime, désormais, elle ne porte qu'une bague, souvenir de sa mère ainsi que sa lame.  

Mélidina est une femme mesurant 1m72 et d'une corpulence mésomorphe comme sa mère, la jeune dame possède un corps avec des attributs permettant de séduire de nombreux hommes (ou femmes) grâce à ces courbes généreuses ainsi que sa poitrine sans aller dans l'excès. Ses jambes sont fines et gracieuses tout comme ses bras. Sa peau est douce sauf ses mains qui commencent déjà à subir l'usure à force de manipuler son élément magique et à fouiller des ruines archéologiques avec son équipe. Ses cheveux sont d'une douceur telle la soie et d'une longueur arrivant au milieu du dos et sa coiffure préférée est composée de quatre longues nattes dans son dos en gardant des mèches libre comme l'air. La couleur rose de ses cheveux n'est pas naturelle, il s'agit d'une teinture qu'elle s'est imposée pour se différencier de sa fratrie. La vraie teinte de ces mèches sont un blond argenté du à son héritage angélique paternelle. Son visage est fin tout comme son nez et la pupille de ses yeux sont marron clairs : un autre héritage de sa défunte mère.

Ces ailes sont également différentes de la couleur du reste de sa famille, les siennes sont d'une blancheur pure, hormis les pointes de chacune de ses plumes qui sont bleus argentés. Le duvet est épais et ces ailes sont de même tailles et bien dimensionnés sans aucune anomalie au point qu'une personne inconnue la prendrait pour une vraie ange sans hybridation. Les ailes de son père ainsi que ces frères et sœur sont marron claire.




Racontez-nous votre histoire

Mélidina Al Dragmar, une ange banshee, travaillant chaque jour pour la progression des connaissances sur l'Histoire des quatre mondes depuis son intégration au conseil semble heureuse et épanouie dans cette tâche qui est la sienne. En arpentant les différents lieux chargés de mystères passés, elle vit sa vie dans une excitation constante pour la découverte en apportant de nombreux éloges pour sa famille en conservant son véritable nom et son titre de noblesse... Cependant, cette façade travailleuse n'est qu'un pale reflet de l'ancienne vie qu'elle a subie durant son enfance.

Avant sa naissance.

Bien avant la naissance de la jeune femme, son père était un guerrier mage proche d'un des nombreux rois d'Ultarime et l'avait suivi durant de nombreuses années pour accomplir des démantèlements de sectes, de rébellion ainsi que de potentiels coups d'états au sein de ce royaume. Son nom était Dragmar Alexander, unique héritier de sa lignée angélique et surtout un puissant ange au service du roi et de six dieux majeurs, même s'il n'avait jamais réussi après de longues tentatives à maîtriser quatre de ces éléments : la terre, l'air, le feu ainsi que les ténèbres... Il était sans doute trop faible pour canaliser ces multiples puissances et en oublia les usages durant de longues années de servitude à soutenir son souverain.

C'est également durant l'une de ces grandes croisades que l'homme vit pour la première celle qui allait devenir son premier amour. Une banshee porteuse de la magie terrestre du nom de Raisa Haruhana et prête à s'engager au sein des armées du roi de ces territoires... Son destin allait être semblable aux autres recrues, mais sa magie au propriété unique attira le regard d'Alexander durant l'un des entraînements... Selon son point de vue, il pensait que la Terre elle-même lui obéissait à chacun de ces mouvements pour la faire bouger et le mage en fut fasciné de l'observer. Il entra en contact avec elle pour essayer d'en apprendre bien plus sur Raisa ainsi que de voir en elle un professeur pour lui apprendre cet élément qu'il avait longtemps délaissé. Ce fut l'un des plus grands honneurs pour la banshee, une fille issue de la basse bourgeoisie.

Les deux jeunes gens passèrent chaque soir ensemble afin que l'ange apprenne à manœuvrer la Terre sans aucun succès en vue, mais aux fils des entrevues autre chose germa entre eux : l'amour. Un péché pour le jeune homme, lui, qui était déjà fiancé depuis longue date à une autre ange de sang pur... Il s'en moquait et traversa cette barrière. Leur complicité leur fit traverser de nombreuses batailles ensemble jusqu'au jour où Alexander fut capturé par un groupe de rebelle. La banshee ne put résister à la séparation de cet être qui lui était si chère. Malgré les blessures qu'elle avait endurées le jour de sa disparition, Raisa fut la première à vouloir partir à sa recherche et l'arracher des griffes de ces ravisseurs, même si elle devait y aller seule. Ces larmes, ces tourments et sa peine rallièrent de fidèles soldats et camarades d'arme de l'ange, dont l'un des forgerons. En guise d'aide, le fabricant façonna une arme unique pour cette femme : une naginata afin de la défendre en cas d'attaque autre que magique. Le combat eut lieu quelques jours plus tard, cependant, il ne fut pas de tout repos, de nombreuses victimes tombèrent sous la bataille, Raisa s'en sortit sans blessures majeures comparées à Alexander qui dut sacrifier l'un de ses bras pour sa survie...

Cette libération et surtout cette blessure invalidante permirent au guerrier Dragmar de rentrer à la capitale de royaume en compagnie de sa bien-aimée. Le roi fut heureux de retrouver ce brave homme et l'anoblit du titre de Conseiller royale, Alexander fut désormais éloigné de la guerre et son nom de famille gagna le préfixe Al en guise de reconnaissance. Ce fut le plus grand honneur qui reçut de son roi. Cependant, le destin rattrapa l'ange Dragmar à cause de son retour prématuré, il devait accomplir son devoir de naissance et épouser sa promise de longue date. Il fut fermement opposé à ce mariage et lutta pour essayer de faire renoncer à sa fiancée ce mariage en lui expliquant qu'il avait trouvé l'amour véritable, seulement ce deuil était impossible, car la seule réponse qu'il eut ; fut d'obéir et d'abandonner la banshee sous peine d'être condamné pour trahison par cette royauté et être pendue... Jamais Alexander ne s'était douté que sa future belle-famille fût liée à la royauté à ce point. Il obéissait en partie... Comme il avait gardé le contact avec Raisa qui s'était installé en ville grâce à l'argent de son amant avant leur séparation et leur rêve de se marier. Surtout qu'il connaissait une chose que les autres ne pouvaient savoir : Raisa était enceinte d'une enfant qui allait devenir Mélidina. Chaque jour, l'homme prenait des nouvelles de la banshee tout en accomplissant son destin en épousant une ange pure et à lui donner un héritier... Cela le dégoûtait, mais il était obligé...

[center]Le début d'une vie infernale.[/center]

Les neufs mois de gestations passèrent sans aucun problème pour la mère ainsi que l'enfant qui vivaient loin du luxe du père. Seulement tout allait changer lorsque les premières contractions eurent lieu, Alexander fut le premier prévenu grâce à la réception d'un message transporter à l'aide d'un faucon avec pour simple texte : c'est aujourd'hui. L'ange ne se sentit jamais aussi heureux de savoir que son enfant allait naître et il mentit à son épouse pour pouvoir avoir le champs libre afin d'assister aux premiers instants de vie du futur bébé. Il pouvait peut-être s'attirer les foudres de sa belle-famille ou de son roi, mais il s'en moquait ouvertement, car ce jour était trop attendu pour qu'il le manque.

Lorsqu'il arriva enfin dans la petite demeure de Raisa, un médecin ainsi qu'une sage-femme étaient déjà à son chevet pour l'aider dans cette tâche si rude et douloureuse... Lorsque la banshee vit enfin son bien aimée dans son champ de vision, elle ne put résister à l'envie de lui prendre la main afin qu'elle se sente en sécurité et aider physiquement et mentalement. Alexander se laissa faire tout en mettant toute sa confiance au professionnel présent... La jeune femme souffrit le martyre durant de longues heures afin de se libérer du fruit de leur amour passé et elle prit fin lorsque de petites cris aigus résonnèrent dans la pièce. L'ancien couple vit ensemble une frêle créature possédant un léger duvet argenté sur le crâne ainsi que deux ailes miniatures dans son dos, ils étaient heureux et choisirent ensemble le nom de leur enfant : MELIDINA...

Mais ce moment de joie fut de très courte durée, Raisa faiblit à vue d'œil, se mourait pour avoir donné toute son énergie pour mettre au monde sa fille et elle se permit dans un dernier effort de contempler Alexander et Mélidina avant de fermer les yeux à jamais. Le père de l'enfant fut bouleversé par cet évènement qui allait peser lourd dans son cœur, son rang ne lui permettrai peut-être pas de ramener une bâtarde et risquait d'être chassé de la cour pour ce geste, mais le Conseiller ne pouvait se résoudre à abandonner son enfant à un orphelinat, il l'aimait déjà trop. Il prit donc le risque de tout perdre en ramenant la chair de sa chair dans sa demeure...

Al Dragmar eut raison d'avoir peur, car il fut fusillé du regard par son épouse Lethia lorsqu'elle fit qu'il portait dans ses bras un bébé et le premier réflexe de cette femme fut celui de prendre la bâtarde afin de s'en débarrasser. La tâche aurait été simple, si Alexander ne s'interposa pas en employant sa magie pour apposer un voile protecteur autour de l'enfant... Elle ne continua pas son geste en connaissant l'ampleur de la magie de son époux et préféra prévenir le roi lui-même pour cet affront le lendemain même. L'ange se voyait déjà partir en exil avec Mélidina ou de devoir l'abandonner pour soigner cet affront. Il fut convoqué le lendemain même et il dut expliquer ces raisons d'avoir dû engendrer une bâtarde durant de nombreuses heures au sein de la cour. Finalement, au bout de nombreuses heures, il ressortit vainqueur de cette bataille orale avec un sourire sur les lèvres, Mélidina fera partir entière de sa famille, mais elle ne devra en aucun cas être considérée comme l'héritière de la famille Al Dragmar. Une victoire pour lui tandis qu'il ne se doutait pas du calvaire que sa fille allait vivre.

L'enfant allait pouvoir avoir une vie tranquille et une éducation normale et il ne se déroula rien de spécial durant les cinq premières années hormis la naissance de cinq enfants : des anges purs dont les deux ainés furent âgés de quelques mois de différences avec Mélidina : un garçon ainsi qu'une fille. Ils apprirent vite à être jaloux de la petite hybride, car elle monopolisait l'attention de leur père une grande partie de la soirée et ils se mirent à l'embêter chaque fois qu'elle était seule... La bâtarde alla se plaindre à son père, mais la chance ne fut pas de son côté sa belle-mère défendait les deux garnements et bientôt les trois autres enfants suivirent l'exemple des ainés. Le calvaire s'amplifia aux fils des années.

Mélidina étudia dans une grande école du royaume et se montra doué dans de nombreuses matières avec une facilité déconcertante pour se souvenir de chacune des informations. Elle excellait dans l'apprentissage de l'Histoire du monde Ultarime ainsi que sur les autres mondes fraichement relier entre eux grâce aux divers portails. Elle était heureuse d'étudier loin de sa fratrie tyrannique... La jeune hybride se sentait clairement différente d'eux et elle demanda de nombreuses fois à Alexander les raisons de ces doutes sans jamais avoir eu de réponses claires en expliquant qu'il s'agissait d'un sentiment naturel : se sentir unique... Pourquoi lui mentait-il ? Lui-même ne le savait pas. Peut-être pour la protéger de ces origines.

La réponse vint de ses frères qui lui donnèrent la réponse en l'appelant Bâtarde... Une insulte pour elle surtout qu'elle connaissait ce mot depuis peu grâce aux cours qu'elle recevait et elle n'eut aucune réponse de ces frères alors elle alla s'en informer à son père Alexander qui fit cette fois-ci de lui dévoiler toute la vérité. Mélidina le prit très bien tout en confirmant ces pensées qu'elle était différente du reste de la famille et elle trouva le geste magnifique de son père d'avoir accepté de prendre des risques sur son avenir en la gardant.

Seulement, ces premières déprimes apparurent peu de temps après à cause du comportement de plus en plus insultant et blessant de la part de son frère à son égard. Il devait savoir la vérité et Mélidina pensait qu'il devait être poussé par sa belle-mère, elle ne l'aimait pas et c'était réciproque... Ces déprimes la faisaient se refermer sur elle-même à l'intérieur de la maison et elle ne quittait que très rarement sa chambre.

Un apprentissage différent.

À l'âge de ses 12 ans en Vanerzame, Alexander ainsi que son épouse décidèrent d'instaurer à l'éducation de leurs enfants l'enseignant de la magie afin que ces prodiges suivent l'exemple de leur père en aidant leur souverain à l'avenir. Mélidina fut d'abord mise à l'écart, mais l'ange l'intégra au groupe malgré le comportement ingrat de ces frères. L'hybride ignora leur attitude et se concentra sur chacune des paroles du mage afin de pouvoir profiter un maximum de ce moment de partage. Elle fut également la première à pouvoir émettre une once de pouvoir s'attirant encore la jalousie de l'ainé Malthar et elle reçut les félicitations d'Alexander, mais surtout de sa sœur Tissandra qui semblait émerveillé de voir la bâtarde si talentueuse dans ce domaine.

Alors que les autres devaient encore démontrer une once de pouvoir, elle reçut un nouvel exercice : matérialiser son pouvoir. L'exercice ne prit que très peu de temps, car sa magie se matérialisa sous la création d'une pierre de couleur ambre, le même que celui de sa défunte mère : Raisa. Un don innée qui réjouissait l'ange de pouvoir voir le pouvoir perdu de Raisa couler dans sa fille. Peu de temps après, chacun des disciples trouvèrent leur magie. Les six enfants furent liés aux six éléments primordiaux : la terre, le feu, l'eau, la lumière, les ténèbres et pour Malthar l'air.

De longues semaines passèrent sous la tutelle de leur père afin de progresser dans la maitrise de leur magie respective et Mélidina se montra la plus douée de tous montrant chaque jour un nouveau échelon dans ces limites. Dans ces enseignements, Alexander réussit également à transmettre sa foi pour les six dieux primordiaux à certains de ces enfants, dont sa bâtarde qui s'attacha avec facilité pour le dieu de la Terre : Eathoryo. Chaque soir, l'hybride priait pour lui et se rendait régulièrement dans son temple afin d'y verser des offrandes au point d'être connu par les prêtres qui s'y trouvaient régulièrement... C'était rare pour eux de découvrir de nouveaux adeptes à la croyance de ce dieu.

Lorsque la magie des six enfants fut relativement stable et sans danger, Alexander décida qu'il était tant qu'ils soient chacun d'entre eux lier à une créature unique : leur familier. Il leur enseigna le rituel de procédures ainsi que le rôle de celui-ci avec son invocateur : être un ami fidèle et protecteur. Cette idée d'être accompagné plaisait réellement à Mélidina et voulut participer en premier à cet exercice avant d'être poussé par son frère ainé. Un geste d'une violence encore inconnu de la part de Mélidina et Malthar fut le premier à s'isoler afin dans les deux cercles pour invoquer son compagnon en l'isolant dans l'une des pièces de la maison pour y inscrire les cercles d'invocations. Lorsqu'il ressortit un lion l'accompagnait, ces frères entrèrent après lui et reçurent chacun leur tour des félins des diverses tailles ces trois autres frères reçurent également des félins : tigre léopard et lynx. Tandis que sa sœur eut un loup comme familier.

L'hybride se voyait déjà ressortir avec un canidé ou encore un félin comme le reste de sa fratrie et malgré de nombreuses tentatives au sein des cercles magiques. Elle ne connut que l'échec et ressentit les larmes aux yeux se sentant encore plus différentes du reste de sa famille... Son père la consola à sa sortie, mais qu'une seule voix parvenait à ses oreilles : celle de son idiot de frère Malthar. Ces paroles n'étaient que venin pour elle, il se moquait d'elle ouvertement la rabaissait pour son échec. C'était la goutte d'eau qui avait fait déborder un vase déjà trop plein et elle voulut régler ces comptes lorsqu'elle se trouverait seule avec lui le soir même.

Lorsqu'il se trouvait que toutes les deux, le jeune homme ne se montrait que très peu insultant à cause de la supériorité magique de sa sœur. Mais la présence de son familier allait changer la donne lorsqu'elle lui abattit ces quatre vérités dans le visage : peureux, malhonnête, vantard et surtout lâche. L'hybride eut tort de le provoquer ainsi sans familier, car le lion sauta sur elle afin de la plaquer au sol et l'immobiliser afin qu'elle ne puisse pas utiliser sa magie.

Elle sentit bientôt un autre poids sur elle, son frère... Il abattit quelques coups-de-poing sur le visage de sœur bâtarde en l'insultant d'avoir sali le nom de leur père avec sa naissance et Mélidina pleura de douleur sous chacun de ces coups. Il se calma et l'hybride crut enfin voir la fin de son tourment lorsqu'elle se mit retourner sur le ventre par le félin et de sentir ces terribles griffes sur la base des ailes de l'hybride.. Le frère pervers voulut lui priver de ces ailes en lui arrachant, car selon ces dires,une bâtarde ne méritait pas de ce symbole de leur puissance familiale. La jeune femme se mit à supplier d'arrêter son geste fou, mais elle sentit l'une des pattes de la bête se lever afin de s'abattre sur l'une de ses ailes. Mélidina poussa un ultime cri de détresse sans se douter des conséquences de celui-ci. Le son qui sortit de ses lèvres fut bien encore plus strident et aigu qu'à la normale. C'était celui d'une banshee et il résonna dans toute la demeure Al Dragmar et les adultes arrivèrent en grandes trombes pour trouver une bâtarde replié sur elle-même en pleure alors que le lion et l'ange étaient évanouies proche l'un de l'autre.

Tout portait pour démontrer qu'il s'agissait de Mélidina la victime avec ces plaies sur le visage, cependant les blessures causées par son hurlement sur son frère ainsi que son familier lui attirèrent la foudre des domestiques ainsi que sa belle-mère. Elle avait blessé l'héritier à cause de ces origines bâtardes et cela ne servait à rien de la punir vue les blessures qu'elle arborait... Même son père ne put la défendre, car l'hybride avait usé d'un pouvoir racial qu'il pensait éteint. Il la soigna en usant de sa magie de la lumière afin qu'elle retrouve sa beauté naturelle... Mais l'éveil de sa banshee intérieur et son échec cuisant face à son frère la firent tomber en dépression au point qu'elle refusa de manger ou de se mélanger aux autres durant les exercices, préférant lire ou pleurer sur sa différence... Elle le vivait de plus en plus mal surtout lorsqu'elle fit la peur de certains des domestiques depuis qu'elle avait poussé son effroyable cri. Alexander essaya de consoler sa pauvre enfant en lui achetant des cadeaux en tous genre, mais elle changea à vue d'œil, ses yeux étaient fatigués par les pleurs. Son père eut peur qu'elle fasse un geste insensé lors de ces absences et lui offrît un dernier cadeau qu'il gardait précieusement loin de son épouse... La lame de sa mère Raisa qu'il avait récupéré et il lui conta les raisons de sa fabrication, celui d'un amour réel entre les deux parents. Lorsqu'elle fut seule avec l'arme, Mélidina fit glisser ses doigts sur l'arme avec questionnement et une drôle de sensation l'engloba : une sensation semblable à la caresse d'une mère sur son enfant... Depuis des semaines, un sourire apparut sur son visage et elle retrouva un léger goût de vivre...

Peu à peu, l'hybride reprit des forces et de la volonté sans se mêler aux restes de sa fratrie : elle préférait s'exercer seule et apprendre loin des autres, tout en pratiquant le même rituel chaque soir en touchant l'arme pour ressentir cette sensation de douceur. Ce fut durant l'un de ses rituels qu'elle décida de dessiner, à même le sol, les cercles d'invocations pour faire apparaître son familier. Chaque forme était répétée à la perfection sans aucune rature dans la pénombre éclairée par une simple bougie. Lorsque la reproduction fut finie, elle se plaça dans l'un des cercles avec sa lame poser sur ces cuisses ainsi que des fragments de sa magie qui lui prenait les pieds ainsi que les plumes qui touchaient le sol. Cependant, elle se sentait en harmonie et calme. Tandis que Mélidina se concentrait pour faire apparaître un familier, même minuscule, une forme se matérialisa dans l'autre cercle sous la forme d'un lion cependant des attributs physiques différait du félin original : une paire d'ailes ainsi que la queue d'un scorpion.

La jeune femme s'attendait encore à un échec lorsqu'elle sentit un souffle chaud sur son front et lorsqu'elle ouvrit les yeux se fut par étonnement en voyant la majestueuse créature qui se trouvait dans l'autre cercle. Elle fit d'abord un léger saut en arrière en tenant son arme dans la main et préparant sa magie pour se défendre de la bête avant de remarquer qu'elle était assise dans le second cercle. Peu à peu, la tension se calma et elle osa approcher une main peureuse en direction du manticore qui alla rencontrer pour accepter la caresse et se coller à elle pour rependre sa bienveillance sur sa nouvelle maitresse. La bâtarde lui donna le nom qu'elle avait lu dans un conte de Vanerzame : Perceval et elle fut extrêmement fière de voir la noble créature qu'elle avait pu invoquer avant de s'endormir de fatigue.

Mélidina se réveilla le lendemain endormie dans son lit avec son familier à côté d'elle et il était nettement plus petit que la veille, assez petit pour tenir sur son épaule. La jeune femme préféra rester tranquille dans sa chambre en compagnie de son nouveau compagnon pour le cajoler avec soin tout en se questionnant sur son avenir tout en espérant de ne pas finir l'esclave d'un souverain comme son père qui fut forcé d'abandonner son amour de jeunesse pour garder sa puissance.

Après une longue réflexion, Mélidina se fixa un but : devenir une érudite sur les divers mondes afin d'apprendre leur Histoire et la transcrire pour le bien de chacun. Elle décida de sortir de sa chambre afin de proposer son idée de partir de la maison et de découvrir le monde de ses propres yeux à son père... Il fut doublement surpris de la voir aussi souriante et confiante tandis qu'il examinait la petite créature qui se volait autour d'elle Alexander voyait qu'elle avait enfin trouvé son familier et qu'il lui avait permis de faire sortir de dépression sa chère fille. L'homme envoya aux lettres afin qu'il puisse guider sa fille en dehors des terres afin qu'elle rencontre l'une des deux organisations qui aidaient les quatre mondes depuis la création des portails.

La demande fut refusée par le roi, car elle ne servirait à rien de voir disparaître un serviteur du royaume pour les autres mondes. Les pensées de l'hybride contre son souverain furent claires en elle et elle se disait : "que ces crétins avaient trop peur de voir leur réputation descendre pour avoir envoyé une vulgaire bâtarde issue d'un proche du roi". Pourtant, cet échec fit brouiller du noir à la jeune femme alors que sa majorité arrivait à grands pas et malgré l'aide de sa manticore, la bâtarde commença à consommer en cachette de l'alcool afin de calmer sa déprime... Sa différence lui coûtait vraiment trop de sa liberté qu'elle voulait prendre à pleines ailes. Sans même se douter que son père refusât également la contrainte qu'on apposait à l'un de ses trésors et il remua ciel et terre en employant des hommes de main afin qu'il puisse prendre contact avec les organisations extérieures du royaume et d'Ultarime. L'ange refusait de voir sa fille disparaître dans les noirceurs de son âme, chaque jour. Il attendait chaque jour une information ou un espoir pour son enfant qui se mourrait à petit feu.

Une nouvelle vie commence loin de tout.

L'espoir vint enfin lorsqu'un des contacts d'Alexander lui apporta une bonne nouvelle : la congrégation et le conseil voulaient faire passer un entretien à la jeune Mélidina afin de tester ces capacités en Histoire dans l'une des villes de Kalerya. Et l'homme alla prévenir sa fille directement pour qu'il puisse partir au plus tôt en défiant le refus du roi afin d'effectuer la rencontre loin de ces terres et qu'elle puisse réaliser son souhait. Lorsqu'elle entendit la nouvelle, un léger sourire apparut sur ses lèvres tandis que le manticore se mit à sauter partout dans la pièce. L'homme conseilla qu'elle prépare des affaires, car le voyage risqua de durer de nombreux jours et il l'aida. Il décrivit qu'elle ne prit que très peu d'habits, plutôt des livres ainsi que des notes personnelles... Il se sentait heureux de la voir aussi énergique lorsqu'elle montait dans la diligence qui avait été monter illégalement pour rejoindre un des portails menant à Kalerya avant d'être à nouveau surpris par une demande de sa fille : voir la tombe de sa mère Raisa.

Il ne put refuser sa requête et fit un détour sur la route pour revoir la tombe de son premier. Le tombeau était relativement loin de la partie riche de la ville, mais il n'arriva pas à retenir ces larmes en repensant à elle lorsqu'il revit la sépulture. Mélidina pleura de longues minutes également tout en parlant au monument qu'elle nommait Maman. Mais le temps passait vite et ils devaient repartir au plus vite. L'hybride se promit de revenir la voir et elle usa de sa magie pour offrir un cadeau unique, un message graver en lettre d'ambre.

ICI REPOSE UN ÊTRE UNIQUE MA MÈRE.

Le voyage se déroula sans aucun souci jusqu'à Kalerya hormis l'émerveillement de la jeune femme en découvrant des paysages décrit seulement dans les livres ou par les marchands itinérant. Lorsqu'elle découvrit la ville de Kalerya, la première surprise fut la découverte de la technologie, les lumières automatiques des véhicules ainsi que des hauts parleurs. Elle voulait découvrir leur secret tout en se rappelant du but de la visite et elle dut se faire à la nouvelle contrainte : cacher ces ailes pour paraître la plus humaine possible. Alexander eut peur de sa réaction, mais elle ne fut pas gênée de cette obligation, car elle pouvait ressembler à tout le monde. Mélidina fut surprise de découvrir de nouvelles senteurs ainsi que ces nombreuses boutiques de vêtements qui arpentaient les rues... Cependant, la jeune femme n'eut pas le temps de goûter ses sucreries qui avaient attiré son regard ou de faire du shopping, car le rendez-vous avec les autres archéologues du conseil et de la Congrégation devaient avoir lieu dans la journée même dans une ambassade commune.

Le lieu de la rencontre était également magnifique à regarder avec ses nombreuses colonnes en marbres blancs et Mélidina commença à sentir du stress monter en elle de devoir se présenter oralement à des inconnus afin qu'ils décident de son avenir... Ils se présentèrent à l'accueil et durent attendre quelques dizaines de minutes avant d'être reçu par deux personnes fichtrement bien vêtues en tenue atypique du monde pour les emmener dans une partie plus calme afin de passer l'entretien dans un bureau. Seule la fille fut acceptée de rentrer et elle laissa son père ainsi que Perceval à l'entrée de la pièce, tout en recevant des encouragements qui lui réchauffaient le cœur.

Mélidina  passa la porte pour se retrouver devant ces deux personnes, deux archéologues faisaient partie chacun d'une des deux organisations. Ils lui firent passer l'entretien en la questionnant sur ces motivations profondes de vouloir les aider dans leur travail avant de lui poser des interrogations sur ces connaissances sur ces capacités à observer des fouilles et comment procéder, elle se montra incapable de répondre et s'excusa d'avance. L'un des hommes soupira de peine tandis que l'autre continua de poser des questions concernant sur l'Histoire des mondes : Kalerya, Vanerzame tous passèrent. Ces réponses étaient plus claires et plus assurés afin de convaincre ces examinateurs, sa mémoire lui était fidèle et ses réponses impressionnaient ces auditeurs par une telle capacité à se souvenir d'écrit de personne connu de l'histoire... La dernière fut une démonstration d'une potentielle magie : elle créa devant eux un petit bloc de calcaire fixer au sol afin de former une stalagmite montante jusqu'au plafond... Les deux souriaient en même temps avant de lui demander de sortir en attendant une réponse.

Mélidina sortit le dos en sueur et épuisé mentalement. Mais elle se sentait fière d'avoir réussi cette entrevue malgré des difficultés et elle dut attendre, avec son père et Perceval, les deux recruteurs. Ils sortirent peu de temps plus tard pour féliciter la jeune femme de son admission dans les deux organisations, mais que désormais, il fallait qu'elle fasse le choix entre vivre en Kalerya avec la congrégation ou en Eclypteth avec le conseil. Son choix fut rapide et elle choisit le Conseil tout en se doutant du moment difficile qu'elle allait passer .... Se séparer de son père... Mais lui semblait pleurer de joie pour sa fille qu'il serra fort dans ses bras avant de lui promettre une journée remplie de bonheur avant la séparation pour qu'il retourne en Ultarime et elle au Conseil pour commencer sa nouvelle vie. Le père et la fille passèrent la journée au sein de la ville à arpenter les rues et à goûter les sucreries de ce monde qui anima de plaisir la jeune femme ainsi que la manticore. Il accepta chacun de ces désirs afin que le départ soit le plus doux possible. Elle s'acheta une garde-robe composée d'une robe noire ainsi qu'un haut-de-forme de grande taille afin de se créer un nouveau style. Perceval trouva le haut du chapeau, un lieu idéal pour dormir. Mais le désir le plus fou fut la teinture rose qu'elle se fit faire chez l'un des coiffeurs de la ville...

Pour elle ainsi qu'Alexander c'était une renaissance de Mélidina Al Dragmar. Mais le soir vint trop vite et les séparations eurent lieu avec de la tristesse, mais une promesse de se revoir et de s'écrire. Le père abandonnait sa fille à l'inconnue pour vivre de sa passion et il en restait fier. Il se devait de trouver une excuse pour l'absence futur de Mélidina et la réponse fut claire. Elle sera déclarée morte. Pour Mélidina, c'était abandonner le seul être qu'elle aimait vraiment qui fut dure, mais elle restait avec Perceval pour se plonger dans la découverte de son avenir.

Jusqu'à aujourd'hui


La vie au sein du conseil changea radicalement le mode de vie de la jeune noble au sein de la section Archéologique du conseil. Chaque jour furent différent et un apprentissage sans fin sur l'Histoire des quatre Mondes fut un début et Mélidina fit un constat entre la réalité et les écrits, certains auteurs fabulaient plus que la réalité. Mais la jeune ange ne put pas aller de suite sur les sites afin de dénicher trouver de potentielles trésors archéologiques, car ces connaissances n'étaient encore que trop limité à la lecture. Cependant, cette nouvelle ne la fit pas tomber en dépression comme autrefois et elle savait que c'était que pour son bien qu'il la contraignît à apprendre... Elle ne quitta pas l'un de ses mentors que pour se réfugier dans l'une des bibliothèques du conseil afin de combler son manque de connaissances. Lorsqu'elle se trouvait dans les bâtisses, l'hybride pouvait relâcher ces ailes de leur voile, mais elle préférait rester humaine un maximum et ça lui plaisait bien. Elle se sentait dans ces périodes plus Banshee qu'anges.

Les mois passèrent en un éclair sous cet apprentissage constant en passant par quelques phases de dépression, car une nouvelle question s'était forgée dans son esprit, existait-il d'autres hybrides comme elle ? Se sentir unique la mettait mal à l'aise d'un point de vue éthique. Ces phases ne duraient guère longtemps, car elle retrouvait vite le sourire en continuant ces études. Perceval était heureux de pouvoir rester à chaque moment en sa compagnie et il la consolait dans ces échecs par des caresses.

Puis vint le jour de la première expédition archéologique au sein de Vanerzame dans un pays nommé l'Egypte, Mélidina fut exister de pouvoir y participer et se prépara avec intelligence pour ne pas décevoir l'équipe. Le but de l'expédition était d'étudier, de noter les hiéroglyphes présents dans les pyramides des merveilles de constructions humaines dans des temps très ancien de ce monde. La Jeune femme eut des étoiles pleins les yeux durant toute l'expédition à transcrire chacune de ces analyses et en photographiant mentalement chaque détail qu'elle avait pu observer durant ce séjour. Il s'imagina la peine pour construire ce bâtiment, ainsi que le mode de vie qui pouvait avoir lieu dans ces lieux à cette époque... Elle rêva chaque nuit de se retrouver à cette époque pour y voir pharaon, scriptes et la ville ancienne. Seulement ce bonheur ne put être éternelle et l'expédition prit fin pour les apprentis. Mélidina devait alors retrouver un train de vie normale au sein du conseil, mais ces progrès étaient remarqués par ces supérieurs.

Le temps passa encore, l'hybride devint une archéologue à temps plein au sein du conseil et menant par moment une équipe afin de mener des expéditions archéologiques sur les différents mondes afin de les transcrire à travers l'histoire pour les générations futures tout en recherchant des traces sur son hybridation unique en son genre. Aujourd'hui encore, l'ange banshee cherche encore à résoudre des mystères de l'Histoire ainsi que de découvrir une réponse : était-elle la première Ange banshee peuplant les quatre royaumes ou les mondes avaient déjà connues des hybrides comme elle ? Personne n'avait pu lui donner cette réponse pour le moment.




Informations Supplémentaires

Votre surnom
Stemcold

Votre âge
22

Qui est sur ton avatar ?
Perona One piece

La catégorie de ta magie
Magie élémentaire de La terre

Nom de ta magie
La danse de la Terre.

Accès à la zone H/Y/Y
Oui

Pourquoi avoir choisi Kalerya ?
J'ai déjà un compte dessus

Code de validation



Dernière édition par Mélidina Al Dragmar le Ven 7 Avr - 2:41, édité 11 fois
Invité
avatar
pic-profil

Invité
Mer 5 Avr - 1:10
Désolé pour le double post. Voilà je vous indique que ma fiche de présentation est terminée poour ma chère Mélidina. :22:
Invité
avatar
pic-profil

Invité
Mer 5 Avr - 19:22
Un staffeux (moi /out) va passer sous peu
Invité
avatar
pic-profil

Invité
Mer 5 Avr - 21:51
Mel
Orthographe1 / 2
Vocabulaire 1.5 / 2
Conjugaison1 / 2

Langue française1 / 2
Originalité2 / 2
Qualité2 / 4

Note perso1 / 2
Longueur du texte4 / 4
Niveau13.5 / 20 => 14


Validation avec...
Niveau TotalX
P. TechniquesX
P. caractéristiquesX


Félicitation
Pas encore validée

Désolée, mais très franchement, j'ai été gentille. Tu as de nombreuses fautes, tant d'orthographes que de conjugaisons, ça pique les yeux. Par exemple (mais ce n'est qu'un exemple dans ta fiche) tu n'arrêtes pas de mettre "ces" à la place de "ses". C'est irritant.
De plus, tu as de nombreux oublis de mots, parfois tu mets deux morceaux de phrases identiques l'un à côté de l'autre, ou encore, par moment, je vois des commencements de phrases... qui ont ensuite une partit de phrase complètement différente. C'est juste... incohérent.
Ta fiche donne l'impression d'avoir été bâclée, c'est décevant, et c'est pourqoi la note perso et la qualité en pâtissent également.

Bref, avec ce niveau, tu ne peux ni avoir ton hybridation, ni avoir ton familier mythique.

Tu as donc deux possibilités :

- Soit tu laisses cette note, mais du coup tu modifies ta race, ton familier.

- Soit tu retentes ta chance, tentant d'améliorer ce qui doit être amélioré (et tu en es capable avec de la volonté)


Fais moi part de ton choix en postant ci-dessous.



Invité
avatar
pic-profil

Invité
Jeu 6 Avr - 3:19
Voila j'ai essayé de rendre plus fluide mon histoire en corrigeant les fautes (si je les voyais et en me relisant).


Invité
avatar
pic-profil

Invité
Ven 7 Avr - 4:36
Mel
Orthographe1 / 2
Vocabulaire 2 / 2
Conjugaison1.5 / 2

Langue française2 / 2
Originalité2 / 2
Qualité3 / 4

Note perso2 / 2
Longueur du texte4 / 4
Niveau17.5 / 20 => 18


Validation avec...
Niveau Total21
P. Techniques24
P. caractéristiques120


Félicitation
KINAHS = 10 000

AH ! Enfin !

Alors tu as toujours plein de fautes. Surtout ces "ces" à la place des "ses". Tu en as enlevé quelques uns, mais tu en as rajoutés aussi... ENfin, tu as corrigé quelques fautes de conjugaisons, et je n'ai vu qu'une phrase avec un oubli de mot flagrant. De plus, tu as étoffé le vocabulaire par de nouveaux paragraphes plus fluide, et même si ce n'est pas parfait, on sent un véritable effort, et c'est plaisant.

Fais attention, les fautes que tu as laissées piquent les yeux, et si la façon d'écrire ne compensait pas cela, tu aurais eu un demi point en moins en qualité, et donc n'aurait eu que 17.
Bref, tu passes à la limite, mais tu passes.

Donc tu es validée en tant qu'hybride ange banshee avec familier mythique au Conseil ^^.


Page 1 sur 1