PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
I'm in love with the shape of you... | PV-Sahel
☉ Démon - Banshee ☉▼
☉ Démon - Banshee ☉▼
avatar
pic-profil
Messages :
33
Kinahs :
20000
Age :
17
Date de naissance :
15/05/2000
Date d'inscription :
18/02/2017

Informations
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/ http://www.kalerya-entre-monde.com/

Dim 26 Fév - 21:10
«Grab on my waist and put that body on me, come on now follow my lead»
I'm in love with the shape of you...


Combien de temps cela faisait ? Quelques mois ? Quelques semaines peut-être simplement ? La silhouette généreuse ne savait pas. Elle avait du mal à s'y faire. D'amante trompée et souillée, elle était passée à Zalensith. Et pas des moindres puisque récemment promue, elle s'était retrouvée propulsée à la place de Luxure. Si elle s'était dit un jour, qu'elle tomberait dans les rangs de l'organisation qui cherchait à démanteler la congrégation, elle aurait rit. D'un rire frais et tintant comme un verre  de cristal. Mais, le fait était que non, ce n'était pas une blague et qu'elle devait bel et bien assumer les responsabilités qu'on venait de lui confier. Pour le moment, rien de bien concret, et la demoiselle se demandait même si ce n'était pas une fausse promotion, et qu'elle n'était là que pour combler la place qui venait de se libérer. Mais au fonds, elle sentait que les choses bougeraient bientôt, et de façon plus vives que de simples racolages de nouveaux adhérents à l'idéologie crépusculaire.

Mais une chose continuait d'accaparer l'esprit de la succube plus encore que sa promotion. Peu de temps après avoir appris que son amant la trompait, c'était dans ces locaux qu'elle s'était retrouvée, agrippée aux draps jusqu'alors immaculés. En effet, la main intéressée qui s'était posée au creux de son flanc l'avait attirée dans sa tanière, et elle se souvenait particulièrement bien de ce qui s'était passé ensuite. Rien que d'y penser, un frisson remonta sur l'échine de la jeune femme. Qu'avait-elle à frémir ainsi ? Elle aimait la chair, certes, mais de là à jubiler en repensant à cette nuit là, c'était chose nouvelle. Était-ce les souvenirs eux-même qui faisait tressaillir son corps comme une jeune fille tout juste souillée ? Ou plutôt le fait que la personne qui l'avait si bien reçue était là, tout près, et qu'elle ne manquerait pas de répondre affirmativement à cette requête implicite qu'elle commençait à formuler ? Sûrement l'un comme l'autre.

La succube rôdait donc dans les murs du Crépuscule sans vraiment de but. Elle n'avait pas réellement faim, elle était en forme, et seules ses pensées la tourmentait véritablement. Qu'est-ce qui lui disait, au final, que la jeune femme incarnant l'orgueil lui concèderait une partie sous les draps ? Absolument rien si ce n'est qu'elle l'avait déjà fait. Elle continua longuement de déambuler dans les méandres de cette bâtisse. C'était vieux et délabré au premier coup d’œil, et encore fallait-il réussir à la trouver. Mais l'intérieur regorgeait de modernité, et même si l'ancienne habitante d'Eclypteth était encore assez prude envers ces machines et autres systèmes électroniques, elle appréciait ce confort véritable que lui offrait son rôle. Elle était passé d'une pièce médiocre à une chambre presque immense, avec un lit double à baldaquins en bois, magnifique. Elle aimait ce côté rustique mais chic, et ce genre de décor l'émoustillait plutôt pas mal à vrai dire.

Pendant qu'elle était dans ses pensées, un mouvement attira son attention. Une silhouette se mouvait dans un des corridors adjacents à celui qu'elle arpentait. Elle s'était immobilisée un instant, mais lorsque les cornes et les cheveux chocolat de l'incarnation du péché capital furent visibles, tout le corps d'Anwën retint un frisson, réclamant ces attentions qu'elle tentait de tarir depuis de nombreuses et longues minutes. Quelque chose enflamma l'océan qu'étaient les prunelles de la Luxure, une sorte de fièvre, parfaitement perceptible, ce petit quelque chose qui rend les personnes attirantes. Elle prit donc le corridor, ses talons cliquetaient sur le sol, d'un pas à la fois vif et nonchalant, elle se dirigea vers la brune en face d'elle, arrivant dans sa direction. Son regard accrocha le sien, explicite malgré l'absence totale de mot. Elle ne s'arrêta cependant pas pour lui faire face, se contentant d'effleurer sa silhouette. Les doigts de la succube frôlèrent ceux de la sirène démoniaque, l'invitant à la suivre.

La jeune femme continua sa route, les hanches roulant dans ces vêtements cintrés, elle détacha ses cheveux jusqu'alors tenus en un chignon brouillon mais mettant en valeur le joli visage de la brune. Laissant sa crinière sombre retomber sur son dos. Elle passa une main dans ceux-ci, les secouant légèrement, avant d'arriver au niveau de sa chambre. Elle actionna la poignée, et rentra dans la pièce, un léger coup d’œil sur le couloir pour confirmer que l'orgueil la suivait, de loin, mais la suivait. Elle pénétra dans la vaste pièce et, s'assit sur le bout de son lit, ayant laissé la porte de son espace personnel entrouverte, invitant la démone à rentrer. Elle croisa les jambes, et esquissa un sourire satisfait, posant son menton sur sa main, le coude lui-même posé sur la cuisse arrivée au dessus de l'autre. Ce début de soirée promettait d'être beaucoup plus agité qu'elle ne le pensait auparavant.

   
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia





Sawda parle en #990033 et utilise un codage selon ses émotions
♥️ Amour/sensualité/etc
♦️ Neutralité
♣️ Amitié/discussion sans tension
♠️ Colère/Haine/Disputes.
Tandis qu'Igniculus parle en #2e2e56 et en italic.

Music:
 
Page 1 sur 1